AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]   Mar 30 Avr - 1:52



Tu ne m'échappera pas...
Aujourd’hui était vraiment une belle journée. Il faisait beau, un grand soleil brillait, et il y avait une douce brise qui permettait de ne pas étouffer de chaud. Je ne travaillais pas aujourd’hui, et j’avais donc décidé de profiter de cette journée pour m’occuper de moi, et rien que de moi, comme je savais très bien le faire ! J’avais pensé à aller au ciné, à aller boire un verre, ou encore à faire du shopping, mais comme je n’arrivais pas à me décider entre tout ça, je m’étais tout simplement dit que j’allais tout faire. Une journée, c’est plutôt assez long, non ? J’avais aussi pensé à demander à quelqu’un de venir avec moi, mais généralement, cela ne collait pas pour le choix du film à aller voir, ou du bar à choisir ! « mieux vaut être seul que mal accompagné » comme on dit ! Alors ni une, ni deux, après avoir enfilé ma tenue, je sortais de chez moi, un grand sourire aux lèvres, pour commencer cette journée qui m’attendait !

Je montai alors rapidement dans ma voiture, et je partais en direction du cinéma où j’avais l’habitude d’aller. Oui car je n’aimais pas vraiment changer mes habitudes ! Je décidai d’aller voir une comédie sans prise de tête, je passai bien évidemment par le bar afin de m’acheter des pop-corn avant d’aller dans la salle : et oui, encore un rituel ! Puis j’entrai dans la salle, et c’était parti pour une heure et demie. Je mangeais mes pop-corn entre deux rires, le film était plutôt pas mal. Cela ne cassait pas trois pattes à un canard, mais pour se détendre, c’était plutôt pas mal ! Une heure et demie plus tard, je sortais de la salle, direction un petit bar sympa afin d’aller boire un verre en terrasse. J’adorais ça ! « Un coca light s’il vous plait ! » commandais-je au serveur qui venait me demander ce que je voulais boire. Oui, toujours light, je faisais attention à ma ligne, surtout après les pop-corn, il ne fallait pas en rajouter ! Je sortis mon paquet de cigarettes de mon sac, avant de m’en allumer une, en attendant mon coca. Le serveur revint deux-trois minutes après ma commande, le coca à la main, avant de le poser sur la table. Je le remerciai de mon plus beau sourire, avant de le regarder s’éloigner à l’intérieur du bar. Plutôt beau gosse ! Enfin bref, je finis rapidement mon verre, ma cigarette, paie ma commande et hop je reprends ma voiture pour ma dernière destination : les boutiques ! Le meilleur pour la fin, quoi. J’adorais faire les boutiques, acheter de nouvelles fringues, essayer… Sans me vanter, il faut dire que j’étais plutôt bien foutue, je pouvais alors me permettre de tout mettre !

J’arrivai alors rapidement au Westfield Bondi Junction, mon centre commercial préféré. Je crois même que je le connaissais par cœur ! Je savais où chaque boutique était, sans jamais me perdre. Je me garai alors rapidement, avant de sortir de ma voiture et d’entrer dans le centre commercial. Je déambulais alors tranquillement, regardant un peu les boutiques devant lesquelles je passais, sans trop savoir par laquelle j’allais commencer. Je me décidai enfin, et rentrai dans une petite boutique où j’avais déjà été deux-trois fois. Il y avait des petites choses sympas. Je commençai alors par fouiller un peu, sans trop m’arrêter sur quelque chose de spécial. C’est à ce moment-là que je fis tomber un top, je soupirais alors, avant de me baisser pour le ramasser. Je me relevai alors tellement vite que je bouscula quelqu’un… « Putain… Excusez….. » je ne finis pas ma phrase quand je croisa le regard de la personne que je venais de bousculer…


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]   Jeu 2 Mai - 18:02

Quand je panique la mécanique de mon cœur déraille au point que je me prends pour une locomotive à vapeur dont les roues décollent dans les virages. Je voyage sur les rails de ma propre peur. De quoi ai-je peur ? De toi, enfin de moi sans toi.


Il y a un temps où faire les magasins me passionnais, regarder chaque rayons de vêtements à la recherche d'une trouvaille, tout comme un pirate était à la recherche d'un trésor. J'étais d'ailleurs toujours plutôt bien habillé, car effectivement je faisais plutôt attention à ce que je mettais, mais j'étais pas non plus compliqué et quelques fois je mettais simplement ce qui me tombait sous la main le matin. En ce moment mes virées shopping se faisait de plus en plus rare, à vrai dire je préférais passer mon temps à me rouler des joints, voir des amis, passer des nuits de folies et souvent la journée je flemmardais sur mon canapé, autour d'un café à m'enfiler des séries américaines. Pourtant aujourd'hui je décidais d'aller m'acheter de quoi me mettre pour ce soir, parce que j'étais invités à l'anniversaire d'un cher ami, et après avoir retourner dans tous les sens ma garde robe, je n'avais rien trouvé à me mettre. J'aimais pas trop me pointer à des soirées en portant plusieurs fois la même robe, alors je décidais rapidement de quitter mon appartement pour me rendre au centre commercial du coin.

