AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Mer 8 Mai - 22:45


I'LL FIND YOU... FIVE YEARS LATER
Il paraît que l'incapacité à accepter une perte est une forme de folie. C'est sans doute vrai. Mais parfois, c'est le seul moyen de rester en vie.

Alana attendait ce moment depuis 5 ans maintenant. Dès que la disparition d’Elijah avait été annoncée, elle avait tout fait pour le retrouver. Et c’était enfin chose faite. Comment ? Quelqu’un avait ouvert le dossier de couverture de McKnight. Une des relations de la jeune femme avait pu remonter à l’adresse IP de la personne en question et activer la webcam à distance. Une impression et elle détenait la photo de celui qui pourrait la conduire à Elijah. La reconnaissance faciale n’avait rien donnée. Quant à l’adresse IP elle provenait d’une petite ville perdue du nom de Blue Hills et appartenait à un faux nom. 2 bonnes nouvelles sur 3. Avec la ville et la photo elle devrait remonter assez vite à son suspect. Parce que oui, c’était son suspect numéro 1. En 5 ans il avait été le seul à se renseigner sur Elijah et ce 4 ans après sa présumée mort. Alors il savait obligatoirement quelque chose et bientôt elle aussi saurait ce dont il s’agit.
Elle était à Blue Hills depuis quelques minutes, bagages dans le coffre de sa voiture, stationnée devant le poste de police. Elle savait très bien qu’elle n’obtiendrait pas toutes les réponses aujourd’hui et que par conséquent elle devrait s’installer ici le temps que ça prendra. Mais pour l’heure, elle ne comptait pas perdre une seule minute. Le fait que Blue Hills soit une petite ville, il était fort probable que tout le monde se connaissait et que son inconnu n’en soit bientôt plus un. Parmi les personnes qui pourraient l’y aider, le poste de police était sur le haut de sa liste. Une fois les portes franchies elle se dirigea vers l’accueil. Peu de monde s’y trouvait, exactement ce à quoi elle s’attendait. A son entrée, elle sentie les regards se portés immédiatement sur elle. Une étrangère ici ça ne passait pas inaperçue.
Elle portait un jean slim avec une paire de rangers noir, comme à son habitude, assortie à un débardeur blanc porté près du corps, les cheveux relâchés. Elle ne saurait dire si c’était sa tenue, les courbes de son corps ou son attitude, mais l’un des officiers la siffla avant de se diriger vers elle pour la renseigner. « Qu’est-ce que j’peux faire pour vous ma jolie ? ». Encore une remarque d’un homme qui se sentait supérieur et capable de réduire une femme à son apparence physique. Autrement dit, un homme comme bien d’autres, qui ne l’interessait pas le moins du monde. Alors elle lui sourit comme si elle tachait de lui séduire, entrant dans son jeu avant de sortir sa plaque et de reprendre son air sérieuse. « Alors premièrement pour vous c’est Lieutenant McCawley ! » De par son grade elle était son supérieur hiérarchique, ajouter à son tempérament, le jeune officier fut vite remis à sa place. « Ensuite, je suis à la recherche de ces deux hommes ». Elle déposa sur le comptoir d’acceuil une photo d’Elijah et celle de son inconnu en les pointant du doigt tour à tour. « Lui s’appelle Elijah McKnight quand à celui-ci, j’espère que vous pourrez m’aider à mettre un nom sur son visage », conclut-elle par un sourire sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Jeu 9 Mai - 20:25


You find me ... Even if I don't know who you are ...


Commissariat de Blue Hills

Elijah venait de se garer sur le parking, devant le poste de police. Il ouvrit sa portière et fit le tour pour aller sortir un suspect ... Enfin, non, pas un suspect. Il l'avait pris en flagrant délit. Combien de fois il avait arrêté le petit Rafe ... Il adorait faire des conneries. Un peu trop d'ailleurs. "T'as pas encore compris la leçon, hein." Le gamin se mit à rire. Enfin, gamin, façon de parler parce qu'il avait tout juste la majorité. A cet âge, on se sent fort, on se sent invincible, et c'est souvent à ce moment là qu'on fait tout un tas de conneries. "Rigole, rigole ... Mais tu vas rester quelques jours à l'ombre. Ca t'apprendra peut-être." Le gosse parut offusqué. "Beuh ... Vous déconnez ... C'était deux fois rien." Elijah fronça des sourcils tandis qu'il fermait la porte et qu'ils s'avançaient lentement vers l'entrée du poste. "T'as une drôle de notion de deux fois rien toi." Le gamin n'avait pas trop envie, mais bon ... Il n'avait pas le choix à dire vrai. C'était Elijah qui menait la danse. Et personne d'autre. "Tu vas voir l'intérieur d'une cellule, ça te fera du bien. Et ça te permettra peut-être de mettre du plomb dans ta petite tête de moineau."

Ils grimpèrent les marches et s'avancèrent dans le commissariat. Elijah l'avait mené jusqu'à son bureau afin de récupérer les clés de la cellule. "Ne te plains pas ... Tu seras nourri et blanchi durant ces quelques jours." Et il espérait fortement qu'il allait arrêter ses conneries par la suite. Enfin, bien évidemment, elle ne pouvait présumer de rien. Parce que le grand brun savait très bien que c'était loin d'être son premier petit séjour dans ces locaux. Et nul doute que ça serait loin d'être le dernier. Pour sûr. Ils se retrouvèrent devant la cellule. "Oh, allez agent McKnight ... Promis ... Je ne le ferais plus ..." Elijah ouvrit la cellule. "Tes mains." Rafe poussa un soupir ennuyé. Elijah était en train de lui enlever les menottes. "C'est ce que tu m'as dit la dernière fois Rafe. Et te voilà." Le jeune criminel rentra donc dans la cellule. Et Elijah referma derrière lui.

