AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une visite à mon frère [Nolan&Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Dim 28 Avr - 9:41

Lorsque j'ai débarqué à Blue Hills, il y a déjà quelques mois, officieusement, dans le but de terminer mes études, officiellement, pour me rapprocher de mon frère aîné que je connais presque pas. Officiellement, parce que j'ai jamais passé l'examen. Une peur panique m'a envahie et je n'y suis pas aller. Je le regrette, parce que du coup, je me retrouve à travailler dans un cabinet dentaire comme assistante. Mon patron est gentil, j'ai un salaire correcte, mais c'est pas non plus, ce dont je rêvais. Enfin bon, j'évite de me plaindre, vu que je suis responsable de ma situation.

Venons en à Nolan, mon frérot. Nous n'avons jamais été très proche, pour la simple raison que j'ai été élever à San Diego, par notre grand-mère, et lui ici, par nos parents. Les parents ont une dent contre moi, remarquez, je leur en veut aussi. Mais pas à mon frère, lui, il n'y est pour rien. Il est né avec une malformation cardiaque, je me rappelle que gamine, lorsque j'allais le voir avec grand-mère, je lui disais que je voulais lui donner mon cœur pour qu'il puisse vivre, sauf que c'était pas possible, sinon, c'était moi qui mourait. J'ai mis le temps à le comprendre. Le temps et beaucoup de bêtise aussi. Parce que j'ai beau avoir une bouille d'ange, je suis pas un cadeau. C'est sûrement pour cette raison que mes parents ne me supporte pas. Je suis impulsive, méfiante, quand on me cherche, je part tout de suite au quart de tour, quitte à me donner en spectacle, malgré mon côté solitaire. Et je drague tout ce qui bouge. Une chance que je bosse pas dans une multinationale !

Il y a quelques jours, mon frère à été hospitalisé pour des examens de routine. Je n'aime pas trop aller le voir à l’hôpital, néanmoins, j'ai décider d'aller le voir cet après-midi, certaine que ça lui fera plaisir. Puis le voir me changera les idées. Parce que Baloo, c'est comme ça que je l'appelle, fait le pied de grue en bas de mon immeuble depuis deux jours. il est gentil, c'est un type adorable et il est fou de moi, sauf qu'il à 41 ans, et moi 24. Vous imaginez un peut ? Il pourrait être mon père, et pas de chance pour moi, il comprend pas que non, ça veut dire non. Je vais devoir jouer les princesse et l'envoyer me chercher un truc à l'autre bout de la ville pour être tranquille une heure ou deux. Enfin bon, ça marche et je peux enfin me rendre dans la chambre de mon frère.

- Salut ! dis-je, en entrant dans la pièce.


Dernière édition par Lily Anderson le Mar 30 Avr - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Dim 28 Avr - 17:42

J'étais épuisé. En une seule matinée, j'avais du passer deux examens assez éreintant, disons. Je détestais cela, mais le plus détestable pour moi était de devoir passer par ces étapes là, seul. Bien sur, j'avais London, Birdy etc ...mais je n'aimais pas me plaindre, surtout pas à elles. Je les considérais beaucoup trop proche de moi pour me permettre de leur avouer mes réelles craintes à propos de ma maladie. C'était ainsi. Même mes parents ne savaient pas exactement ce que j'en pensais. Ils étaient au courant de certaines choses, mais pas de tout. Je me disais parfois que si ma soeur avait pu rester avec nous et grandir à mes côtés, que tout cela aurait été différent. Qu'elle et moi auraient pu avoir une relation exceptionnelle. Seulement, je la sentais loin, même si on continuait à se voir quelques fois par années.

D'ailleurs, le fait de ne pas pouvoir la voir autant me désolait énormément, et me rendait aussi un peu haineux vis à vis mes parents. À cause de moi, ils l'avaient complètement mise de côté ...Comme un animal. Ça avait dû être affreux pour elle! Je le regrettais, et souhait très fort pouvoir un jour renouer avec elles. Après tout, elle faisait partie de moi aussi. C'était ma soeur ...Mon sang ...

Couché dans ma chambre, je m'étais mit à lire un livre ...Un Harry Potter. Il n'y avait que ça de bon, à la bibliothèque de l'hôpital et à vrai dire, j'avais toujours adoré les histoires de magie, comme celle-là. Cela me permettait un peu de pouvoir m'échapper dans un autre monde. De pouvoir oublier, l'espace d'un instant, qui j'étais et ce que j'avais. Ces histoires me faisaient rêver jusqu'à me faire évader de mes soucis, et j'appréciais énormément. Tournant donc les pages une par une en me concentrant bien sur chaque mots, je me pris parfois à sourire durant certaines scènes, et à froncer des sourcils pour d'autre.

J'étais dans un moment crucial quand la porte de ma chambre s'ouvrit. Je n'attendais pas de visite donc j'étais persuadé que c'était seulement une infirmière qui venait prendre mes signes vitaux ...Seulement, quand j'entendis la voir de ma soeur venir jusqu'à mes oreilles, mon coeur manqua un sacré bond et je releva rapidement mon regard stupéfait vers elle. Un faible mais heureux sourire s'afficha alors sur mes lèvres et je déposa mon livre à mes côtés avant de tendre mes bras en disant «Salut! ...mais qu'est-ce que tu fais ici?» et rigola un peu d'étonnement en la serrant assez fort dans mes bras. Je déposa ensuite un doux baiser sur sa joue et la regarda pendant un instant «...Ça va, Lil?» Lil était le surnom que je lui avais donné depuis sa naissance, car elle était toute petite et cela me faisait penser à little, en anglais. Sa venue m'avait surprise, en effet ...mais j'étais aussi un peu inquiet, à vrai dire. Allait-elle bien? Avait-elle besoin de quelque chose? On ne s'était pas vu depuis quelques temps déjà ...Alors s'était normal que ça me chicote un peu. Bien que ce soit moi le malade, j'avais toujours eu le réflexe de vouloir faire passer tous le monde avant moi. Ma petite soeur n'en faisait pas exception. Je m'étais toujours promis aussi de la protéger quoiqu'il arrive, même si nous ne vivions pas dans la même ville. Que j'allais être toujours là pour elle, au besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 29 Avr - 9:13

Un sourire se dessina sur le visage de mon frère lorsque j'ouvris la porte en le saluant avec ma gaieté habituelle, il posa le livre qu'il était en train de lire sur la petite table de chevet située à côté de son lit, puis il tendit les bras vers moi. Je ne me fit pas prier pour venir me blottir dans ses bras. Il m'avait manqué, mais son air étonné lorsqu'il me demanda ce que je faisais là me fit prendre conscience que les parents ne l'avait pas prévenu que je venais d'emménager en ville. Certes, j'aurai du le faire moi même, mais entre la fin rater de mes études, mon travail, mon emménagement et ma mauvaise habitude de tout reporter au lendemain, je n'avais pas trouver le temps de le faire. Néanmoins, si ils avaient un temps soit peut d'affection pour moi, ils l'auraient prévenu.

- Benh, j'habite en ville depuis quelques semaines, j'aurais du te le dire plus tôt, mais tu me connais, je ramène tout à demain, et après j'oublie, dis-je, avec une moue d'excuse, car je me sentais stupide. Ceci dit, je pensais que papa et maman t'aurais prévenu, mais ils se moquent bien que je sois là.