Rah ! Je détestais ce monde, cette ambiance, ça m'oppressais en fait. Les gens se bousculaient les uns les autres, et il faisait chaud. Au fil du temps, j'enlevais les couches que je portais, et finis par me transformer en porte manteau ambulant, en ayant les mains pleines de mon écharpe, mon trench et d'un gilet. J'avais pas encore eut cette habitude de sortir moins couverte. Étant frileuse de nature, et ayant cailler tout l'hiver, je n'avais pas encore ranger mes vêtements de saison froide et sortit ceux du printemps. J'entrais alors dans un magasin, trouvant la robe de mes rêves dans la vitrine. Il me la fallait absolument, je me voyais déjà dans celle ci en train de me trémousser sur la piste de danse, elle serait parfaite pour charmer de nombreux hommes et les faire tomber raides comme des mouches. Alors que je la cherchais entre les rayons une demoiselle me poussa, je ronchonnais. Voilà pourquoi j'aimais pas la foule ! Elle s'excusa alors, et quand je lui répondis - Ce n'est rien. mon regard croisa le sien et je fis tomber tout ce que j'avais dans mes mains. Non, c'était pas possible. Pas elle. Pas maintenant. Pas ici. J'étais comme tétanisée à la recherche de la sortie la plus proche pour fuir encore une fois. Autant je n'étais pas une peureuse, ni une lâche, mais Gabriella était MA faiblesse. Je n'étais jamais retombée aussi proche d'elle, depuis que l'on avait rompu, certes c'était maintenant il y a bien longtemps mais je n'avais plus envie d'avoir à être confronter à elle. Je crois que je m'en voulais toujours d'avoir rompu avec celle ci comme ça, alors qu'on avait tout vécu ensemble. Mais, je n'avais pas réussis à choisir ... Quelques fois, je me demandais ce qui se serait passé, si j'étais restée avec elle, mais sincèrement je préférais la mettre au fond de ma mémoire quitte à l'oublier.



made by pandora.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]   Jeu 2 Mai - 23:28



Tu ne m'échappera pas...
Non, ce n’était pas possible. Elle ne pouvait pas être là. Pas ici. Pas maintenant. Cela ne pouvait pas être elle. Je devais rêver. C’était un mauvais rêve. Un cauchemar plutôt. Réveillez-moi et dites moi que tout ça n’est qu’un mauvais rêve. Il y avait je ne sais combien de personnes dans tout le centre commercial, avec je ne sais combien de boutiques de fringue. Il fallait que je tombe sur ELLE. Que je la bouscule ELLE. Colombe. Celle qui m’a fait si mal il y a déjà plusieurs années… Celle à qui je ne pardonnerais jamais. Celle que je hais aujourd’hui, comme jamais je n’ai haï. On ne s’était pas vraiment revues depuis… tellement d’années maintenant. Certes, quelques fois on se croisait, en soirée, ou même dans la rue, mais on se parlait jamais, ou alors on s’adressait un simple « bonjour » et chacune repartait de son côté. Seulement là, elle était face à moi, à seulement quelques centimètres de moi d’ailleurs. Je pouvais sentir son odeur, son parfum. C’était comme si tous les souvenirs remontaient à la surface. Aucun mot ne sortait de ma bouche, aucun son, je ne savais plus quoi dire, plus quoi faire. Fallait-il qu’on s’affronte ENFIN après tout ce temps ? Ou que l’on s’évite une nouvelle fois ? Je la regardais, elle était devant moi. Elle était toujours aussi belle, je ne pouvais pas m’en cacher. Les gens faisaient chacun leur vie, de leur côté, comme si de rien n’était. Et nous, nous étions là, plantées l’une en face de l’autre, sans rien se dire. Je posai mon regard sur ce qui était par terre, elle avait fait tomber ce qu’elle avait dans les mains, en me voyant. Autant dire que ça l’avait vraiment choqué, elle aussi, de me voir. Je commençais à trifouiller mes cheveux, signe que j’étais un peu stressée dans cette situation. « Euuh… Excuse-moi… » arrivais-je à dire, enfin. Bon ok, je me répétais, puisque c’était déjà ce que j’avais voulu dire avant de voir que c’était elle que j’avais bousculé. Je la regardais dans les yeux, cette fois pour de vrai. Après tout, c’était elle la salope dans l’histoire, pas moi. Je n’avais pas à me sentir gênée de me retrouver face à elle. Je devais lui montrer que j’étais plus forte que ça, plus forte que ce qu’elle pensait. Même si au fond, ce n’était peut-être pas vrai, je m’en foutais, je voulais juste qu’elle y croit. « En fait non, j’m’excuse pas ! Après tout, tu m’as déjà fait bien pire, et moi j’ai pas eu d’excuse ! » dis-je sur un ton sec et de façon ironique. J’étais plutôt très mal au fond de moi, mais face à elle, je ne devais vraiment plus le montrer. Tout ça était fini. Aujourd’hui j’étais la fille forte, fière, rancunière et complètement peste. Je faisais alors comme si elle n’était pas là, avant de me retourner et de fouiller une nouvelle fois dans les habits juste à côté de moi. Elle m’avait fait tellement de mal et j’avais tellement souffert à cause d’elle. Je ne voulais plus qu’elle recommence ni qu’elle m’atteigne.