A l'entrée, le jeune officier venait de se faire remettre en place par Alana. Et à dire vrai, il ne savait plus trop où se mettre. Sans doute un peu gêné d'avoir commis une telle gaffe. Bah ... Tant que ça n'arrivait pas aux oreilles d'Elijah ... Pourquoi à ses oreilles ? Parce qu'il était son instruction et qu'il était loin d'avoir fini sa période de formation. Et il fallait qu'il se tienne à carreau. "Désolé Lieutenant McCawley." Il regarda alors les photos. Si sur la deuxième il ne connaissait pas l'homme qu'il y avait dessus, ce n'était pas la même chose pour l'autre photo. "Oui ... Euh ... le Lieutenant McKnight ... Il doit être à son bureau en ce moment. J'l'ai vu passer quelques minutes avant vous. C'est par là ..." dit-il en lui indiquant une direction de la main. "Vous continuez tout droit dans ce couloir et vous tomberez sur son bureau."

Devant la cellule. "Allez, monsieur ... Faites un effort." Et oui, Elijah était encore là à écouter les arguments de Rafe, même s'il ne faiblirait pas. "Demain Rafe, demain !" lui dit-il en lui faisant un signe de la main et en s'éloignant. "On verra si tu as toujours autant de remords demain et si tu es vraiment prêt à revenir sur le droit chemin." Elijah quitta les cellules tranquillement, s'en retournant ainsi vers son bureau. Et c'est à ce moment là qu'il la croisa. Cette brune. Il la dévisagea. Mais rien ne vint. "Bonjour madame. Vous cherchez quelqu'un peut-être ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Ven 10 Mai - 20:30


I'LL FIND YOU... FIVE YEARS LATER
5 ans. 5 ans à rechercher, à espérer et à se battre. C’était long, mais c’était ce qui l’avait fait tenir le coup. Durant ces années elle n’avait pas douté un seul instant. Convaincue de ce qu’elle pensait et ressentait elle n’avait jamais abandonné. Ça en avait été sa force. Il était sa force. Ce lien qu’il y avait entre eux était indescriptible et c’est justement ce lien si fort qui avait certifié à Alana qu’Elijah était toujours en vie. Elle s’était toujours dit que lorsqu’il lui arriverait quelque chose elle le ressentirait et là ce n’avait pas été le cas. Basé toute sa réflexion et tenir à son supérieur sur un sentiment n’était en rien une preuve assez valable pour que l’enquête se poursuive. Mais ça avait été sa preuve pour qu’elle le fasse elle-même. Aujourd’hui elle était plus proche que jamais de le retrouver. Anxieuse, excitée, inquiète, heureuse. Il y avait tellement d’émotion qui la traversait qu’elle n’aurait su dire celle qui persistait le plus longtemps.
Toujours accoudée au comptoir d’accueil du poste de police, elle commençait à s’impatienter. Après avoir attendu si longtemps quelques minutes ne devraient plus la déranger, mais c’était tout le contraire. Chaque tour du cadran de sa montre lui semblait durer une éternité. Proche de la vérité, le temps ralentissait, tout comme les battements de son cœur. Si au début l’officier cherchait plus à la séduire qu’autre chose, la plaque de la jeune femme avait vite calmé ses ardeurs. Quand il fut enfin disposé à répondre à ses questions il bafouilla quelques excuses puis s’exprima enfin. « Oui ... Euh ... le Lieutenant McKnight ... Il doit être à son bureau en ce moment. J'l'ai vu passer quelques minutes avant vous. C'est par là ... », poursuivit-il en lui indiquant une direction de la main. « Vous continuez tout droit dans ce couloir et vous tomberez sur son bureau ». Mais à cet instant elle n’écoutait plus. Elle n’entendit que quelques brides de mots : « Lieutenant McKnight », « c’est par là ». Elle remercia tout de même son interlocuteur d’un signe de tête et s’engagea dans le couloir désigné. Prudente elle avança en observant tout ce qui se passait autour d’elle. Pourquoi Lieutenant ? Quand il a disparu il y a 5 ans il n’avait pas encore atteint ce grade. Plus elle marchait, plus elle voyait de bureaux. Ce qui l’intrigua. Elle pensa trouver Elijah derrière des barreaux et pour l’instant rien n’indiquait qu’elle soit dans la bonne direction.
Une chance pour elle, c’est à cet instant que quelqu’un se proposa de la renseigner. L’homme en question, oui parce qu’il s’agissait d’une voix d’homme, était derrière elle. Elle se retourna pour lui répondre quand elle se figea. Il n’était pas derrière des barreaux mais devant elle. Semblant en bonne santé. Une plaque à la ceinture. Elle n’eut pas vraiment le temps de se poser des questions, qu’elle lacha son sac à main sans le vouloir. Elle dû rester quelques secondes immobiles à le regarder. Plonger son regard dans le sien. Embué de larmes. Tous les moments qu’ils avaient passés ensemble lui revinrent immédiatement à l’esprit, oubliant ces 5 années d’absence. « Eli », son nom fut la seule chose qui put sortir de sa bouche. Elle ne s’attendait pas à le voir libre de ses mouvements et la surprise devait se lire sur elle. Rassurée et plus qu’heureuse de le retrouver, elle lui sourit et avança vers lui pour le prendre dans ses bras. Ou plutôt à la limite de se jeter contre lui. Elle profita de cette étreinte, de ce contact physique qui lui avait tant manqué. Elle avait envie de re gouter à ses lèvres, de prolonger ce moment, d’oublier qu’un monde extérieur existait. Les yeux toujours embués, elle ne craqua pas. Toujours contre lui, elle murmura quelques mots. « Je savais qu’t’étais toujours en vie… ». Pourtant quelque chose clochait. Il n’avait pas l’air aussi ravi qu’elle. Ayant cette même surprise qu’elle mais différente également. Elle renonça au baiser cherchant à comprendre ce qui se passait et se détacha finalement de lui pour recroiser son regard. « Eli… Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui t’es arrivé ? ». Elle avait mille et une questions à lui poser, mais cela attendrait. Quelque chose n’allait pas et elle ne voulait pas brusquer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Sam 11 Mai - 15:42


You find me ... Even if I don't know who you are ...


