AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 3:45


Aidan Benjamin Wildmore


nom : Wildmore prénom : Aidan Benjamin âge :vingt-six ans date et lieu de naissance : 3 Octobre à New York métier/occupation : Garagisteorigines : Américaines statut civil : Célibataire mais officiellement en couple. groupe : Dom Juan. → avatar : Jensen Ackles.


1. Les "cap ou pas cap", c'est votre truc ou vous préférez les éviter lorsque c'est possible ?
J'aime assez ces petits jeu dans le genre, c'est un bon moyen de s'amuser et puis parfois on peut beaucoup apprendre sur les autres en jouant à ça ! Après tout dépend de ce qui est demander, je suis quand même quelqu'un d'assez raisonnable, je n'irais pas m'être ma vie en jeu ou celle des autres parce que quelqu'un me lance un défis. Si le défis est drôle je le fais, si il est dangereux, je passe mon tour.
2. Quel a été votre tout premier pari ?
Je m'en souviens comme ci c'était hier ! J'avais reçu un pas ou pas cap pendant la nuit, quelqu'un me mettait au défis d'attraper le chat de la voisine et de le teindre en bleu. A savoir que notre voisine était une vraie sorcière du genre à bien faire peur ect. Ca ne m'a pas arrêter, le soir même le chat est rentré chez lui bleu, je trouvais qu'il était beaucoup mieux comme ça mais ce ne fut pas l'avis de sa propriétaire ..
3. Quel a été celui qui vous avez le plus regretté d'avoir réaliser ou, au contraire, de n'avoir pas réaliser ?
Si il y en a bien un que je regrette c'est celui qui s'est passé ce soir là. J'avais reçu un autre cap ou pas cap, cette fois ci une histoire de bagarre je devais déclenché une grosse bagarre dans un des bar les plus connus de la ville. J'y suis arrivé dans trop de problème sauf que ça a déclenché une émeute et il y a eu de nombreux blessé au final dont un qui a perdu la vie. J'en suis directement responsable puisque c'est moi qui ait déclenché tout ça donc oui je regrette d'avoir relevé ce défis.
Il a 26 ans ◇ Il est né à New York ◇ Il est du signe balance ◇ Il a une petite soeur ◇ Il déteste son père et aimerait le voir mort ◇ Il pense avoir fait son possible pour aider sa mère ◇ Il n'a pas pu faire les études qu'il voulait ◇ Il a déménagé à Blue Hills depuis plusieurs année maintenant ◇ Il tient un petit garage dont il est fière ◇ Il n'a jamais connu de vraie histoire d'amour ◇ Il adore les chiens ◇ C'est quelqu'un sur qui on peut compté ◇ Il est très protecteur avec sa soeur & ses amis ◇ Il est entrain de s'attacher à une fille alors que ce n'est pas du tout son genre ◇ Il aime rendre service ◇ Il est quelqu'un de fière et d'impulsif qu'il ne vaut mieux pas trop chercher ◇ Il a un tatouage sur le torse ◇

pseudo Dark Angelâge 21 ans comment as-tu connu le forum PRD avis sur le forumJ'aime beaucoup ! personnage inventé ou scénario Scénario dernier mot Mot :yessssss:


© LMIYD


Dernière édition par Aidan B. Wildmore le Mar 28 Mai - 12:22, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 3:46