Dès fois, je me disais qu'il aurait mieux fallu que ça soit moi qui soit malade, comme ils ont toujours eut une préférence pour mon frère, ils auraient eut une bonne raison supplémentaire de me laisser sur le côté. Çà me rendait triste, et après, ils trouvaient le moyen de s'étonner que je sois tout le temps de mauvaise humeur ou en train de faire de faire des conneries.

Lorsqu'il me demanda comment j'allais, je ne pu m’empêcher de sourire. Même malade, il trouvait le moyen de jouer les grands frère protecteurs. Il se souciait toujours de moi alors que j'allais bien, que je n'étais jamais malade, pas même un malheureux rhume.

- Oui, ça vas, je t'assure. Je suis bien ici, j'ai trouvé un boulot d'assistante dans un cabinet dentaire et j'ai pas passé mon diplôme.

Je n'aurais peut être pas du lui parler de ça, il allait me poser des questions. Mais entre Baloo et les études, je préférais parler des études. Même si j'avais tout foiré volontairement, c'était préférable. Je pense pas que mon frère apprécierait de savoir que je voyais toujours le type qui aurait abusé de moi au lycée. Bien oui, il n'y a rien eut de tel, mais comme j'étais mineure, on m'a tout de suite qualifié de victime alors qu'à la base, c'est moi me suis jeter sur lui, avant de le jeter comme une vielle chaussette sale. Le plus dure, c'est que je pensais qu'il me détesterais et c'est tout le contraire.

- Et toi alors ? Je veux dire, tu es là pour un examen de routine ou pour autre chose ? Là, c'était moi qui jouait les sœurs inquiètes, mais on ne peut pas m'en vouloir. Je l'avais appris par hasard en discutant avec une fille qu'il connait et qui était venu au cabinet. En voyant mon nom, elle avait du faire le rapprochement et elle m'avait poser la question, avant de m'apprendre que Nolan était hospitalisé.


Dernière édition par Lily Anderson le Mar 30 Avr - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 29 Avr - 17:13

La venue de ma soeur m'avait réellement stupéfait. Personne ne m'avait glissé mot qu'elle était revenue à Blue Hills! Par contre, cela me soulageait en quelque sorte de la voir car intérieurement, je savais que j'avais besoin de sa présence à mes côtés. Je faisais mon petit soldat sans peur devant ma maladie, mais seul moi savait à quel point j'étais effrayé par tout cela. Par ses mots, elle avait toujours réussi à m'apaiser quelque peu, les fois où nous avions pu nous voir.

Souriant légèrement, je hocha de la tête à ce qu'elle venait de dire. Bien sur, que je la connaissais. Elle aimait bien reporter les choses! et cela ne m'avait pas étonné d'elle qu'elle oublie. Puis je hocha non une deuxième fois en ajoutant «Non ...Personne ne m'en a parlé ...» mon timbre de voix avait été un peu plus sérieux et profond, car je savais à quel point nos parents avaient été cruels envers elle, durant toute sa vie. Ce pourquoi je continua mais cette fois-ci, en lui prenant la main et en la ramenant vers mon coeur en ajoutant «...mais c'est bon. Tu es là, et ça me fait véritablement plaisir, de te voir ...» puis lui offrit mon plus doux sourire.

Lorsqu'elle me parla qu'elle s'était trouvé un boulot, j'avais d'abord été heureux pour elle mais ensuite inquiet car Lily avait aussi mentionnée n'avoir pas passé son diplôme. Fronçant des sourcils, je dis alors «...T'as pas passé ton diplôme? Lil! ...Pourquoi?» sans diplôme, si elle perdait son boulot, ce serait difficile pour elle de se trouver un emploi sur le marché du travail, ici! Pinçant mes lèvres, je ne pus m'empêcher de faire une moue inquiète. Au pire, je pourrais l'engager dans mon club vidéo, si elle ne trouvait rien de mieux ...mais elle serait payé au salaire minimum donc c'était pas génial, comme idée! mais au moins ...Je la saurais en sécurité malgré tout...

Ce qu'elle me demanda par la suite me fit rougir. Je savais qu'elle s'inquiétait. Je pouvais très bien l'entendre dans sa voix. Certes, j'étais là pour des examens de routines mais aussi car depuis un temps, mon coeur s'amusait à faire des siennes un peu n'importe quand. Baissant mon regard sur sa main étalé sur mon coeur, je dis alors «Mmmh, mmh ...Routine, oui. Ça ira ...ils pensent même peut-être me sortir cette semaine!» puis je releva mon regard vers elle, un peu plus pétillant pour lui donner l'illusion que j'allais réellement bien et non le contraire.

La voir comme ça, debout à côté de moi commençait à m'énerver, donc je me tassa de quelques centimètre pour lui faire un peu d'espace, mais cette manœuvre réussit malheureusement à me faire perdre le souffle. Je me mis donc à tousser en souriant légèrement et tapota le matelas d'une mains en disant, essoufflé «Assieds-toi donc ...Tu m'énerve à rester debout, comme ça ...», puis je rigola un peu, le souffle un peu moins court avant d'accoter ma tête sur son épaule et de prendre son bras en crochet avec le mien. J'étais tout de même épuisé par les examens donc je referma mes yeux afin de me reposer un peu et lui demanda d'une voix légèrement triste et inquiète «...Cette fois, tu vas rester, uh ...?» Je n'avais pas envie de la revoir partir loin de moi. Je voulais qu'elle reste pour toujours à mes côtés ...J'étais certes très égoïste, mais j'avais vraiment besoin d'elle, en ce moment ...Plus que jamais, même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mar 30 Avr - 14:21

Je faisais de mon mieux pour ne pas paraître attristée par le peut d'attentions que me portais mes parents, mais ce n'était pas facile. Je me cachais derrière un masque, histoire de paraître tout le détacher de tout ce qui m'entoure. Je crois que la seule personne à comprendre que je passe ma vie à faire semblant, c'est mon frère. On a beau ne pas se connaître par cœur, c'est un truc que je sens. J'étais toujours debout à côté de lui. Il n'y avait pas de chaise dans la chambre, et je n'osais pas m’asseoir sur le rebord de son lit, néanmoins, tout en parlant, Nolan prit l'une de mes mains et la ramena contre son cœur. A ses mots, je devinais trop bien qu'il était heureux que je sois là, et moi aussi je l'étais, mon frère me manquait.

- Moi aussi, lui dis-je, tu me manques. J'aurais du venir plus tôt. Je m'en voulais de ne pas l'avoir fait, de ne pas être venue dans d'autres circonstances. Là, j'avais la peur au ventre. J'avais peur qu'il lui arrive quelque chose, et j'avais aussi peur que les parents poussent la porte et me trouve là. Pas que j'ai peur d'eux, au contraire, j'ai surtout peur de ma réaction. Leur manque d'intérêt qu'ils me porte me met en colère et je sais que si je les croise, je risque de piquer ma crise et de leur balancer mes quatre vérités. Hors, je ne veux pas le faire devant mon frère. Cela lui ferait plus de mal que de bien, et je ne veux pas le faire souffrir d'avantages. C'est déjà pénible pour lui d'être allonger dans ce lit, dans cet hôpital déprimant, inutile d'en rajouter.