Ce pauvre Rafe ... Elijah avait été quelque peu cruel avec lui. Mais en même temps, il ne pouvait pas décemment le laisser partir immédiatement. Ce n'était pas possible. Il avait encore fait les poches sous le nez d'Elijah. Et non, ça, c'était la fois de trop. Combien de fois le flic lui avait dit d'arrêter de faire ça. Combien de fois lui avait-il demandé d'arrêter de faire les poches aux autres sous peine de se retrouver derrière les barreaux durant quelques jours ? Voire plus ? Un autre flic qu'Elijah lui aurait passé les menottes et l'aurait mené jusqu'au juge pour qu'il soit emprisonné pour de bon. Mais il avait toujours éviter cela. Il avait fait en sorte que ça reste à Blue Hills et que les juges ne soient pas prévenus. Pourquoi se mouillait-il pour lui ? Elijah n'en savait trop rien. Mais c'était mieux comme ça, selon Elijah. Dans le sens où Rafe n'avait rien à faire dans une prison. Une maison de redressement, peut-être, s'il avait été un peu plus jeune néanmoins, il n'avait plus l'âge requis. Et le grand brun se retrouvait quelque peu bloqué avec ce gosse qu'il essayait d'aider autant qu'il le pouvait, mais sans y parvenir à dire vrai. A se demander s'il arriverait vraiment à faire quelque chose avec ce gosse. Peut-être qu'il était perdu, qui sait ? Et peut-être qu'il essayait et que ça ne donnerait rien. Enfin, passons.

Il était revenu dans le couloir et il vit, de dos, une brune qui semblait chercher quelqu'un. Peut-être qu'elle était perdue. Alors, tout naturellement, Elijah s'arrêta d'elle. Celle-ci se tourna. On aurait dit qu'elle venait de voir un fantôme. C'était ... étrange à dire vrai ... Etrange la manière dont elle le regardait. Et inversement aussi. La dévisageant, il cherchait à mettre un nom sur ce visage. Comme un déjà vu ... Ou quelque chose dans le genre. Il ne savait pas trop à dire vrai. Elle prononça son prénom après quelques instants et elle le prit dans ses bras. Ok ... Elijah ne savait plus trop comment réagir à dire vrai. Mais elle le connaissait. Mais l'inverse n'était pas vrai. Ou du moins, il ne se souvenait pas d'elle. Encore ce problème de mémoire. Ses mains étaient levées. La jeune femme l'avait surpris et il ne savait plus quoi faire de ses grandes mains. Finalement, après quelques instants, à bien y réfléchir, il les posa dans son dos. Parce que oui, Elijah, c'était un grand nounours. Et quand quelqu'un cherchait un câlin, bin, il lui rendait le câlin. Ouais, bon, ça pouvait paraître bizarre mais bon. Elle lui murmura quelques mots, lui disant qu'elle avait toujours su qu'il était en vie ... Ah bon ... Parce qu'on l'avait cru mort ? De mieux en mieux.

Et finalement, elle lui posa la question qui tue. Qu'est-ce qui se passait ? Et que lui était-il arrivé. "Euh ... Bonne question ... Qu'est-ce qui est arrivé après quoi ?" Parce que oui ... Il ne savait pas trop de quoi il parlait après tout. D'où cette certaine incompréhension qui se lisait sur son visage actuellement. "Je suis désolé ... Mais ... vous avez l'air de me connaître ... On s'est déjà croisé quelque part ?" Intérieurement, Elijah était heureux. Et serein. Dans le sens où il avait la chance d'être face à quelqu'un qui le connaissait. Dans le sens où il allait peut-être pouvoir mettre des noms sur certains visages qu'il voyait en rêve. Ou même encore, il saurait peut-être si les cauchemars qu'il faisait étaient bien réels. Ou bien si ce n'était que son imagination qui lui jouait des tours. Si Alana avait des questions, Elijah, lui, en avait encore bien plus qu'elle. "Votre visage me semble familier mais ... je ne sais pas si c'est mon esprit qui me joue des tours." Mémoire défaillante ... Quand tu nous tiens ! Peut-être que tout ceci serait passager. Peut-être qu'il allait finir par savoir qui il était. D'où il venait. Des questions importantes. Lui qui avait toujours cru que ça serait mort, qu'il ne croiserait personne de son passé, qu'il ne retrouverait jamais la mémoire. Mais avec un peu de chance, cette délivrance qu'il attendait depuis cinq ans, il allait peut-être l'avoir bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Sam 11 Mai - 20:52


I'LL FIND YOU... FIVE YEARS LATER
Cette étreinte était exactement ce qu’il lui fallait. Par cette minute en son contact, dans ses bras, toute la pression et la difficulté de ces 5 dernières années retombèrent. Peu importe ce par quoi elle avait dû traverser ou ce qu’elle avait dû faire pour obtenir des réponses, tout ça semblait si loin à présent. Sentir ses mains dans son dos, lui rappela que ce n’était pas un rêve mais bel et bien la réalité. Pourtant ce geste tendre n’était pas arrivé tout de suite, il avait mis du temps à lui offrir ce contact. Chaque nuit elle avait rêvé de ce moment, mêlant passion et soulagement, amour et bien-être, joie et tendresse. Il avait toujours ce toucher envers elle, ces mots pour la rassurer, ce regard posé sur elle. Et pourtant ce charme n’agissait pas aujourd’hui. Il mit quelques secondes avant de la serrer à son tour contre lui, ou plutôt de la tenir contre lui. Il n’y avait pas cette même tendresse ni même ce jeu de regard. Tout du moins c’est ce qu’elle ressentit en s’éloignant de lui. Juste de ses bras. Elle était restée suffisamment proche de lui quand même.