Mon histoire


Chapitre 1
La pluie tambourine à la fenêtre de la salle de travail, à l'intérieur ma mère, seule. Elle essai t'en bien que mal de trouver une respiration ainsi qu'une position ou elle ne souffre pas trop à cause de moi. Les contractions sont de plus en plus rapprochées et il semblerait que je sois pressé de sortir, cela ne devrait plus tarder. Une infirmière rentre dans la chambre pour demander à Ambre, ma mère, un moyen de joindre mon père, elle en a besoin elle a besoin de lui après tout c'est aussi la naissance de son fils. Il n'en a rien à faire. Il est devant son match de football et ne pense qu'à son équipe favorite qui doit absolument gagner, je ne suis pas grand chose pour lui, une erreur de parcours sans doute. Ma mère surmonte la nouvelle et décide d'être forte juste pour moi, c'est seule mais pleine de volonté et de courage qu'elle ai parvenu à me mettre au monde quatre heures et trente deux minutes plus tard. Je suis un beau bébé il faut bien l'avouer, les autres a côté passent vite pour de simple brouillons, j'ai déjà une belle touffe de cheveux sur la tête et je ne suis pas du tout bouffi. On me nettoya rapidement avant de m'enrouler dans une serviette et de me poser sur le ventre de ma mère, je respire doucement prenant conscience de mon nouvel environnement, les sons paraissent amplifier je ne peux pas encore voir bien entendu. Quelques jours ont passaient et il est temps pour moi de découvrir ma maison, je suis un petit garçon en pleine forme, ma mère m'a choisit comme prénom Landon je dois avouer que c'est un bon choix mon prénom me plais. Hier j'ai vu à quoi ressembler mon père, grand costaud, mal rasé, forte odeur d'alcool, main rêche, pas vraiment le père idéal apparemment. Il avait hâte de rentrer pour s'étaler dans le canapé et se faire servir à nouveau, au chômage depuis trois ans, il passe ses journée allongé devant la télé à manger des cochonneries et à réclamé une bière tout les quarts d'heure. Ce n'est pas ma naissance qui lui à fait faire des folies au niveau des finances il en était a vouloir ré-utilisé mes couches salles, le plus drôle dans tout ça c'est qu'il s'en était vanté devant les médecins, heureusement pour moi ils lui expliquèrent que ça n'était pas possible. A peine arrivé dans l'appartement qui aller être chez moi pendant quelques temps, la première dispute du couple commença, enfin pas la première depuis qu'ils sont ensemble mais plutôt depuis que je suis arrivé. Cela était le début d'une longue série, mon père n'a clairement aucun respect pour ma mère qu'il traite comme une esclave, je l'ai bien comprit au fil des années qui sont passé, moi aussi il essayait de me convertir en esclave mais je n'était pas comme ma mère, je ne me suis jamais laisser faire, même tout petit. Puis ma mère m'annonça la nouvelle, elle attendait un autre bébé, je ne voulais pas. Pas par jalousie loin de la mais par protection, je ne voulais pas qu'un autre enfant ait à subir cette vie ! J'avais quatre ans mais je savais déjà bien m'exprimer. Bien entendu aucun des deux ne m'écouta et 9 mois plus tard est née ma petite soeur, maintenant qu'elle était la je me juré que rien ne lui arriverait. J'allais la protégé coute que coute. Ma soeur c'est mon petite trésor depuis toujours, elle a l'air si fragile. Je n'ai jamais eut de respect pour mon père, je déteste la façon dont il s'adresse à ma mère et plusieurs fois je lui ai dit d'arrêter même si ça avait pour conséquences de me retrouver par terre frapper. J'en veux aussi à ma mère de se laisser faire, de ne rien dire, d'être faible tout simplement, je crois que mon non respect des femmes vient de la. Les années passaient et mon caractère bien trempé ne faisait que se renforcé.

Chapitre 2

L'adolesence est arrivé très vite, ma mère n'avait pas vraiment le temps de s'occuper de moi elle devait suivre mon père comme un petit chien et exaucé le moindres ee ses desirs. Je déteste assisté à ce genre de scènes alors très vite j'ai préféré trainer dehors, j ai fait la connaissance de plusieurs garçons qui avait un groupe et c'est de la qu'est née ma passion pour la musique. Je suis du genre à avoir une intégration facile, d'abord je les rejoignaient quand ils répétaient puis un membre du groupe est partit et une place s'est libéré, je me suis proposer comme ça sans vraiment croire que je serais prit et pourtant ça a était le cas. Je n'ai aucune connaissance musicale particulière mais il semblerait que je sois dotée de son qu'on appel l'oreille absolue, je sais reproduire des musiques simplement en les écoutant, certain me pousse à continuer dans se domaine mais une autre passion plus importante et secrète me tiens particulièrement à coeur. A force de traîner dans les rues je commence à mal me comporter, je rentre tard, je goûte à plusieurs choses illégales, des drogues notamment mais rien ne me pousse à devenir dépendant bien au contraire je ne trouve pas ça aussi fascinant. Un soir ou je rentrais d'une soirée quelques peu arrosé, je suis tombais sur ma soeur recroquevillée sur elle même dans un coin du salon, elle avait de nombreux bleus sur elle et pleuré le plus silencieusement possible pour ne pas que je la remarque. Je me suis approché d'elle doucement et je lui ai simplement demander d'un ton sec ou il était. Je parlais bien évidemment de mon père, lui seul pouvait être l'auteur, elle me supplia de ne rien faire, au même moment j'entendis du bruit à l'étage, en a peine quelques pas j'étais arrivé en haut de l'escalier, je donnais un grand coup de pied dans la porte qui céda sous ma colère. Mon père dormait tranquillement comme ci tout aller bien, ma mère elle sursauta, m'approchant j'allumais la lumière et l'attraper par la base de ses cheveux, le tirant d'un coup sec pour le sortir du lit. Il tomba dans un boum fracassant, je pense que cet instant restera celui ou j'ai été le plus violent, ce n'était pas mon père en face de moi mais un pourris qui n'avait aucun scrupule a lever la main sur une femme, qui plus est ma petite soeur. Peu de temps après la bagarre des lumières bleues traversèrent les fenêtres, l'équipe médicale arrivé je les avaient principalement appelé pour ma soeur même si mon père en avait lui aussi besoin, mais lui il pouvait crevé je n'en avais rien à faire. Malheureusement ou heureusement pour moi, cela dépend de quel côté au regarde la chose, il n'eut qu'une commotion cérébrales, plusieurs côtes cassée ainsi qu'une épaule démise. Ma mère eut de l'aide notamment une psychologue qui la pousser à quitter ce monstre mais à croire qu'elle aimer ça elle retourna à la maison avec lui. A partir de cet instant je considérais que j'avais fait mon possible et que je prenais désormais ma vie en main. Enfin la mienne et celle de ma petite soeur.