Je ne sais pas si c'est par égoïsme, mais je ramenais la conversation sur moi en lui avouant avoir trouver un boulot d'assistante dans un cabinet dentaire et j'eus la mauvaise idée de lui avouer que je n'avais pas passer mon diplôme. Sa réaction inquiète me fit rougir de honte. Si je me moquais pas mal de ne pas plaire aux parents, causer du soucis à mon frère me faisais de la peine et me mettais mal à l'aise. Je regardais le bout de mes chaussures. Par chance, il ne me fit pas la morale.

- Je sais, mais c'était du droit, et je ... je ne crois pas que j'aurais été à la hauteur, avouais-je, penaude.

Peu après, je lui demandais comment il allait. Je pense que le côté petite sœur inquiète avait du se voir, car il s'empressa de me dire ce que je voulais entendre, à savoir qu'il allait bien, pourtant, je ne pouvais pas m'empêcher de penser qu'il disait ça uniquement pour ne pas m'inquiété. D'ailleurs, juste après m'avoir expliqué qu'il sortirait très certainement dans le courant de la semaine, il se mit à tousser. Il me désigna le matelas pour que j'y pose mes fesses, ce que je fit, non sans me défaire de mon expression inquiète.

- Oui, je vais resté. J'ai pas l'intention de repartir, répondis-je. Dans mon sac, mon téléphone portable se mit à vibrer. Je savais qui c'était, aussi, je ne prit pas la peine de décrocher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mar 30 Avr - 17:52

Cela m'était égal qu'elle ne soit pas venue plus tôt, non. Je m'en moquais même un peu, en fait. J'étais juste vraiment heureux qu'elle soit venue, point. La voir à mes côtés m'emplissait de joie, même si intérieurement je m'inquiétais de voir nos parents arriver par la porte. J'étais persuadé qu'il y aurait une énorme scène ...et pour tout dire, je ne me sentais pas prêt pour ça. Pas du tout, même. Niveau santé, de toute façon, j'étais trop fragile pour pouvoir le supporter.

Je hocha donc non de la tête pour lui signifier que ce n'était rien, et ne fit que sourire en serrant un peu plus sa main contre mon p'tit coeur, afin de lui démontrer que je m'en foutais un peu, au moins elle était là maintenant. Lorsqu'elle me dit par contre qu'elle avait quittée ses études par manque de confiance en elle, je fis une moue en fronçant des sourcils et en disant «...Tu es une fille pleine de qualités, Lil ...et très intelligente! Tu es aussi énormément persuasive ...Je comprends que le droit ce n'est peut-être pas pour toi ...Peut-être que tu n'aimais tout simplement pas ça ...mais tu aurais été à la hauteur de tout ce que tu aurais entreprit comme études ...et ça j'en suis certain ...» Je voulais tellement qu'elle comprenne que ce que je lui disais, je le pensais réellement. J'aimais beaucoup ma soeur ...et la voir se dénigrer ainsi me peinait énormément.

Vient ensuite le retour de question ...et je ne pouvais pas réellement lui dire comment je me sentais, en vérité. Cela l'aurait trop inquiété et ce n'était pas mon but. Je décida donc de lui dire un semblant de vérité tout en agissant comme si tout allait bien, puis lui fit une place à mes côtés. Ce mouvement, par contre, m'avait donné peine à respirer et je senti qu'elle l'avait remarqué mais n'en fit rien pour autant. Je ne fis que me coller un peu plus à elle tout en fermant mes yeux ...et lui demandant la question qui me chicotait depuis quelques minutes.

Heureusement, sa réponse me réconforta un peu et le sourire revint sur mes lèvres. Je releva alors mon regard vers elle et lui tira la langue en lui disant «...T'étais mieux ...» puis rigola un peu avant de m'arrêter pour tousser. Mes poumons me brûlaient et plus je toussais, plus ça empirait. J'en étais venu à avoir les larmes aux yeux tant cela devenait difficile de retrouver mon air. Par contre, ma toux réussit à se calmer, mais pas mon coeur. Il s'était affolé durant ma toux, et je me sentais du même fait très essoufflé mais aussi, étourdit. La tête sur l'oreiller et le visage nicher dans le cou de Lily, je lui murmura un «Je m'excuse ...» puis, sans doute dû à un énorme coup de fatigue, je me mis réellement à pleurer en serrant son pull entre mes doigts. J'étais tellement heureux qu'elle soit là, près de moi en ce moment! Je pleurais pour un énorme mélange d'émotions. J'étais triste, j'avais peur, fatigué ...mais aussi j'étais ému ...Ému que ma Lil soit là ...J'avais décidé de laisser tomber ma barrière de grand frère protecteur et me laissa aller un peu. Les larmes coulant rapidement sur mes joues rougit, je ne réalisa pas, par contre, que je m'étais mit à trembler de la tête aux pieds. Je ne le disais peut-être pas verbalement que j'avais peur de mourir ...mais au moins, mon corps le faisait pour moi ...et ce dont j'avais besoin était peut-être de me faire rassurer sur la chose, après tout. C'était pas facile de vivre tout ça, seul ...et je ne m'extériorisait pas beaucoup quand venait le temps de parler de ma maladie ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mar 30 Avr - 19:18

Je n'étais pas du tout d'accord avec lui surtout lorsqu'il me disait que j'étais bourrée de qualités et intelligente. Je pense qu'il disait cela uniquement parce qu'il est mon frère, parce que honnêtement, je ne pense pas être intelligente. En classe, je ne faisais rien, je devais me forcer pour décrocher la moyenne. Je n'aimais tout simplement pas ça, mais comme la grand-mère voulait me voir poursuivre mes études, j'avais mis les couchées doubles en terminale pour obtenir mon baccalauréat avec mention. Elle était vraiment fière de moi, tandis que moi, j'avais plutôt eut l'impression de perdre mon temps. La vérité, c'est que non seulement, je ne me sentais pas à la hauteur de ce que l'on attendait de moi, mais en plus, je n'avais pas envie. Pour le coup, je sais que c'est égoïste, mais à quoi ça sert de faire quelque chose juste pour faire plaisir, si ça ne me plait pas à moi ? Bon d'accord, la solution de facilité c'est du moi dans toute sa splendeur.

- Tu te trompe, je suis pas intelligente. Lorsque je réussis quelque chose, je suis obligée de me forcée, ça ne vient pas naturellement. J'aurais du choisir autre, peut être de la musique ou un métier artistique, mais c'est trop tard et je ne crois pas que grand-mère aurait été d'accord avec moi, dis-je, en protestant, malgré un petit sourire ravie de la façon dont Nolan cherchait à me rendre meilleure que je lui vraiment.