Puis il répondit à sa question, à savoir ce qui c’était passé. Elle ne comprit pas tout de suite puisqu’il bafouilla quelques mots, semblant de ne pas comprendre ce qu’elle disait. « Qu’est-ce qui est arrivé après quoi », « Visage familier ». Il ne le savait donc plus ? Qu’avait-il bien pu lui arriver durant ces 5 années ? Maintenant toutes les questions sur sa disparition sans lui donné d’explication prenaient un sens. « J’ai imaginé mille et un scénario pouvant expliquer ta disparition, mais j’dois avouer que l’amnésie n’en faisait pas parti. ». A la fois décontenancée par ce qu’elle découvrait et rassurée de savoir qu’elle avait eu raison de le penser en vie, elle relativisa les choses. La mémoire était malléable. « Qu’est-ce que les médecins en disent ? ». Elle avait toujours eu ce petit côté inquiet envers lui, mais cette fois ci elle voulait simplement savoir si ses absences de souvenirs seront définitif ou non. Quoi qu’il en soit elle ne comptait pas baisser les bras. Elle ne l’avait jamais et ce n’était certainement pas maintenant qu’elle commencerait. Jamais pour lui. Elle serait capable de tout pour lui. Elle l’avait déjà montré par le passé et le montrerait de nouveau s’il le fallait. Mais elle se rassura en se disant que si son visage lui était familier, le reste finirait par revenir.

C’est là qu’elle comprit qu’elle ne s’était pas présentée. Une situation peu commune mais elle ne devait pas oubliée qu’il ne la connaissait pas. Ou plutôt qu’il ne s’en souvenait plus. Parce que la connaitre c’était le cas. Il avait toujours été le seul à la connaitre réellement, sans qu’elle n’ait besoin de se camoufler derrière une façade. « Excuse-moi… Reprenons à zéro », commença-t-elle en lui tendant la main, « Moi c’est Alana McCawley. Et non, ton esprit ne te joue pas des tours… ». Il était peut-être amnésique, mais le fait qu’une petite partie d’elle lui semblait familière lui fit le plus grand bien. Malgré tout il ne l’avait pas totalement oublié. « On s’connait très bien. Je sais que venant d’une inconnue c’est difficile à croire, mais tu peux me faire confiance ». Elle parlait au présent, évidemment, puisque rien n’était perdu. « Et tu peux me tutoyer. Enfin si ça te va ?! ». Elle allait devoir se montrer patiente, mais maintenant qu’elle savait où il était peu importe le temps que prendra son amnésie à s’effacer, elle serait là pour combler les pièces du puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Dim 12 Mai - 11:03


You find me ... Even if I don't know who you are ...


What the fuck ? Qui était-elle ? D'où venait-elle ? Comment se faisait-il qu'elle le connaissait alors qu'il n'avait pas le moindre souvenir d'elle ? Elijah ne savait pas. Il perdait pied. Il se doutait qu'un jour ou l'autre, ça arriverait. Parce que le monde n'était pas si grand que ça après tout. A un moment ou à un autre, il serait tombé sur quelqu'un de son passé qui aurait pu le renseigner sur qui il était. Et maintenant qu'il avait cette brune devant elle, il n'était plus sûr de la démarche à suivre. Que dire ? Que faire ? Poser des questions ? Attendre ? D'abord, il devait mettre fin à cette étreinte. Parce que ce n'était pas en se faisant un câlin que ça allait arranger les choses. Y'aurait pu y avoir un déclic, mais non. Rien.

Finalement, la brune se détacha de lui, lui posant quelques questions. Mais il n'avait pas de réponse à lui donner. A sa manière, il lui faisait comprendre qu'il ne se souvenait pas d'elle. Qu'il avait perdu la mémoire et qu'il ne pouvait pas lui dire ce qui s'était passé. Parce que lui-même ne le savait pas. La seule chose qu'il savait, c'était qu'il avait eu cet accident. Et après, et bien, il avait mené sa vie ... comme il avait pu. Avec Kathryn. Mais il n'était pas certain qu'il devait lui parler de tout ça immédiatement. La brune était déjà sous le choc de le retrouver. Alors, lui dire qu'il avait plus ou moins refait sa vie ... Si ça se trouvait, ils avaient été ensemble à un moment ... Qui sait ? Tout était possible après tout. En tout cas, la brune était étonnée. Elle s'était inquiétée mais n'avait jamais pensé à une amnésie pour le jeune homme. "Disparition ?" Ouais ... Parce qu'il était pas au courant de ça non plus. Curieuse, mais c'était bien normal, elle lui posa une autre question. "Ils disent pas grand chose ... Ils pensent que c'est passager ... Mais ça fait quand même cinq ans." Ouais, donc, les médecins, ils ne savaient pas grand chose sur son amnésie. Peut-être qu'avec la présence de la brune dans les parages ... Peut-être qu'il arriverait à se souvenir de quelques trucs ? Il verrait bien. Tout vient à point à qui sait attendre, n'est-ce pas ?

Quoi qu'il en soit, la brune finit par se présenter. Oui, parce que ... Et bien, il ne pouvait pas mettre un nom sur son visage. Ou bien un prénom. Mais elle arrangea bien vite les choses. Ils se connaissaient. D'où ? Elle ne lui en parla pas. Mais ils auraient l'occasion d'en parler. "Donc, tu me connais ..." A moins que ce n'était qu'un subterfuge. Pas fou l'Elijah. Il savait que ça pouvait être un mensonge. Alors, comment ferait-il pour vérifier ce qu'elle lui disait. Méfiant ? Oui, bon, peut-être que c'était la peur de découvrir qui il était. Peur de découvrir qu'il n'était pas du bon côté de la loi. Ou que sais-je encore. "Tu veux ... Qu'on aille en discuter dans mon bureau ?" Il eut un hochement de la tête, comme s'il se posait la question à lui même. A dire vrai, ce n'était pas une véritable question. Mais plutôt une affirmation parce qu'il ne lui laissait pas trop le choix. D'ailleurs, sans réellement attendre sa réponse, le voilà donc en train de marcher dans le couloir pour rejoindre son bureau. Grand, spacieux, bien rangé. Il prenait soin que ça soit toujours nickel. Un poil maniaque il était. Et il ne savait pas d'où ça venait d'ailleurs. "Et dire que la semaine dernière, encore, je me demandais si, après cinq ans, je finirais par tomber sur quelqu'un qui me connaît. Et te voilà." Ca lui faisait bizarre d'ailleurs. L'heure de la résolution de mystères avait sonné, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Jeu 16 Mai - 1:05


