AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JOSHËLIE ღ « Car on a tous le même soleil.. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

◇ ◇ ◇

J'avais oublié ce que ça faisait d'être regarder comme ça..

◇ âge : vingt-deux ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : en couple.
◇ dans ton petit coeur : Seth..
◇ date d'arrivée : 20/03/2013
◇ messages postés : 207
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : holland roden.
◇ crédits : endlesslove & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : a. clélia dickens & callie l. fawkes.


MessageSujet: JOSHËLIE ღ « Car on a tous le même soleil.. »   Mer 11 Mar - 22:13

You're amazing, just the way you are..
L’acte d’amour le plus parfait est le sacrifice, cacher ses sentiments pour pouvoir être bon ami. Je t’aime et je crois que je t’aime depuis que nos regards se sont croisés mais si ce que tu veux c’est que je te laisse tomber alors je vais le faire.


Cela faisait maintenant près d’une demi-heure que j’attendais Seth au Carrefour Ronald Way mais comme à son habitude, il avait sans doute décidé d’être en retard. Quoi que, il avait peut-être même complètement oublié. On avait rendez-vous pour aller au restaurant afin de fêter notre anniversaire, j’avais donc mis ma plus belle robe en espérant lui plaire mais pour cela, encore faudrait-il qu’il la voit. J’ai essayé de lui téléphoner à plusieurs reprises mais sans succès. J’avais donc finalement contacté Quinn, ma meilleure amie mais également sa sœur afin qu’elle essaye de le joindre. Néanmoins, je commençais à avoir marre d’attendre, je me dirigeais donc vers la librairie l’Apostrophe, évitant ainsi de me rendre au Paradis Sucré, la confiserie, et de me goinfrer de bonbons en tout genre. J’ai eu une période boulimique au lycée. Dès que quelque chose n’allait pas, je mangeais, je mangeais et je finissais bien évidemment par regretter et par me forcer à aller vomir l’entièreté de ce que j’avais ingurgité. Mais j’avais changé, je n’étais plus une gamine et je savais gérer mon stress et mon énervement autrement, du moins, c’est ce que je pensais.

Une fois à l’intérieur de cette libraire que je connaissais bien, je me dirigeais automatiquement vers les romans et plus précisément la littérature romantique. J’ai toujours été une grande adepte des grandes histoires d’amour impossibles et passionnelles. Je l’ai même peut-être été un peu trop étant donné que désormais, je ne rêve que de ça : d’amour qui prend aux tripes, qui nous donne le tournis et qui donne l’impression que l’on pourrait voler. Je veux une histoire d’amour digne de ce nom et c’est loin d’être ce que je vis avec Seth. En effet, notre relation est purement platonique. Et pourtant, j’ai déjà essayé à de nombreuses reprises de donner un élan à notre histoire mais rien à faire, la passion ne fait pas partie de notre relation. On aurait certainement mieux fait de rester meilleurs amis mais bon.. Maintenant que nous étions en couple, c’était presque une habitude, un rituel, je ne parvenais plus à m’imaginer sans lui.

Alors que j’étais tranquillement occupée à feuilleter un roman à l’eau de rose, je sentis quelqu’un me bousculer. Je me retournai alors pour regarder qui était le malotru qui venait de me bousculer avec son sac à dos. C’est alors que je le reconnu Josh, le garçon sur lequel j’avais renversé mon déjeuner à la cafeteria l’autre fois ainsi que le nouvel ami de Quinn. « Oh pardon désolé, je... » Instantanément, je lui avais sorti mon plus beau sourire. Il fallait bien dire que la première fois, c’était moi qui avait été la gaffeuse donc un petit coup de sac, ce n’est rien à côté de ce que je lui ai déjà fait subir à ce pauvre garçon. « Oh, c’est pas grave, ne t’inquiètes pas. Après tout, je crois que nous sommes destinés à nous foncer dedans. » Je le scrutai de mes prunelles émeraudes. Il y avait quelque chose qui m’intriguait chez lui et que je ne parvenais pas à définir. J’avais juste l’impression de le connaître depuis toujours.. Or, je ne savais presque rien de sa vie.

made by pandora.