Par la suite, j'avais finit par m’asseoir à ses côtés, sur son lit. Il avait essayer de me rassurer en me disant qu'il allait bien, mais sa quinte de toux me prouvait le contraire. Je me sentais démunie. N'ayant pas grandit avec lui, je ne savais pas du tout comment faire pour calmer la crise, alors je lui tapotais bêtement le dos, ce qui ne servait à rien. Je commençais à me demander si ce n'étais pas de ma faute. J'avais voulu éviter un sujet fâcheux mais j'aurais mieux fait de ne rien dire du tout. Le fait d'avoir abandonner mes études l'avait contrarié. Quelle mauvaise sœur je faisais. Une imbécile, voilà ce que j'étais. Il s'excusait, alors que c'était à moi de le faire. Puis il se mit à pleurer, la tête plongée sur mon épaule, inondant mon pull. Je devais me retenir pour ne pas pleurer à mon tour, mais c'était difficile. Pourtant, je devais me montrer forte, ce n'est pas en chialant comme une Madeleine que j'allais l'aider.

- Je t"en prie, calme-toi, lui dis-je, doucement. Je me sentais lamentable. Demande-moi n'importe quoi, si ça peut t'aider, je le ferais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mar 30 Avr - 20:24

Je détestais vraiment l'entendre parler d'elle, ainsi. Elle ne se voyait avec avec mes yeux, et cela paraissait! Plus les mots sortaient de sa bouche, plus je commençait à devenir agacé par ses propos. J'avais fermé les yeux quelques petites secondes afin de garder mon calme, mais une fois qu'elle eu finie, je releva mon regard vers elle, très sérieux et lui dit «Se forcer ne veut pas dire que tu n'es pas intelligente. Tu n'as pas choisi la bonne profession pour toi, c'est tout ...Puis si tu veux quelque chose de plus artistique, tu viendras avec moi dans mon studio une fois que je serai sorti ...Je te montrerai comment faire de belles photographies ...puis tu pourras même être mon assistante si tu veux, lorsque j'aurai des contrats en main ...» et je lui fis un mince sourire chaleureux pour lui démontrer que malgré mon timbre de voix un peu abrupt, cela ne voulait pas dire que j'étais réellement en colère contre elle.

En fait, je l'imaginais bien comme mon assistante, maintenant ...De plus, elle pourrait gardé son boulot qu'elle a déjà vue que pour moi, la photographie marche par contrat ...Cela lui ferait donc un peu plus d'argent dans les poches à chaque fois qu'elle viendrait en studio avec moi! Elle n'aurait donc jamais à s'inquiéter avec l'argent ...et moi non plus. Oui, l'idée me plaisait énormément ...mais je ne voulais pas non plus qu'elle se sente poussée à le faire. J'avais envie qu'elle accepte d'elle même et peu importe son choix, je le respecterais. C'était juste une opportunité pour elle, si elle avait envie d'un petit plongeon dans le milieu artistique!

Cependant, comme tout ne pouvait pas bien aller, il fut inévitable qu'une quinte de toux m'assaille et me rendre la respiration laborieuse. Plus je toussais, plus je devenais fatigué et plus l'envie de pleurer me prenait à la gorge ...Puis j'éclata. De gros sanglots. La tête dans son cou, j'étais exaspéré. Épuisé. Brisé. Par contre, elle était là. Ma soeur était à mes côtés ...au moment de ma vie où j'avais le plus besoin d'elle ...et je pleurais pour cela aussi car j'en étais ravi. Voyant qu'elle ne savait pas trop comment agir devant ma faiblesse, je me mis à rire nerveusement tout en pleurant. Lui demander n'importe quoi! Elle n'avait pas peur? J'étais tout de même dans une forte position, ici ...J'avais la possibilité de lui faire, faire n'importe quoi ...et pour le n'importe quoi, je me mis à penser à la bouffe qu'ils nous servaient ici. De la nourriture sans goût! ou si il y avait du goût, ça goûtait la crotte! Alors essuyant mes larmes sur mes joues, je la regarda en appuyant ma tête contre mon oreiller et dit «...Peux-tu m'apporter un ...joyeux festin du Mcdonald, stp ...?» puis fit un léger sourire qui me donnait l'air d'un petit taquin. Mes yeux étaient brillant d'avoir trop pleuré ...mais aussi brillant à l'idée de pouvoir manger un bon hamburger pour souper ...Mmmh ...J'en salivais déjà!

Ensuite, avant qu'elle ne réponde je m'assied avec difficulté dans mon lit et attrapa mon porte feuille pour en sortir 20$. Elle allait manger avec moi, aussi. C'était ma demande ...Donc il était normal que je paye pour deux! et de plus, plus elle passait du temps avec moi, plus j'étais heureux. Je lui donna ensuite l'argent en lui disant «N'y va pas tout de suite si tu ne veux pas ...mais j'aimerais un burger avec une frite et un coca diète, stp ...Puis tu prendras ce que tu voudras!» et je lui fis un petit sourire en coin avant de me recaler dans ses bras. Je craignais bien sur qu'elle me fasse la morale. Après tout, je n'avais pas le droit de manger tout ces choses ...C'était beaucoup trop gras et salé pour ma diète ...mais d'un autre côté, j'en avais pas mangé depuis des années ...et cela m'aiderait un peu à me remonter le moral ...J'espérais vraiment qu'elle accepte ma demande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mer 1 Mai - 9:41

Nolan n'était du tout d'accord avec mes paroles, je le voyais à ses yeux. La détermination, l’obstination, c'est deux traits de caractère marquant de notre famille. Quoique moi, j'étais bornée, mais du tout déterminée. J'avais mes faiblesses, comme tout le monde, mais que mon frère insiste sur le fait que j'étais intelligente, ça m'énervais parce que je sais que c'est faut. Si j'avais un temps soit peut de qualités, j'aurais jamais fait autant de conneries et on m'aurait pas mise de côté de la sorte. Mais difficile de dire ce genre de choses à mon frangin, je ne voulais pas le rendre encore plus malade.

- Tu ... Bon d'accord, on verra quand tu sera sortie, dis-je, en réponse. J'allais protesté lorsqu'il m'avait proposé de me montrer les différentes facettes de la photographie, mais je l'avais chercher en parlant de métiers artistique. Je lui fis un petit sourire du bout des lèvres.

Lorsque mon frère craqua après avoir eut une grise de toux. Je ne savais pas quoi dire, quoi faire. Je me sentais stupide à lui tapoter le dos, pour la simple et bonne raison que je n'étais pas préparer à ça. Les rares fois ou on s'était vu lorsque j'habitais en ville avec grand-mère, il allait bien, et puis, il faut dire que je préférais jouer dans mon coin, dehors. Sans être constamment dans les jupes de ma mère qui se fichait pas mal de ma présence. C'est simple. Si je n'avais pas eut ma grand-mère, j'aurais sûrement jamais connu mon frère. On m'aurait balancer dans un foyer ou pire. J'eu tout de même la force de ne pas pleurer à mon tour et lui indiqua qu'il pouvait me demander n'importe quoi, je le ferais. Une promesse est une promesse, néanmoins, je fus soulagée de l'entendre me parler de bouffe bien grasse à l'américaine. Certes, je savais que j'aurais du jouer les les sœurs moralisatrices et refuser, mais je m'en sentais incapable.