I'LL FIND YOU... FIVE YEARS LATER
Elle s’était attendu à ce que retrouver Elijah rime avec complication et mission de sauvetage, seulement avec cette amnésie elle semblait désemparée. C’était comme tout recommencer à zéro mais avec 5 ans de retard. Elle n’avait aucune idée de ce qui avait pu se passer durant cette longue période. Seul lui détenait les réponses et bien évidemment elle ne les connaitrait pas tout de suite. Cependant l’inverse était également réciproque. Seule elle pouvait lui donner des réponses sur son passé mais là aussi, les complications s’ajoutaient. Avec ce non savoir, elle ne pouvait pas tout lui balancer d’un seul coup. Il n’y avait que le temps qui pouvait agir pour eux. Or le temps était quelque chose qu’ils n’avaient peut-être pas. Pourtant elle se montra compréhensive et patiente. Il y a des choses qu’elle aurait aimé lui dire, des contacts physiques qu’elle aurait aimé avoir, mais elle mit tout sous silence et se focalisa sur lui. Il devait se poser autant de question voir plus et elle devrait avoir du tact pour lui annoncer ça en douceur. Non qu’il y ait quelque chose d’affreux dans son passé, mais comment dire à une personne qui elle est ou plutôt qui elle a été.

Alana espérait sincèrement qu’en passant du temps avec lui, des choses lui reviendraient en mémoire ou qu’il aurait un déclic face à elle, à ses mots, sa façon d’agir avec lui, son attitude. Quelque chose qui ferait que ce soit plus facile. Quelque chose qui lui montrerait que malgré cette absence de son passé, les sentiments sont les plus forts. Qu’il y a bel et bien ce lien spécial entre eux qui perdure malgré tout. Ce lien indescriptible qui leur est unique. Mais pour l’heure, elle devait faire face à sa première question : sa disparition ? Elle prit quelque seconde pour elle. Essayer de réfléchir à que dire mais il enchaina sur une explication médicale après qu’elle le lui ait demandé. Elle ne fut pas surprise de ce qu’il lui apprit. Une réponse qui lui sembla « basique », face à une amnésie. Elijah lui-même semblait douté de cet état passager. 5 ans sans le moindre déclic ne pouvaient qu’aller dans ce sens mais à présent les choses allaient changer. « Sans doute parce que durant ces cinq années rien ne pouvait vraiment déclencher des souvenirs. Alors j’espère que par ma présence ou mes réponses à tes questions, ça t’aidera… », commença-t-elle avec un léger sourire. Quoiqu’il se passe, il était hors de question qu’elle parte d’ici sans lui. Et ceci ne se fera que s’il retrouvait la mémoire. Elle ne l’avait jamais abandonné et ça ne débuterait surement pas maintenant.

Heureuse de le retrouver, elle en avait oublié qu’ils n’avaient pas quitté le couloir et que des « collègues » d’Eli avaient pu assister à cette scène de retrouvaille. Notamment le jeune officier qui avait essayé de la séduire quelque minute auparavant. Alors sans même répondre, elle ramassa son sac à main laissé jusqu’à lors parterre et suivit Eli dans son bureau afin d’avoir plus d’intimité dans leur conversation. Un pas dans la pièce et elle jeta rapidement un coup d’œil autour d’elle tandis que son binôme fermait après eux. Elle ne s’attarda sur rien en particulier, se contenant seulement d’observer la pièce en quelques secondes : décoration, photo, meuble, papier, etc. Une déformation professionnelle. Elle reposa ensuite son regard quand il s’installa sur une chaise également. Sa chaise. Celle qui faisait de lui l’inspecteur et d’elle un témoin, une victime ou la coupable. Une situation qui l’amusa. Elle le connaissait. Et ce regard qu’il posait actuellement sur elle, elle l’avait déjà vu. Dans une salle d’interrogatoire.

Tout ça c’était à sens unique. Elle devait le connaitre mieux que quiconque mais lui ne savait rien d’elle. C’était quelque chose qui devait le frustré. Alors elle poursuivit leur conversation en réitérant son affirmation. « On se connait…. Très bien même ». Elle le sentait sur la défensive, quoi de plus normal après tout. Alors elle prit son sac sur les genoux, duquel elle sortit une PHOTO qu’elle lui donna. « En noir et blanc et un peu vieillit, mais il n’y a pas de retouche. C’est l’original… Tu peux la garder… ». Elle essaya de prévoir ses questions, lui montrer qu’elle le connaissait assez pour anticiper. « ça peut, peut-être, te provoquer un déclic à force de regarder… Ou alors tu l’envoie au labo pour être sur que j’dis vrai et que je ne l’ai pas retouchée », finit-elle par conclure, un sourire au lèvre. Elle espérait qu’il garderait la photo, qu’il essairait de penser à elle, de se souvenir d’elle. Mais elle n’était pas dupe. Et si le labo lui donnait la preuve de ce qu’elle avance alors ce doute entre eux serait dissipé. « J’vais rester en ville, alors si l’envie t’en prend. Il y a d’autres photos que j’pourraient te montrer ». Et à vrai dire tout autre lieu serait sans doute mieux que celui-ci pour avoir cette conversation. Elle ne saurait dire si la photo avait apaisé ses craintes quant à sa véritable identité, mais il semblait plus à même à la croire. Ou plutôt plus enclin à accepter sa présence. 5 ans sans ne rien découvrir ni rencontrer quelqu’un de son passé ne peut que vous décourager. Et pourtant un beau matin vous vous levez et votre souhait semble avoir été réalisé. « J’aurais aimé arrivé plus tôt mais… je suis là maintenant… oui ». Sa voix était douce, un peu nostalgique du passé et du fait d’avoir mis 5 ans à le retrouver, mais douce et heureuse de vivre enfin ce moment de retrouvaille. Son regard plongé dans le sien, surement encore ému, elle essaya malgré tout de se montrer un peu détachée. Plus comme une amie devrait l'être et non comme une femme toujours amoureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Sam 18 Mai - 19:35


You find me ... Even if I don't know who you are ...