Chapitre 3

Je ne pouvais pas rester une minute de plus dans ce bâtiment insalubre qui avait été mon foyer depuis ma naissance. Je haïssais tout ce qui si trouver, en revenant de l’hôpital j'avais immédiatement prit mes affaires et celles de ma soeur et avec son accord on est partit tout les deux sur les routes. Cependant, il était hors de question de la déscolariser, pour moi c'était trop tard je n'avais plus qu'à me trouver un petit boulot pour qu'on est un toit et de quoi manger. Il me restait des économies, budget prévu pour mes études de médecines notamment j'avais de quoi nous faire tenir un peu. C'était un gros sacrifice car j'étais conscient que mon rêve était devenu impossible, mais ma soeur comptait plus que ça, elle n'avait pas a payer pour les erreurs de nos parents. C'est a Blue Hills qu'on a décidé de se poser, à la base on y était que de passage mais on s'y est plut enfin ma petite soeur a eu un coup de foudre pour la ville, moi ça m'était égal. Un peu après notre emménagement je suis tombé sur cette annonce, un garage qui cherchait quelqu'un, je n'avais pas de grande connaissances dans le domaine, les bases je les avaient cependant. Le patron m'a apprécié et m'a lui même apprit tout ce que je sais aujourd'hui. Après un an il a fini par mettre en vente le garage et je lui ai racheté, il m'a fait un prix d'amis. Depuis je dirige le garage, ce n'est pas ce qui me fera vivre sur l'or mais au moins j'ai un job stable puisque je suis mon patron, j'ai donc de quoi nous faire vivre ma soeur et moi, pour l'instant on vit ensemble dans un petite appartement, elle, elle continue ses études de droit et s'est très bien comme ça. Je ne vous ai pas parlez de ma vie sentimentale depuis le lycée je vais donc m'y arrêter un peu. Je dois dire que je n'ai pas vécu de grandes histoires d'amour voir aucune d'ailleurs, je suis ce qu'on peut appelé un Dom Juan, quand ça devient un peu sérieux avec une fille j'ai pour habitude de prendre mes jambes à mon cou. Je ne sais pas pourquoi je suis comme ça, j'en ai même aucune idée. Actuellement c'est un peu compliqué, je suis le faux petit ami d'une fille que j'apprécie beaucoup, Birdy, en fait pour que ce type, un certain Judicaël, la laisse tranquille on a mit ce plan en marche. Moi ça ne me dérange absolument pas de l'aider et puis il faut avoué que c'est une fille très séduisante. Quand elle en a besoin je me transforme donc en son petit ami, sauf que je commence à y prendre gout, j'en suis a moins même me demander si on est ensemble ou pas, la question reste en suspens je sais juste que ça ne me déplairait pas à moi ..