- D'accord, dis-je, avec un rire, un vrai cette fois. Mais en compensation, tu aura quelques légumes et ... je ne terminais pas ma phrase. Des bruits de pas dans le couloir. La porte sur le point de s'ouvrir et moi qui me lève comme une folle pour me planquer dans la petite salle de bains de peur qu'il s'agisse de nos parents. Sauf que j'oublie de prendre mon sac et que mon frère me regarde sans comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Jeu 2 Mai - 23:59

Au moins, j'étais heureux qu'elle n'ait pas décliné mon offre. À bien y songer, avec une assistante durant mes photoshoots ne serait pas de trop. Disons que parfois, je me sentais comme si j'étais une pieuvre avec plusieurs tentacules ...mais incapable de faire tout en même temps. L'avoir à mes côtés me ferait donc énormément plaisir! Puis de plus, ça nous permettrait de retrouver nos liens perdus ...et de renouer ensemble. Elle m'avait énormément manqué, malgré le fait que nous n'avions jamais eu la chance d'être aussi proche qu'on aurait voulu.

J'avais eu la chance qu'elle comprenne mon besoin et qu'elle ne panique pas trop non plus, en me voyant ainsi dans tous mes états. Le coeur battant à tout rompre, je lui fit un beau sourire lorqu'elle accepta de m'acheter ce que je voulais ...et j'allais rire quand elle me parla de légumes, cependant, mon sourire disparu rapidement quand je vis ma soeur sauter en bas du lit pour aller se cacher dans les toilettes. Je compris pourquoi elle avait fait cela quand la porte s'ouvrit. Sur le coup, j'eus peur que mon coeur flanche! Le stress que m'avait procuré ce petit moment de panique en croyant que c'était nos parents qui rentraient m'avait fait me sentir tout faible quand finalement je vis la tête d'un de mes médecins passer la porte.

C'était étrange cette sensation d'être observé, écouté par sa soeur ...pendant qu'un homme qui nous était aucunement familier venait m'expliquer que mes examens n'avaient pas été concluants et par conséquent, je serai probablement obligé d'être avancé dans la liste d'attente pour un nouveau coeur. Quand celui-ci fut enfin parti, je garda le silence quelques secondes pour enfin murmurer «...Tu peux revenir ...» d'une voix un peu triste. Je ne savais pas quoi dire ni que faire! L'envie de sourire était bien loin derrière moi ...Seulement, je devais garder le moral. Peut-être pas pour moi ...mais au moins pour ma soeur! Alors quand je la vis sortir de la salle de bain, je releva mon regard vers elle tout en lui souriant doucement et dit «...Tu sais que moi aussi j'ai eu peur de voir arriver m'man et p'pa!» et j'éclata d'un rire qui se voulu franc et amusé mais sonna plutôt comme forcé. Souriant par la suite, je lui pris la main en la tirant vers moi et lui dit «Ne t'inquiètes pas pour ce que tu as entendu il y a quelques secondes ...Ok? Tout ira bien.» puis je passa tout doucement une main dans ses cheveux avant de déposer un léger baiser sur son front. Avoir été seul, la nouvelle m'aurait stressé d'avantage ...mais là c'était comme si j'avais la fabuleuse opportunité d'être supporté, pour une fois ...et cela faisait énormément du bien au moral.





J'avais pensé que les parents pourraient revenir un peu plus tard et du coup, croyant que ce serait encore un médecin ...tu serais resté, cette fois-ci! XXD Ça irait?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Ven 3 Mai - 11:18

Lorsque j'entendis des bruits de pas dans le couloir, signe que quelqu'un approchait de la chambre de mon frère, je pris peur. Je croyais qu'il s'agissait de nos parents et je n'avais aucune envie de les voir. Je me levais donc en vitesse pour aller me cacher dans la salle de bain attenante à la chambre. Ma réaction avait sûrement fait paniqué mon frère, et je m'en voulais, mais je savais qu'il comprendrait. Sauf que de ma cachette, je me rendis vite compte qu'il s'agissait simplement d'un médecin ou d'un infirmier venu s'assurer que tout allait bien. Sauf que de là ou je me trouvais, je pouvais malheureusement entendre ce qui se disait et cela ne me plus pas du tout. Les résultats des derniers examens de Nolan n'était pas bon et c'est avec horreur que j'entendis les mots, liste d'attente, nouveau cœur. Je me mis à trembler. Je savais ce que ça signifiait et ça me faisais peur. Cette fois, c'est moi qui me mis à à pleurer et j'entendis à peine Nolan me dire que je pouvais revenir. Je m'essuyais rapidement les yeux, mais il l'avait sûrement remarquer. Il tenta de me faire rire en m'avouant que lui aussi avait cru que c'était nos parents, mais son rire sonnait faux. De toute façon, je n'avais pas envie de rire pour le moment. Il prit ma main pour m’attirer vers lui, il ne voulait pas que je m'inquiète de ce que je venais d'entendre, que d'après lui tout irait bien. Je me mis à serrer sa main de toute mes forces.

- Justement si, je m'inquiète. Comment vaux-tu que je fasse autrement ? Je ... Tu ... Je veux pas que tu t'en aille, dis-je.

C'était bêtement le genre de réaction que j'avais quand j'étais gamine. J'avais besoin d'un remontant. N'importe quoi. Comme je n'avais pas d'homme dans ma vie, j'allais me rabattre sur une cigarette.

- Cela ne t'ennuie pas si je sort dehors deux minutes ? demandais-je à mon frère.

Hj : Pourquoi pas. Ou alors, ils pourraient débarqué quand elle vas chercher la bouffe au McDo, et entrer comme une fleur dans la chambre, alors qu'ils sont là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Ven 3 Mai - 21:40

Cette nouvelle m'avait terrassé, mais ce n'était pas aussi pire que de savoir que ma soeur avait tout entendue de la conversation. Pas un son était sorti de la salle de bain pendant qu'ils étaient dans ma chambre à me dire la vérité à mon sujet. Pourtant, et peut-être car j'étais son frère, mais je sentais qu'elle pleurait. C'était intense, comme impression. Une fois que les médecins furent partis, j'eus ma réponse. En la voyant sortir de la pièce, j'eus un énorme pincement au coeur. Les larmes coulant sur ses joues, elle me fit repenser à lorsqu'elle n'était qu'une petite gamine.

Ce qu'elle me dit après avoir tenté de la rassurer me fit fondre le coeur. Malgré le fait que nous avions jamais été proche, elle m'avait fait le plus beau cadeau du monde. Celui de me prouver qu'elle tenait véritablement à moi. Cela dit, je n'étais pas enchanté de la voir ainsi dans tout ses états. Je la serra donc tout doucement dans mes bras en nichant mon nez dans son cou et en fermant les yeux. Ma respiration était difficile dû au fait que j'avais la gorge serrée par tant d'émotions. Souriant tout de même un peu, je lui dis ensuite «Je vais partir nul part, ma Lil ...T'inquiètes pas, ok?» puis je me recula afin de la voir un peu mieux et ajouta, tout en essuyant ses larmes «On vient tout juste de se retrouver ...J'ai l'intention de rester ici encore longtemps! Fait moi confiance ...» et je lui redonna un bisou sur le front afin de la rassurer au mieux.