Sa mémoire ? Elijah était peut-être défaitiste mais il ne se faisait pas trop d'illusions. Ca faisait cinq ans qu'il vivait dans le vague. Cinq ans que tout était flou pour lui. Cinq ans qu'il vivait au jour le jour, cherchant à savoir de quoi était fait le passé. Mais rien ne venait. Rien du tout. Pas un souvenir. Pas un son. Il aurait tant aimé de se rappeler de quelques trucs. De ce qu'il pouvait aimer. De comment il avait grandi. Où il avait grandi. S'il avait encore de la famille en vie. Des questions tout à fait normales, pour sûr. Mais dont il n'avait pas les réponses. Du moins, dans l'immédiat. Alana dans les parages ? Et bien, avec un peu de chance, elle répondrait à la plupart, ou presque, de ses questions. Seulement, ça ne serait pas pareil. Elle lui raconterait qui il était. Et ce n'était pas lui qui le redécouvrirait. Honnêtement, il aurait préféré, pour sûr, avoir un déclic et se rappeler de tout par lui-même. Mais peut-être qu'il n'aurait pas cette chance. Enfin, il ne fallait, bien évidemment, présumer de rien. Car qui sait ce qui pourrait se passer ? Peut-être qu'en parlant avec elle, qu'en la côtoyant un peu, il verrait en elle une alliée ... Et peut-être que cette alliée lui permettrait ... de se souvenir de tout. Enfin, à voir.

Quoi qu'il en soit, Elijah ne voulait pas continuer cette discussion dans le couloir. Parce que d'une, ils bouchaient le passage. Et de deux, il n'avait pas besoin d'un public qui les écoutait parler. Pour sûr. Il préférait parler de tout ça, au calme, avec elle. Peut-être qu'il ne retirerait rien de bon de cette discussion. Mais peut-être qu'aussi, au contraire, il apprendrait tout un tas de choses intéressantes qui pourraient lui servir, au final, à se faire une idée sur qui il était. Enfin. Sans plus attendre, le grand brun avait donc quitté le couloir, enjoignant, ainsi, Alana à le suivre. Et puis, finalement, ils s'étaient retrouvés dans son bureau. Rien d'extraordinaire. Il n'avait pas de photos. Pourquoi ? Non pas parce qu'il voulait garder sa relation secrète avec Alana. ce n'était pas ça. Mais il amenait des suspects, des criminels dans son bureau. Et il ne voulait pas prendre le risque que l'un d'entre eux ne se rendre chez lui pour y accoster Alana. Et lui faire du mal. Ainsi, on avait plutôt tendance à croire qu'il était seul et qu'il n'avait pas de famille. Même si ce n'était pas le cas. Quant à la décoration ... Et bien, il avait une plante -qui avait un peu une sale tête- qui brunissait un peu. Mais pas tant que ça non plus. Elijah s'en occupait quand il avait le temps. Les meubles ? Tout ce qu'il y avait de plus simple.

Il était temps ... Temps de passer aux choses qui pouvaient fâcher, si on peut dire ça ainsi. Alana le connaissait très bien. Et d'ailleurs, pour le lui prouver, elle sortir une photographie de son sac qu'elle lui tendit. Elijah la prit alors. Et il la regarda. Durant quelques instants. Une photo en noir et blanc ... Il se serait attendu à une photographie vieille. Peut-être de leur enfance. Mais ce n'était pas le cas. En même temps, Alana lui aurait montré une photo d'eux quand ils étaient jeunes, il ne se serait, sans doute, pas reconnu. Elijah releva quelques instants les yeux de la photo quand la brune en vint à lui dire qu'il pouvait très bien l'envoyer au labo pour la faire étudier mais il ne trouverait rien. Il devrait, plutôt, se contenter d'observer cette photo, encore et encore. Et peut-être que ça ferait tilt dans sa tête. "Tu sais, si j'avais l'esprit tordu, je pourrais croire que tu me dis ça pour que je ne vérifie pas, justement." C'est comme certains coupables. Ils préféraient avouer alors que rien ne laissait réellement présager que c'était eux qui avaient commis ledit crime ... Ouais, je sais, c'était tordu. Mais Elijah regarda la photo, encore, pendant quelques instants. Il essayait de situer ce moment. Il avait quel âge ? Il se le demandait. Il ne semblait pas qu'il soit si vieux que ça. Alana, elle, avait un peu changé. Du fait qu'elle avait les cheveux plus longs maintenant.