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]   Mer 22 Mai - 13:59



i love you, more than anything, you're my life, my desire, my reason

Autant dire que j'étais pas quelqu'un qui se faisait intimidé facilement, j'étais courageuse et j'avais peur de personne. Mais le problème c'était que Gabriella n'était pas personne, loin de là. Elle avait été la première fille que j'avais aimé, avec qui j'avais eu mes premières expériences, et même si tout ça c'était il y a bien longtemps, là voir si près de moi, me fis un pincement au coeur. Je me demandais ce qui se serait passé si je ne l'avais pas envoyé baladé, si je l'avais choisit elle. On aurait pu être heureuse, même si notre relation était destructrice et malsaine quelques fois. Mais jamais je n'aurais eu le courage de choisir entre elle et Tonny. C'était comme demander à un petit de choisir entre son père et sa mère, vous voyez, c'était comme ci j'avais besoin de l'un et de l'autre en même deux... Moi qui pensait qu'aimer deux personnes étaient impossible, et bien finalement si, cela existait et bien sur le sort c'était acharnait sur moi, comme ci c'était déjà pas assez compliqué d'aimer une seule personne. Je repensais à Tonny, son sourire, sa voix, en me demandant pourquoi je n'avais pas réussit à le choisir non plus. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas vu, je ne sais même pas ce qu'il était devenu, et d'ailleurs je pense qu'il devait me haïr car certes, je ne m'étais pas bien comporté. Au lieu de le soutenir lorsqu'il était en cure de désintox', je me tapais une sublime fille. J'étais vraiment une trainée en fin de compte. Puis mon regard se laissa entrainé dans le tourbillon bleu des yeux de Gabi. Je nous revoyais échangé des baisers langoureux et être juste bien. Oui, au lieu de faire le bonheur de deux personnes et le malheur d'une personne, j'avais préféré faire en sorte que chacun souffre dans son coin. J'avais brisé les deux relations les plus importantes à mes yeux et depuis je ne m'étais attaché à personne de la sorte. Je couchais par ci, par là, et seul la drogue pouvait m'apportait un petit bonheur, une autre forme de vie. « Euuh… Excuse-moi… » me disait-elle ce qui me fit sortir de mes pensées. Elle s'excusait pourquoi au juste ? Ah oui, la bousculade, j'avais déjà oublié ce qui c'était passé. - C'est pas grave, t'inquiète.. Mais là, je sentis son regard noircir en se posant sur moi, et me regarder cette fois ci pour de vrai, à croire que la gène était partie.« En fait non, j’m’excuse pas ! Après tout, tu m’as déjà fait bien pire, et moi j’ai pas eu d’excuse ! » À la voir ainsi elle m'en voulait encore, enfin qui aurait pu penser qu'elle n'aurait pas avaler le morceau ? C'est vrai, Gabi était tellement canon, qu'elle pouvait se trouver quelqu'un en moins d'une seconde, pourtant je pouvais lire dans son regard que cette rupture l'avait profondément blessé. Je restais face à elle comme une potiche, et elle se retourna comme ci j'avais soudainement disparus, pour retourner à ses occupations. Je fis un rire nerveux, - Enfin ça va, tu vas pas m'en vouloir toute ta vie pour ce petit amour de jeunesse non ? Oups, j'aurais peut être du réfléchir avant de parler ainsi, et puis elle avait bien le droit de ne plus pouvoir me voir en peinture. Rien ne l'obligé à me parler et à me pardonner. De toute façon, je ne pouvais pas être amie avec cette fille, après tout ce qui avait pu se passer, même si c'était déjà bien loin tout ça. - J'suis désolée, c'est pas ce que je voulais dire. Tu as bien le droit de me haïr, de toute façon ça ne changera rien. J'étais maladroite, je savais même pas ce que je racontais, ni pourquoi je restais planté derrière elle, à vouloir me justifier. En fait, au fond de moi, j'avais envie qu'elle oublie, qu'elle passe au dessus de ce que j'avais pu faire... que pour une fois elle me comprenne sur ce sujet.