Lorsqu'elle me demanda si elle pouvait sortir un peu, je hocha un oui de la tête tout en souriant légèrement et ajouta «Prends ton temps ...Je n'ai pas l'intention de bouger d'ici ...» et rigola un peu car en fait, je n'avais pas trop le choix de rester dans mon lit. J'étais branché de partout! Par contre, malgré la tristesse, j'avais toujours aussi faim! Je lui demanda alors «...Pourrais-tu aller au mcdo, en même temps stp? Je crève de faim!» puis lui fit un petit clin d'oeil complice. En la voyant sortir cependant, je senti un énorme vide m'envahir. Le regard posé sur mes mains, je tremblais. Bien sur, j'étais heureux de pouvoir avoir un nouveau coeur mais ...J'étais aussi très inquiet du temps que ça allait prendre mais aussi, à savoir si j'allais me réveiller de cette opération un jour ...C'était énormément angoissant, disons.

Quand la porte se rouvrit, je cru que c'était ma soeur qui revenait mais non! Par surprise, c'était mes parents! Enfin ...nos parents! Les yeux ronds, j'eus du mal à saisir leurs mots tant j'étais encore sous le choc de la dernière nouvelle. Allais-je leur dire? Bien sur que non. Pas tout de suite, etk. Ils étaient beaucoup trop heureux ...et ma soeur allait revenir d'une minute à l'autre. Je ne voulais rien gâcher! et si les retrouvailles se faisaient dans la bonne humeur? Était-ce réellement possible? J'en doutais ...et je craignais le pire, mais décida néanmoins de sourire et de faire comme si rien ne s'était passé. M'man m'avait apporté un gros panier à biscuits et p'pa, des livres de photographie. Bon sang ...Pourquoi tant d'attention? Du coup, je me mis à me sentir réellement mal pour ma soeur qui allait voir tout cela dans quelques minutes. Elle allait probablement se sentir comme une merde indésirable, et je n'étais pas du tout près à faire face à cela. Je tentai donc de jouer le jeu de la fatigue en leur disant «Merci pour ces cadeaux mais ...Je n'ai vraiment pas bien dormi, la nuit passé ...et je suis épuisé ...Est-ce que ça vous embêterait de repasser plus tard ...?» et je me mis à bailler tout en faisant semblant d'avoir les paupières lourdes. En espérant vivement que la tactique marche!




HJ:. Voila ma puce! Ils sont là XXD donc libre à toi de faire ta propre réaction et scène! :yessssss:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Sam 4 Mai - 17:11

Soudain, j'avais de nouveau 10 ans et envie qu'on me protège. On ne l'avait fait cependant, mais j'en avais besoin. Je me sentais faible, comme si c'était à moi que l'on venait de dire j'allais devoir être opéré et vite. Je voulais rester forte, ne pas montrer ma peur à mon frère, mais je n'avais pas pu me retenir de pleurer et même si je m'étais dépêchée de sécher mes larmes, il avait largement eut le temps de voir mes yeux rougis. Et alors que c'était mon rôle de le rassurer, de lui dire que tout irait bien, même si on est jamais sur de rien, c'était lui qui me consolait, comme seul un frère peut le faire. Je me sentais un peut mieux, mais pas assez pour lui répondre avec assurance. Tout ce que je trouvais à faire, c'était d’échapper un petit rire confiant. Cela dit, avoir confiance en lui ne m'empêchera pas d'avoir peur pour lui. J'aurais vraiment aimé, là, tout de suite, être un super héro et lui sauver la vie, mais malheureusement, ce n'est que la fiction, ces choses n'existent pas et parfois, c'est bien dommage.

Je préférais donc prendre l'air quelques minutes. J'avais dans l'idée d'aller fumer une cigarette et de revenir, mais mon frère voulait que je m'arrête vite fait au fast-food.

- D'accord. Dis-je, en prenant mon sac à main. Puis, avec un sourire, je fis demain tour et quitta la pièce en promenant de faire vite. C'était sans compter sur le monde à l'intérieur du restaurant. C'est dingue, on avait beau être en milieu d'après-midi, il y avait autant de monde que pour le déjeuner ou le dîner. Je passais commande pour mon frère, en veillant à lui prendre des légumes et en demandant des frittes les moins grasses possibles. La serveuse me regarda avec un air de dire, "si tu veux des frittes pas grasses, viens pas ici", mais je m'en moquait.Puis je demandais un truc pour moi, un gros hamburger poulet-oignons-bacon, que je préfère et une énorme portions de frittes. Je pensais même à prendre deux parts de gâteaux. Je payais, puis je reprenais la direction de l’hôpital.

Mon cœur rata un battement lorsque je poussais la porte de la chambre de Nolan. Nos parents étaient là. Néanmoins, je ne pouvais pas repartir comme une voleuse, j'avais fait une promesse à mon frère. Et je ne voulais pas leur donner une bonne raison supplémentaire de me détester. Je ferais donc comme si de rien n'était, comme si je n'avais pas la rage contre eux. J'allais même jusqu'à les étreindre. Maman fut surprise, mais ne fit aucuns commentaires. Papa lui, eut un moment de recul. Puis je m'avançais vers mon frère. Lui savait parfaitement que le sac que je tenais entre mes mains était pour nous deux, en revanche, les parents ne le savaient pas, eux. Sachant le sermon auquel j'aurais droit si je disais avoir acheter ça pour Nolan, je dis :

- Je suis passer te faire un petit coucou avant d'aller manger chez mon ami. Il raffole de ces trucs américain. Tu vas bien ? Dis-je, en l'embrassant sur la joue. En passant, je lui murmurait à l'oreille, que j'avais pris deux gâteaux en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Dim 5 Mai - 17:55

J'avais la peur au ventre. Mon coeur battait rapidement dans a poitrine. Heureusement, mes parents avaient pensés que c'était dû à l'excitation de les voir arriver ...mais non. Je craignais simplement le pire. J'avais peur qu'une dispute éclate lorsqu'ils verraient arriver ma soeur, dans la chambre. Je ne voulais pas la voir souffrir. C'était peut-être égoïste de ma part mais ...Je n'étais pas du tout près à cela. Mentalement et physiquement parlant. Je savais que ce serait difficile à digérer pour moi, mais j'étais persuadé que ce le serait encore plus pour elle.

Cependant, j'avais fait en sorte d'agir le plus naturellement du monde avec eux. Faire comme si je n'étais pas du tout au bord de la crise d'angoisse, non ...Jusqu'à ce que je vois revenir ma soeur. Je m'arrêta de respirer pendant quelques secondes, mais en voyant qu'elle étreignait notre mère, je fis quelque peu soulagé. Cependant, la façon dont notre père se recula me laissa froid et je me redressa un peu dans mon lit afin de serrer ma soeur dans mes bras, pour compenser. Ce qu'elle me murmura à l'oreille me fit néanmoins sourire et je hocha de la tête avant de lui donner un doux baiser sur la joue en répondant un faible «Merci ...» d'une voix presque inaudible.

Ensuite par contre, les choses se sont mit à aller trop rapidement. P'pa s'était approché de mon lit et avait dit à ma soeur «Tu devrais partir ...Il a besoin de calme et de repos.» et je vis notre mère se diriger vers moi afin de me flatter tout doucement les cheveux. Je n'en revenais pas. C'était un vrai cauchemar. Les yeux ronds comme des billes, je m'étais mit à regarder ma couverture en tentant de me calmer intérieurement mais m'man en rajouta une couche en disant «Il n'a pas besoin d'entendre tout tes problèmes. Il en a déjà assez lui même, le pauvre ...Écoutes ton père et part, Lily. Stp.» et c'est à cet instant que j'éclata.

