AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Barre toi, casse toi j't'ai dit. Qu'est-ce qui t'faut d'plus, t'en a pas vu assez ? + SIOFEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
UNCHAINED MELODY

◇ ◇ ◇
J'ai pas besoin de toi, pas besoin de tes bras, ton visage reflète ce que j'aime pas. Quelques soit les recours, les appels au secours, surtout ne te retourne pas.

◇ âge : 22 y.o
◇ résidence : à la rue, squatte chez des amis, parfois.
◇ études/métier : Musicienne de rue

◇ situation : Hésitation
◇ dans ton petit coeur : Une fille mariée ou un type qui la frappe.
◇ date d'arrivée : 21/02/2015
◇ messages postés : 37
◇ pseudo : missy
◇ avatar : chloé norgaard, la colorée
◇ crédits : (av.) endless wildones (sign.) lokiddles


MessageSujet: Barre toi, casse toi j't'ai dit. Qu'est-ce qui t'faut d'plus, t'en a pas vu assez ? + SIOFEN   Sam 28 Fév - 13:13

Ecoute pauv' conne ...
Sio
feat.
Stef


 

 



 

 

J'suis une salle bête, une bouteille de gaz dans une cheminée et j'vais finir par t'sauter au visage si tu t'approches trop.  Δ Fauve


La vie s’acharnait avec tant de violence sur le petit cœur de Sionnan, que celle-ci ne savait même plus si oui ou non, la vie méritait d’être vécue. Pourtant, elle aurait détesté mettre fin à ses jours, parce qu’elle croyait encore à quelque chose, mais quoi ? Retrouver les lèvres de sa belle November ? Retrouver les bras de son idiot de Stefen ? Tout était confus et bien trop douloureux pour qu’elle y pense. Alors elle errait dans la rue, elle errait dans les parcs, elle errait ça et là, sans trop savoir ce qu’elle attendait. Et malgré son petit cœur meurtri, bousillé, défoncé, elle espérait qu’on vienne la cherchait. Qu’on lui dise : « Ok, c’est bon, on a été cons, t’as le droit de rire et de sourire, t’as le droit de l’aimer jusqu’à en crever, et d’être aimée en retour, t’as le droit d’être heureuse. » Guitare sur le dos, mains dans les poches, Sio quittait le parc pour se rendre … pour se rendre où exactement ? November de l’attendait plus. Elle était dans les bras de son foutu mec, elle devait être heureuse. C’était ce qui comptait, non ? Qu’elle soit heureuse, qu’elle soit souriante et puis … et puis tout ce qui s’en suivait. C’était tout ce qu’avait souhaité Sio pour cette adorable blonde aux yeux clairs. Et elle avait servie faut croire.

La population de Blue Hills avait comme décidé de sortir aujourd’hui. Quel jour était-on ? Mercredi, samedi, ou peut-être même lundi, Sio n’en savait rien. Ce qu’elle savait en revanche, c’est qu’ils s’étaient tous donné le mot. Impossible de se frayer un passage, alors Sio les bousculaient. Ils n’avaient qu’à se pousser. Comme cette vieille avec son p’tit Yorkshire habillé d’un manteau. Comme ce type aux allures de riche, tenant son môme par la main. Tous, ils n’avaient Qu’à se pousser, dégager, marcher ailleurs. En passant près d’un panneau de restaurant, la curiosité piqua la jolie colorée. Alors elle s’arrêta, en plein milieu du passage et elle se mit à lire le menu, son ventre grognant. Et croyez-le ou non, mais c’est en lavant les yeux vers les clients de ce même restaurant que le cœur de Sio s’arrêta. Il était là, juste devant elle. Après quatre ans. Il mangeait tranquillement, sans se rendre compte qu’une fille qu’il connaissait mieux que sa poche le fixait, apeurée, stupéfaite et … non surtout apeurée en fait. Elle aurait voulu s’enfuir en courant, mais ses jambes semblaient soudainement remplies de plomb. Elle souffla, d’une façon si inaudible, qu’elle ne s’entendit même pas le prononcer : « Stefen … ? »
© Gasmask