© LMIYD


Dernière édition par Aidan B. Wildmore le Mer 29 Mai - 15:57, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 5:21

Bienvenu parmi nous et bonne chance pour ta fiche!!! :yessssss:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 7:21

SUPERBE CHOIX DE SCENA :moon:
J'espère que tu seras le bonnnn :youpy:
Bienvenue ici et good luuuuck :yessssss:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 11:28

Merci vous deux :lèche:
Je n'ai pas choisis le scénario, c'est lui qui m'a choisi :moon: J'en suis fan, je lui ai pas résisté 👀
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 13:51

Bienvenue sexy boy *-*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 14:23

Merciii :lèche:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 17:49

Bienvenue & Bon courage avec le reste de ta fiche :yepa:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 22:18

Bienvenue sur le forum & bon courage pour la fin de ton histoire ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mar 28 Mai - 23:13

Merci vous deux :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 7:11

Bienvenue parmi nous ! :yessssss: :moon:

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar

◇ ◇ ◇

I hate everything about you..


◇ âge : vingt-trois ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2.
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : célibataire.
◇ dans ton petit coeur : personne, il est vide, complètement vide..
◇ date d'arrivée : 24/03/2013
◇ messages postés : 757
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : blake lively.
◇ crédits : junkiie & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : callie l. fawkes & anaëlie l. hopkins.


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 7:39

MON BEBE chat d'amouuuuuur ! Bienvenue parmi nous et si tu as la moindre question, je suis là pour ça ! :yessssss:

_________________
    A. Clélia Dickens
    « Je ne suis pas amoureuse de lui, tu sais. Non. Je ne veux pas être amoureuse. Ni de lui. Ni d'un autre. Je ne veux pas que ma vie dépende de quelqu'un. Je ne veux pas que tout s'écroule si ça ne marche pas. Je ne veux même pas qu'on essaie lui et moi. Je ne m'en remetterais pas, si jamais ça ne marche pas. J'ai le coeur bousillé. Bousillé. Pété. Défoncé. Je ne veux pas que mon bonheur soit lié à une seule personne. Non, je ne veux pas tomber amoureuse de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 13:29

Merci vous deux
Je n'hésiterais pas :) Je pense terminé dans l'après midi
Revenir en haut Aller en bas

avatar

◇ ◇ ◇

J'avais oublié ce que ça faisait d'être regarder comme ça..

◇ âge : vingt-deux ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : en couple.
◇ dans ton petit coeur : Seth..
◇ date d'arrivée : 20/03/2013
◇ messages postés : 207
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : holland roden.
◇ crédits : endlesslove & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : a. clélia dickens & callie l. fawkes.


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 14:32

Ohoh encore mieux !

_________________
    Anaëlie L. Hopkins
    «L'amour c'est comme une flaque d'eau. Les gens sautent dedans à pieds joint. En sachant que leurs chaussures seront mouillées et qu'il faudra les garder le reste de la journée. Mais les gens sont tous pareils. On est tous pareils. On le sait très bien que ce n'est pas agréable, Mais on saute quand même. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 15:54

Et voilà terminé :moon:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

◇ ◇ ◇

J'avais oublié ce que ça faisait d'être regarder comme ça..

◇ âge : vingt-deux ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : en couple.
◇ dans ton petit coeur : Seth..
◇ date d'arrivée : 20/03/2013
◇ messages postés : 207
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : holland roden.
◇ crédits : endlesslove & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : a. clélia dickens & callie l. fawkes.


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 16:23

OMFG, tu es juste parfait *_* J'ai tellement hâte de rp avec toi ! Encore merci d'avoir choisi mon scénario et bienvenue officiellement parmi nous ! :yessssss:

_________________
    Anaëlie L. Hopkins
    «L'amour c'est comme une flaque d'eau. Les gens sautent dedans à pieds joint. En sachant que leurs chaussures seront mouillées et qu'il faudra les garder le reste de la journée. Mais les gens sont tous pareils. On est tous pareils. On le sait très bien que ce n'est pas agréable, Mais on saute quand même. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Mer 29 Mai - 16:38

Han merci ça me fait plaisir :yessssss: On va rp très vite ne tant fait pas j'ai autant hâte que toi, ce scénario est juste parfait :moon: Encore merciii
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   Jeu 30 Mai - 21:05

Enfin te voilà ! Bienvenue sur LMIYD jeune homme !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parfois a trop jouer avec le feu on se brûle les ailes - AIDAN
» Jouer avec ma femme
» L'atelier du JDR : Jouer avec l'histoire
» Comment jouer avec des ISO.
» Serveurs : Possibilité de jouer avec des américains ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: Fiche de présentation-