Avec toute la force que je pouvais avoir, je frappa du poing dans mon matelas en criant «Ça suffit! ÇA SUFFIT!», les larmes aux yeux. Mon regard se retourna vers ma soeur et je lui tendis une main tremblante pour qu'elle la prenne en disant «Je ...veux qu'elle reste ...Alors elle va rester ...Compris!?» J'étais à bout de souffle. Les machines commençaient peu à peu à s'affoler. Nos parents comprirent les dangers de la situation et mon père prit férocement le bras de ma soeur en la sortant de la chambre. Voyant la scène, je ne pus contenir ma rage et m'écria «NOOOON!!!» avant de serrer fort la couverture entre mes doigts. Je me senti soudain pâlir, et une vive douleur se mit à monter dans ma poitrine. Mon regard à la fois inquiet, triste et endolori se retourna alors vers ma soeur et je murmura sans un son «...Lily ...» J'allais faire une crise. Je le sentais. Ça me faisait mal ...trop mal. Les parents devaient sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Dim 5 Mai - 18:56

Je m'étonnais de rester aussi sereine alors que j'étais sur le point de hurler. La réaction de mon père m'avait fait plus de mal que je ne l'aurait cru. J'avais vraiment le sentiment d'être une erreur de parcours, qu'il ne m'aimait pas. Rien que pour ça, je n'avais envie d'avoir d'enfants. Néanmoins, je pensais qu'en ayant une réaction mesurée, rien de dramatique se passerait. J'avais tord. Mille fois tord. Alors que je me trouvais auprès de Nolan, papa s'approcha du lit et me demanda de partir. Sonnée, je ne trouva pas les ressources suffisantes pour riposter. Je ne faisais rien de mal que je sache. Je remarquais aussitôt Nolan se crisper, et je le suppliais silencieusement de ne pas y faire attention, de se calmer. Sauf ma mère s'approcha également du lit et me demanda elle aussi de partir, que mon frère n'avait pas besoin d'entendre parler de mes problèmes. Pour une fois que je n'en avais pas, c’était la meilleure de l'année. Encore une fois, je fus tentée de répliquer, de la remettre à sa place, une bonne fois pour toute. Que si elle me détestait autant, elle n'avait qu'à se faire avorter, ça lui aurait éviter cette peine de devoir me supporter. Je n'avais pas demander à venir au monde. Mais je ne dis rien, j'intériorisais pour le bien être de mon frère.

Malheureusement, ce fut Nolan lui même qui perdit le contrôle. Énerver, il signalait à nos parents qu'ils ne voulaient pas que je parte. Il me tendis sa main, que je sera doucement, mais fermement entre les miennes. Je n'avais pas l'intention de partir. J'étais venu vers eux en paix, ils avaient chercher la guerre. A cause d'eux, le cœur de Nolan s'emballait et mon père me tirait le bras pour me pousser dehors. Il me fit mal, mais je le repoussais vivement.

- Tu n'as pas à me demander de partir, dis-je, entre mes dents. Tu en à perdu le droit le jour ou vous êtes partis en me laissant chez grand-mère.
- ...
- Partez. Vite. Foutez-le camp ou j'appelle le médecin. J'avais couper la parole à mon père, puis sans attendre une réponse de sa port, je me tourna une nouvelle fois vers Nolan, en faisant de mon mieux pour le calmer.

- Chute, calme toi, lui-dis, en caressant ses cheveux. Respire doucement. Ils me détestent, mais tu sais quoi ? Je m'en moque. Toi en revanche, je te laisserais pas partir, tu me la promis. Calme toi, je t'en prie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 6 Mai - 19:45

C'était si soudain. Tout s'étaient enchaînés beaucoup trop rapidement pour moi. Je voulais qu'elle reste ...et non qu'elle parte. Elle ne m'embêtait pas du tout, contrairement à ce que notre mère pouvait dire, au contraire. Elle m'avait fait sourire, avant qu'ils n'arrivent! Je me sentais en sécurité lorsqu'elle était à mes côtés. J'avais besoin d'elle, plus que jamais ...mais ça, ils ne le comprenaient pas ou s'en foutaient, tout simplement! J'étais totalement désemparé. Mal pour ma soeur, mais pour moi aussi. Comment pouvait-on faire ça à ses propres enfants? Je n'avais jamais demandé à ce qu'on m'éloigne de ma soeur ...et elle ...Elle aurait voulue avoir des parents aimant, j'en suis certain.

Les yeux pleins d'eau, je regardais la scène avec une certaine colère en moi. Ils étaient bornés ...Bornés à ce qu'elle parte. Seulement, je n'avais aucune intention de les laisser faire. La dispute qui éclata entre ma soeur et notre père par contre, me rendit encore plus mal que je ne l'étais déjà. Plus leurs voix montaient, plus mon coeur s'emballait. Plus j'avais du mal à respirer. Je fus tout de même fier de ma soeur lorsqu'elle prit pied et les menaça d'appeler les médecins. Je la vis ensuite revenir vers moi et je ferma les yeux à ses caresses, dans mes cheveux... Mais malheureusement, cela ne suffisait pas. Quand je rouvris mes paupières, je vis arriver une équipe de médecins et infirmières dans la chambre et ils mirent ma soeur dehors, le temps de me stabiliser au mieux.

J'en avais perdu des bouts car ma concentration n'était plus là. Seulement, quand je repris tout mes esprits, une jeune infirmière était à mes côtés et m'administrait quelque chose. C'était Rose. Ma Rose. Un mince sourire en coin s'afficha alors sur mon visage et sur le sien aussi quand elle comprit que je la fixait doucement. Elle me dit des mots, que tout irait bien maintenant ...Elle prit ma main quelques secondes et repartie par la suite. Son départ m'attrista mais je réussi à l'entendre parler avec mes parents. Ceux-ci partirent quelques temps après, sans doute offusqués et Lily revint.

La drogue qu'ils m'avaient administrés étaient pour enlever ma douleur plus qu'autre chose, mais aussi pour calmer les battements de mon coeur. Je me sentais donc légèrement dans les vapes mais au moins j'étais bien! Les bras tendus vers elle, je la serra ensuite contre moi et lui murmura à l'oreille «...Merci ...Tu as été réellement très courageuse ...Félicitation ...» puis je lui caressa d'une main faible, ses cheveux. Mon regard se perdit ensuite dans le sien quelques instants et je dis «...Je suis drogué ...» puis éclata d'un mini rire étrange mais sympathique. Je me souvins après du Mcdo et je chercha le sac d'un oeil alerte en suivant l'odeur par mon nez. J'avais tellement faim, c'était impossible! Bon, peut-être que ce n'était pas réellement une bonne idée de manger du Mcdo après la petite crise que je venais de faire mais ça m'était égal. La famine me tenaillait trop les entrailles.J'étais toujours très faible, mais je jouais le jeu pour ne pas faire angoisser ma soeur encore plus qu'elle ne devait l'être. Je ne voulais pas lui faire subir ça ...Elle en avait déjà trop vécue, aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mar 7 Mai - 16:43

D'aussi loin que je me souvienne, mes parents ont toujours eut quelque chose contre moi. Même lorsque j'étais petite fille, je m'en rendais compte. Le cas contraire, ils ne m'auraient pas confier à la grand-mère. Pourtant, je n'avais rien fait de mal, ce n'était pas de ma faute si mon frère était malade. J'aurais pu l'être moi aussi. Pourquoi faire un enfant si c'est pour le mettre de côté ? D'accord, je comprenais que mon frère est eut plus besoin d'eux que moi, mais ce n'est pas une raison pour me traiter de la sorte. Aussi, je reconnais que je n'ai pas été une enfant facile, mais c'est de leur faute ! Si ils ne m'avaient mise de côté, je n'aurais jamais eut besoin de me comporter comme ça pour attirer leur attention.