La brune en vint à ajouter qu'elle comptait rester en ville. Et qu'elle pourrait lui montrer tout un tas d'autres photos. Elijah releva les yeux, à nouveau. Il était intéressé. Effectivement. "Beaucoup ?" lui avait-il demandé simplement. Parce que ... ça serait, sans doute, intéressant de voir lesdites photos. "Tu les as ici ? Ou peut-être là où tu loges ?" A moins qu'elle n'ait pas encore trouvé de quoi se loger durant son séjour. En même temps, Elijah pouvait difficilement l'inviter chez elle. Dans le sens où, et bien ... Il ne vivait pas seul. Et ça ne serait pas bien. "Tu sais, hein, on dit souvent que Rome ne s'est pas construite en un jour. Donc je doute que mes souvenirs reviennent d'un seul coup comme ça. Mais c'est gentil de te proposer." Ils n'étaient pas nombreux. En même temps, Elijah ne voulait pas impliquer trop de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Mar 11 Juin - 19:51


I'LL FIND YOU... FIVE YEARS LATER
Même si cette amnésie rendait les choses plus compliquée, elle n’en restait pas moins soulagée. Soulagée qu’il soit sain et sauf. Soulagée qu’il soit là devant elle. Le reste elle pouvait gérée. Maintenant qu’elle était là, elle comptait bien s’installée et faire son possible à l’aider à se souvenir. Se souvenir de son passé. Se souvenir de sa vie. Se souvenir d’elle. Se souvenir d’eux. Se serait bien évidement mentir que de dire qu’elle n’était pas désarçonnée de la situation. Après 5 ans séparé de lui, a essayé de convaincre tout le monde qu’il n’était pas mort, elle avait seulement envie d’être avec lui, le toucher, l’embrasser, plonger son regard dans le sien comme elle avait l’habitude de le faire, mais elle ne le pouvait pas. Elle ne représentait plus rien pour lui en ce moment, et bien que ce soit difficile à accepter, elle ne pouvait aller contre sa mémoire. Ça prendrait surement du temps, mais elle était prête à attendre. Prête à tout reprendre depuis le début. Et ça commençait par obtenir sa confiance. Photo d’eux en main, elle lui tendit ce qu’elle avait sur elle. Qu’il la fasse analyser ou pas, elle n’avait rien à cacher alors évidemment la situation l’amusait. De son côté, ne plus avoir de souvenirs devait le bloquer dans sa confiance à accorder aux gens. Et surement d’autant plus envers les personnes qui disaient le connaitre d’avant. L’un des points sur lequel il ne pouvait pas avoir de contrôle. « Les cartes sont entre tes mains… J’peux comprendre que me croire sur parole soit difficile, alors si t’as besoin de preuves… Tu sais que faire », conlut-elle par un sourire. Evidemment, elle préférait qu’il accepte de la croire sans faire certifiée la photo mais elle devait se faire une raison, leur complicité n’était plus et si des preuves il le fallait, elle saurait lui les fournir.

Les photos ce n’était pas ce qu’il manquait. Elle avait quittée Norwalk en emportant tout avec elle, sans se poser de question. Ils avaient fait des petits albums dont elle ne se séparait plus depuis sa disparition. Et sans photo, il était difficile de demander aux passants s’ils l’avaient aperçu. Alors à s question de si elle avait beaucoup, elle sourit de nouveau. « Assez pour que ça puisse t’intéressé ». Et puis il n’y avait pas que ça, il y avait quelques objets personnels lui appartenant, qu’il lui avait offert ou encore qu’elle avait récupérer dans son bureau au poste de Norwalk quand il fut déclaré mort. « J’ai vu des annonces de location en arrivant en ville, alors en partant d’ici j’me mettrais à la recherche d’un endroit où loger ». Elle ne répondait pas directement à sa question, à savoir où se trouvait les photos, mais tout comme lui elle restait sur la réserve. Sa mission d’infiltration avait mal tourné, il en avait perdu la mémoire et avait même changé de ville, certes. Mais quelqu’un dans cette ville, ici, à Blue Hills, avait fait des recherches sur lui, sur sa couverture. Ceux sont ces recherches qui ont permis à Alana d’arriver jusqu’ici. Et si ce quelqu’un s’intéressait à Elijah, nul doute qu’il doive garder un œil sur lui. « Si ça ne t’ennuie pas, j’préférais qu’on évoque le passé ailleurs… ». Un endroit qui ne soit pas public afin d’éviter tout risque de micros. « Entre esprit tordu, on devrait se comprend… ». Elle avait confiance en lui, amnésique ou pas. Mais chaque personne vivant ici était un suspect potentiel. Elle détenait une photo de l’homme qui avait fait ces recherches, mais le fait qu’il soit seul soit peu probable.

Elle avait tant de chose à lui montrer, à lui dire, à lui révéler, mais elle devait y aller doucement. Elle savait qu’il pouvait encaisser tout un tas de chose sans sourciller, mais elle voulait prendre son temps et ne pas tout lui balancer d’un coup. Prendre son temps pour que les souvenirs puissent remontrer. A ce sujet, son allusion à Rome la fit légèrement rire. « J’ai tout mon temps… ». Elle saisit alors une de ses cartes de visites, posé dans un coin du bureau et la retourna. Prenant en crayon en face d’elle, elle y inscrivit son prénom et son numéro de téléphone puis lui déposa la carte devant lui. « Voilà mon numéro, ouvert 24h/24, 7j/7 et mon nom, pour le cas où ou t’as mémoire déraillerait à nouveau ».Un clin d’œil, un sourire et elle conclut là. Parmi tout ce qu’elle avait pu s’imaginer, l’amnésie était loin, même très loin d’être le pire. Alors maintenant qu’ils étaient là, autant tourner la situation en dérision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Ven 14 Juin - 20:41



You find me ... Even if I don't know who you are ...



Alana lui avait tendu cette photo. Il l'avait regardé ... Il la regardait intensément depuis quelques minutes d'ailleurs. Il espérait, en la fixant, pouvoir retrouver une partie de sa mémoire. Ou du moins, il espérait bien retrouver quelques brides. Ca ne serait pas mal. Seulement voilà, plus il la fixait, plus il avait l'impression ... Il ne savait pas trop. Ca ne lui disait rien. Peut-être que ... Et bien, peut-être que s'il en voyait d'autres sa mémoire finirait par lui revenir. En tout cas, Alana lui laissait cette photo. Libre à lui de la faire analyser si besoin était. "Effectivement, je sais quoi faire. Mais quand bien même je suis suspicieux, tout ce qui pourrait m'aider à retrouver la mémoire est bon à prendre." Il en avait besoin, en quelque sorte. Il avait besoin de retrouver cette mémoire qui lui manquait tant. Besoin de savoir qui il était, d'où il venait. Parce qu'il avait besoin de son passé pour se construire un futur. Et maintenant semblait être le meilleur des moments, pour sûr.