_________________
Tu seras schizo, bipolaire, trop fragile, suicidaire, tyrannique, incurable, repoussant, pas regardable. Tu seras sadique, narcissique, voyeur, pervers, égocentrique, destructeur, dépressif, obsessionnel compulsif. Tu seras damné, condamné, étendu sur la chaussée, déformé, mal branlé, démoli, trois fois rejeté. Tu seras ce qu'on te dit, tu discutes pas, ici-bas c'est comme ça. T'as compris le jeu petit merdeux ? C'est la roulette, tu choisis pas  ► Fauve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

◇ ◇ ◇
◇ âge : 27 bananes
◇ résidence : The Phénix, 4ème étage, #66
◇ études/métier : Barman au septième ciel
◇ situation : seul au coeur pris
◇ dans ton petit coeur : Elle, Juste elle, cette fille au chevex arc-en-ciel
◇ date d'arrivée : 22/02/2015
◇ messages postés : 32
◇ pseudo : Alorel
◇ avatar : Josh Beech
◇ crédits : Inowuch (Av.) // (Sig.)


MessageSujet: Re: Barre toi, casse toi j't'ai dit. Qu'est-ce qui t'faut d'plus, t'en a pas vu assez ? + SIOFEN   Sam 28 Fév - 22:38

Barre toi,casse toi

   

J'suis une salle bête, une bouteille de gaz, qu'est-ce qui t'faut d'plus ? Dégage !  Δ siofen


Quatre ans que je vagabonde dans ce putain de pays. J'avais commencé à arpenter les alentour de New-York, puis de file en aiguille je me suis éloigné. Vers le nord, ou peut être vers le sud, j'sais pas ... en tout cas vers l'Ouest, ça c'est sûr ! Bref, pendant mon voyage, j'ai enchainé les boulots dans les bar ou les boîtes, les appart' miteux ... De toute façon ... Je m'en contre fiche parce que, je finirais par la retrouver quoi qu'il arrive. Elle ne pourra pas m'échapper indéfiniment cette petite colorée.
J'avoue que cela fait quatre ans qu'elle m'échappe. Quatre ans depuis que j'ai déraper. J'ai déraper parce que je suis violent, mais je n'ai jamais voulu l'être. C'est juste que ... J'en sais rien ... P'têt qu'elle me pousse à bout ...

Je plante une aiguille dans mon avant bras gauche, vidant son contenu en lâchant un soupire. Je n'aime pas cette impression de manque que je ressent quand je n'ai pas encore pris ma dose .... Mais j'aime le sentiment qui s'empare de moi quand se liquide dévastateur s'empare de mon sang, de mon cerveau, de mon corps. J'attrape une veste, je sort.
C'est une belle journée. Une journée ou tout le monde est dehors. Un jours ou si quelqu'un me regarde de travers, je lui sauterais à la gorge. Main dans les poches, une faim de loup dans l'estomac, je m'installe à la terrasse d'un petit restaurant. Posant la tête dans mes mains « Je ne la retrouverais jamais ... » Le doute c'était emparé de moi à mon arrivé dans cette petite ville il y a deux mois. Depuis, il ne m'avais pas quitter. J’attends que quelqu'un vienne prendre ma commande. Une serveuse ne tarda d'ailleurs pas à arrivée. Elle revint quelque minute plus tard une assiette de salade de pâtes à la main. Elle me souhaite bonne appétit, je la remercie du regard et entame mon assiette.

Sentant un regard peser sur moi, je lève les yeux. Mon regard crois le sien. Mon regard croise celui de Sionnan. J'avale ma boucher, la fixant à mon tour. Elle était là ... devant moi ... pour la première fois depuis quatre ans. La colère, la haine, le dégout ( parce qu'elle ma lâchement abandonner), et quelque chose de plus humain m’envahis. Je boit une gorgé d'eau sans la lâché du regard. Je me lève, m'approche de la jeune fille. « Sionnan ! Je t'ai cherché tu sais ! » Je lui sourit de toute mes dents.
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Barre toi, casse toi j't'ai dit. Qu'est-ce qui t'faut d'plus, t'en a pas vu assez ? + SIOFEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Beug sur la barre de tache.
» Casse-Tête de ThierFred
» tout se que je touche casse c'est normal docteur
» Ajout d'une barre supplémentaire
» Jauge (Barre de progression)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Blue Hills :: Northern Quarter :: One Piece-