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]   Ven 24 Mai - 16:01



Tu ne m'échappera pas...
J’étais là, dans une boutique de fringues, et bien évidemment, face à qui j’étais tombée ? Colombe. La seule femme que j’ai vraiment aimé, pour qui j’étais capable de tout, que j’aurais fait passer avant tout et tout le monde. Elle était ma vie, elle était tout pour moi. Mais ça, c’était avant, avant qu’elle ne me jette comme on peut jeter une vieille paire de chaussures qui ne nous va plu. Oui, en fait c’était ça, je lui allais plus, je ne lui convenais plus, alors elle m’a jeté. En croisant une nouvelle fois son regard, je n’avais pu m’empêcher de repenser à notre histoire, et à tous les bons moments que l’on avait passé ensemble. Jamais je n’avais connu un amour pareil, mais jamais je n’avais connu une amitié aussi forte. Car oui, avant ça, c’était aussi la seule amie qui comptait vraiment pour moi. En fait, à cause de notre histoire d’amour, tout avait été gâché, même notre amitié. J’avais mal, très mal de la voir là. Mais je ne voulais pas céder et je ne voulais surtout pas qu’elle le voit ou qu’elle le comprenne. Je voulais vraiment faire bonne figure. Le problème, c’est que je savais qu’elle me connaissait par cœur à l’époque, et j’imaginais qu’aujourd’hui, elle serait encore capable de lire dans mes yeux… J’avais alors été très sèche en lui disant que je ne m’excusais pas de l’avoir bousculé. Et au passage, je lui avais lancé un petit pique, en souvenir à notre rupture.

J’étais alors retournée à mes occupations, regardant un peu les vêtements qui étaient autour de moi. En fait, je faisais plutôt semblant de m’y intéresser. Au fond de moi, je me foutais complètement de voir des hauts noirs et des petites jupes blanches. La seule chose à laquelle je pensais à cet instant, c’était à Colombe, et à notre histoire. « Enfin ça va, tu vas pas m'en vouloir toute ta vie pour ce petit amour de jeunesse non ? » à cet instant, je me figeai sur place, avant de me retourner juste quelques secondes pour me retrouver de nouveau face à elle. « Ce petit amour de jeunesse ? C’est bien ce qu’il me semblait, j’étais qu’une nana parmi tant d’autres. » dis-je toujours aussi sèchement, avant de remettre le nez dans les tonnes de vêtements qui m’entouraient. Rapidement, elle se rendit compte de son erreur en s’excusant. Des excuses ? C’était peut-être un peu tard, enfin bon, si ça pouvait lui donner bonne conscience, après tout… Je venais alors de tomber sur un petit top rose pâle, tout à fait mignon, qui aurait sûrement très bien été avec un de mes jean préférés. Je le sortis alors de son emplacement, avant de le regarder de plus près. Enfin, de l’examiner pourrait-on dire ! J’étais alors de nouveau dos à elle, comme si elle n’existait pas. Pourtant, je savais qu’elle était là, et j’avais vraiment du mal à l’ignorer et à faire comme si je ne l’avais jamais croisé… « C’est pas c’que tu voulais dire ouais, prends moi pour une conne en plus. » dis-je toujours sans me retourner, pour éviter son regard. Après quelques secondes d’hésitation, je décidai de prendre le top rose que je venais de trouver. J’irai sûrement l’essayer plus tard, si j’en avais le courage ! Sinon au pire, je reviendrais pour l’échanger… « Il ne manquerait plus que j’ai pas le droit de te haïr, tiens. » dis-je en ricanant un peu, avant de me retourner et me retrouver nez à nez avec elle. Nous étions si proches l’une de l’autre… « Bien sûr que je te hais. D’ailleurs, je te hais comme jamais je n’ai pu haïr quelqu’un. » dis-je en la regardant dans les yeux, sans quitter son regard.


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il semblerait que l'on ait le même passe-temps... [Colombe & Gabriella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-