Curieux, Elijah lui avait demandé si elle avait d'autres photos à lui montrer. Oui apparemment. Mais pas sur elle. Il aurait, sans doute, l'occasion de les voir. "Et bien, il faudra que je vois tout ça alors." Lui faisait-il confiance à cent pour cent ? Pour le moment, il était encore mitigé. Mais si elle lui montrait tout ce qu'elle avait sous la main, là, éventuellement, il changerait d'avis. Parce qu'il saurait qu'elle ne pouvait pas inventer tout cela. Il était vrai que faire confiance aveuglément, ce n'était plus vraiment son truc. Mais pourquoi remettre sa parole en doute ? Avec un peu de chance, il pourrait retrouver sa mémoire. Alana en vint à lui dire qu'elle allait rechercher une location, de quoi se loger en attendant. Apparemment, elle avait envie de fixer ses bagages. "Dis que tu me connais. Tu arriveras sûrement à avoir un bon prix alors." Quoi qu'en théorie, oui, elle le connaissait depuis longtemps. Lui, il l'avait juste oublié mais si tout se passait bien, il arriverait à se souvenir d'elle un jour ou l'autre.

Sceptique, Alana n'avait pas envie de parler du passé. Pas ici tout du moins. Elle avait peur des oreilles qui pouvaient les entendre. "Oui, j'comprends. On sait jamais quelques mauvaises oreilles pourraient traîner dans le coin." Et puis, d'une certaine manière, s'il retrouvait la mémoire, il préférait ... Et bien, il préférait qu'il n'y ait pas de monde autour de lui. Hormis Alana. Parce qu'il y avait peut-être certaines choses qui ne devaient pas être dites. Ou que sais-je encore. Mieux valait-il, effectivement, qu'il soit dans un endroit calme et isolé. Où ils ne seraient que tous les deux. Et où personne ne pourrait les entendre. Non pas que c'était confidentiel, mais presque tout de même. "Tu avais une idée ... d'où on pourrait avoir cette conversation ?" Pas chez lui. Elijah pensait que ça pourrait être un peu problématique, surtout si Kathryn débarquait à l'improviste.

La brune se mit à rire, concernant le fait qu'il venait d'évoquer Rome et que ça lui prendrait du temps pour retrouver la mémoire. Elle avait récupéré une carte de visite d'Elijah et y avait inscrit son numéro au dos de la carte. "Ah ah, très drôle. J'ai bonne mémoire pour le moment. Mais sait-on jamais, comme tu le dis." Au cas où il se retrouverait encore à l'hosto parce que sa tête avait toqué trop fort contre un mur, ou que sais-je encore. "J'garde ça sous le coude alors." Il allait faire en sorte de ne pas la perdre. Parce qu'il en aurait sans doute besoin dans les heures, voire les jours qui allaient suivre.

Topic terminé, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   Ven 21 Juin - 16:28

 
I'LL FIND YOU... FIVE YEARS LATER
Maintenant qu’elle devait s’installer, autant profiter de ce piston pour ne pas perdre de temps dans ses recherches. Si louer un appartement à une étrangère pouvait parfois poser problème, grâce à Eli, le problème n’en serait plus un. Et personne ne crachait sur un rabais. « J’n’y manquerai pas ». Tout était bon à prendre. La suite de la conversation se dirigea vers le fait qu’elle ne désirait pas trop entrer dans les détails dans ce bureau. Et il semblait du même avis. Au moins leur esprit était accordé. Même s’il ignorait la vérité, quelque chose le laissait pensez que le commissariat n’était pas sûr pour parler. Quelque chose qui devait lui faire dire que l’intimité était ce qu’il y avait de mieux. Des secrets il y en avait. Et il était sans doute loin de se douter des menaces qu’ils pouvaient y avoir. Alors où avoir cette discussion ? Le lieu était évident pour elle et elle espérait qu’il accepterait. Que ce ne serait pas trop… intime. « Chez moi ? Enfin dans mon futur chez moi, quand j’aurai trouvé quelque chose. Toutes mes affaires seront là et se sera plus simple ». Plus simple et plus sécurisé, puisqu’elle vérifierait chaque recoin de l’appartement avant de vraiment tout déballer. « Si ça te convient bien sûr ? ».

Suite à un signe de tête approbateur, elle lui laissa son numéro de portable et se leva. Maintenant il ne lui restait plus qu’à trouver un logement et attendre qu’il soit prêt à la revoir de nouveau. « Alors appel quand tu veux… J’serai pas loin ». Tout du moins en ville ou dans les environs, en fonction des lieux où ses recherches la mèneront. Mais ça restera un appel qu’elle attendrait avec impatience. Avant de franchir la porte de son bureau, elle lui jeta un dernier coup d’œil, un dernier sourire et parti. Le cœur serré. De retour dans le hall d’accueil, elle s’adressa à celui qui l’avait acceuillit en la charmant « Aurevoir… Agent ». Elle l’entendit bredouiller un au revoir également, confus et hésitant. Chose qui la fit sourire, après ses retrouvailles inattendues avec Eli. Remettant ses lunettes de soleil, elle monta dans sa voiture, prête à chercher un appartement. Mais avant elle jeta un coup d’œil machinalement à son téléphone. Bien entendu il ne pouvait pas déjà appelé… mais ce fut comme… automatique.


Bon pas terrible, j'suis désolé. C'était juste pour cloturer. Cette journée est assez pourri et j'manque d'inspiration. Du coup, j'nous fait notre autre sujet demain ;)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll find you... Five years later [Elijah ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-