_________________
    Anaëlie L. Hopkins
    «L'amour c'est comme une flaque d'eau. Les gens sautent dedans à pieds joint. En sachant que leurs chaussures seront mouillées et qu'il faudra les garder le reste de la journée. Mais les gens sont tous pareils. On est tous pareils. On le sait très bien que ce n'est pas agréable, Mais on saute quand même. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

◇ ◇ ◇

◇ âge : 23 ans
◇ résidence : nom, Xème étage, #00
◇ études/métier : Etudiant en droit

◇ situation : Célibataire... Mais j'l'aime.
◇ dans ton petit coeur : Je vais dire Ana'.. Ouais, Anaëlie.
◇ date d'arrivée : 21/02/2015
◇ messages postés : 27
◇ pseudo : Pauline
◇ avatar : Dylan O'Brien
◇ crédits : cosmic light


MessageSujet: Re: JOSHËLIE ღ « Car on a tous le même soleil.. »   Ven 20 Mar - 16:43

Some saw the sun, some saw the smoke, some heard the guns, some bent the bow.  Sometimes the wire must tense for the note. Caught in the fire, say oh, we’re about to explode. Carry your world, I’ll carry your world. Some far away, some search for gold, some dragon to slay. Heaven we hope is just up the road. Show me the way, Lord because I'm about to explode. Carry your world and all your hurt.
« Car on a tous le même soleil.. »

Je ne savais que faire. Mes deux frères étaient occupés et moi, je traînassais dans ma chambre, je m'ennuyais. J'avais déjà songé à aller me balader, mais je ne savais pas où me rendre et l'idée de marcher seul m'était déjà beaucoup trop familière. J'étais déjà en avance dans mes cours et puis, je ne voulais pas jouer le studieux encore et encore. Je soupirais à tort et à travers pour enfin me décider, je sortis de chez-moi et commençais à marcher, allant toujours tout droit. Qui sait, peut-être que j'allais croiser Quinn, ma soit disant nouvelle amie qui elle, m'avait surpris. Mais non, elle voulait juste qu'Ana et son copain rompent, ce que moi aussi, je voulais. Seulement, je ne voulais pas qu'Ana souffre suite à cette rupture, alors je ne pensais plus à ça, mais bien à elle et elle seule.

J'étais arrivé au Carrefour Ronald Way, j'avais d'abord décidé de continuer mon chemin, mais la librairie avait désormais toute mon attention. Je l'aimais bien cette librairie, elle était sympa. Je traversai rapidement la rue et entrai donc dans la librairie l'Apostrophe. Je longeais les rayons, regardant les quelques bouquins présents dans ceux-ci. Je m'arrêtais même quand un des livres m'attirait.

J'étais trop bien occupé avec ces livres que je ne faisais plus attention à rien et ce qui devait arriver, arrivé. Je heurtai quelqu'un sans même le vouloir. Un soupir m'échappa ainsi qu'un juron qui m'était destiné. Quand je me retournais, je reconnus directement Anaëlie, la blonde vénitienne que j'aimais tant. Je l'aimais et elle, elle ne le savait pas. En fait, elle ignorait mon existence il y a de ça quelques semaines. J'étais un inconnu pour elle autrefois. C'est grâce à Quinn qu'au moins, elle savait qui j'étais. Enfin, si puis-je dire.

« Oh pardon désolé, je...»

Je m'arrêtai de parler quand Anaëlie souris, son sourire était si beau. Il me déconcentrait même. Je souris à mon tour, je me sentais bête et surtout timide. Je l'étais bel et bien qu'aucun mot ne sortît de ma bouche désormais. Un simple sourire me faisait cet effet-là.

« Oh, ce n'est pas grave, ne t'inquiètes pas. Après tout, je crois que nous sommes destinés à nous foncer dedans.»

Je ris avant de hausser les épaules, faisant comme si de rien était. Qui sait ? Elle disait peut-être vrai, peut-être que le destin était fait ainsi. Nous n'étions bons qu'à nous foncer dedans pour l'instant.

« C'est peut-être vrai, oui ! Encore désolé Anaëlie, je ne faisais pas attention.. Vraiment pas »

Je la regardais et remarquais de suite sa tenue. Ce n'était pas une tenue pour venir à la librairie, elle était encore mieux habillée d'habitude. Je souriais avant de la regarder dans les yeux, ce que je n'étais pas habitué à faire.

« Pourquoi cette tenue ? Je dois me poser des questions ou.. ? »


_________________
L’une des plus grandes douleurs est d’aimer une personne que tu ne peux pas avoir.
N’aie pas peur de perdre quelqu’un qui ne se sent pas chanceux de t’avoir dans sa vie. Look at me...
I love you. You love me ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

JOSHËLIE ღ « Car on a tous le même soleil.. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Blue Hills :: Downtown :: Carrefour Ronald Way :: The Morrison House :: Rez-de-chaussée :: L'Apostrophe-