Lorsque je suis revenue dans la chambre de mon frère après un passage au fast-food et que j'ai découvert que nos parents étaient là, j'ai d'abord voulu me montrée polie, faire comme si je ne leur en voulait pas, sauf que eux, ont agis comme ils le font toujours, en étant agressifs. Evidemment, même en me contenant un maximum, j'ai finis moi aussi par m'énervée, ce qui à déclencher une crise chez Nolan. Bien vite, une équipe de soins est arrivée et nous avons du quitter la pièce. Une infirmière est ensuite venu nous expliquer ce qui se passait, puis elle a demander à mes parents de partir. J'ignore si Nolan lui a parler de l'altercation ou si elle a devinée toute seule, quoiqu'il en soit, la demande ne m'étais pas adressée, je suis donc retourner dans la chambre, non sans un ultime reproche à mon père. J'avais fait l'effort d'être correcte avec eux, ils ne l'ont pas été avec moi. Qu'ils ne s'attendent pas à avoir de mes nouvelles avant longtemps. Très longtemps. Rien que pour les faire suer, j'avais bien envie de présenter Baloo. Cela leur ferait les pieds de voir que je fréquente un type de 40 ans passés, mais par crainte de la réaction de Nolan, je préférais ne rien dire. Car, c'est certains, ils ne manqueraient pas de lui en parler.

- Bah, ça faisait longtemps que j'avais ça sur le cœur. Je suis désolée, je ne voulais pas que ça se passe comme ça, mais tu as bien vu, ils m'ont agressés directement. Le mot était peut être un peut virulent, mais c'est ainsi que je le ressentais. Enfin bon, inutile de revenir là dessus. Il me fit rire lorsqu'il m'avoua être complètement droguer. Si il avait envie de dormir, qu'il ne se gène pas, je pouvais toujours repassé un autre jour ou plus tard. Avec ce qui venait de se passé, je n'avais pas l'intention de donner le dernier mot aux parents. Ils pouvaient pas me voir en peinture ? Très bien, dans ce cas, ils allaient devoir supporter ma présence, parce que je reviendrais voir mon frangin aussi souvent que possible. Je lui tendis ensuite le sac, bien que j'étais hésitante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Ven 10 Mai - 19:19

Disons que j'en voulais à mes parents, maintenant, suite à ce qui venait de se passer. Comment avaient-ils pu réagir aussi cruellement? De plus, ma soeur n'avait rien fait de mal! Ils n'avaient aucun droit de lui demander de partir. Après tout, elle était venue ME visiter. Lily n'était pas venue pour eux! J'étais irrité par leur comportement mais suite à l'administration des drogues, je m'étais quelque peu calmé. Disons que plus rien ne m'énervait, pour l'instant. J'avais tout simplement l'impression de flotter dans les airs. C'était amusant et complètement génial à la fois.

Lorsque Lil' s'excusa, je hocha non de la tête et la serra un peu plus contre moi en disant «C'est de leur faute ...Je n'ai vraiment pas apprécié la façon dont ils t'ont traités.» puis je m'empara du sac de Mcdo qu'elle me tendait et commença à étaler les vivres sur ma petite table. Bon sang que ça sentait bon! Je pouvais même entendre et sentir mon ventre crier famine, maintenant que l'odeur était encore plus forte! Passant ma langue de façon gourmande sur mes lèvres, je lui tendis rapidement son burger avant de prendre le mien et de croquer à pleine bouchée dedans. Immédiatement, je referma mes yeux et laissa ma tête s'appuyer contre mon oreiller. J'étais aux anges. C'était si ...délicieux! Tout en mâchant, je ne pu m'empêcher de laisser s'échapper un «Mmmh ...» de satisfaction avant de rouvrir mes yeux et sourire à ma soeur en disant «Merci ...» tout en riant un peu car je devais avoir un peu de relish/moutarde sur mon menton.

J'étais entrain de manger quand une question me vint à l'esprit. Je déposa ensuite mon burger, prit quelques frites et demanda «As-tu quelqu'un dans ta vie, en ce moment?» puis trempa ma petite portion dans une sauce BBQ avant les manger. Chaque bouchées étaient un vrai et pur délice. J'étais carrément au paradis. Du coin de l'oeil, je vis passer dans le corridor Rose qui pu voir ce que j'étais entrain de dévorer. Elle me fit un visage de désapprobation en fronçant les sourcils puis hochant de la tête ...mais ensuite me fit le plus beau sourire du monde qui me déclencha quelques petites palpitations. Pas des mauvaises ...mais bien celles qu'on a quand on est amoureux par dessus la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Sam 11 Mai - 10:56

J'avais hésité à lui tendre le sac du McDo que j'avais entre les mains. Il faut dire qu'avec ce qu'il venait de se passé, ce n'était peut être pas recommandé, mais c'est pas non plus comme si il en mangeait constamment. N'ayant jamais été hospitalisée, je ne pouvais pas juger de la qualité de la nourriture qu'il serve ici. Je ne suis jamais allée chez le médecin, sauf pour me faire prescrire une pilule contraceptive, même un simple rhume, je n'en ai jamais eut. N’empêche, que j'aurais préféré être malade de temps en temps et à avoir un frère dans le même état de santé que moi, ça me semble plus juste. Je n'apprends rien en disant que la vie est injuste et cela, dans tout les domaines.

En voyant mon frère se délecter de son hamburger, je ne pu m’empêcher de rire moi aussi. J'en oubliais presque qu'il y a encore quelques minutes, j'étais en colère. J'en oubliais presque mes parents, mais de toute manière, c'était préférable. Ce que je n'avais pas vu venir, c'est la question que Nolan me posa. Avais-je quelqu'un dans ma vie. Je ne savais pas quoi répondre, car je n'en savais rien moi même. La réponse pouvait être oui, comme elle pouvait être non. En fait, si l'on suivais le résonnement de Baloo, on était un couple. Car lui, il était fou de moi et ne s'en cachait pas. Sauf que moi, j'avais du mal à savoir ce que je voulais, quels sont mes sentiments pour lui. J'aime être avec lui, sa présence m'apaise autant que celle de mon frère, mais est-ce de l'amour ? Difficile à expliquer pour moi vu que je n'ai jamais été amoureuse. De plus, j'ai 24 ans, il en a déjà 41. Il veut se poser après un mariage rater, moi pour le moment, je veux surtout m'amuser. Je sais que le voir avec ses collègues féminine me rend jalouse, mais qu'est-ce que ça veut dire ? Je me pose aussi des questions vis à vis de notre différence d'âge. Ce que pense les parents, j'en ai rien à faire, mais Nolan, est-ce qu'il l'acceptera ?

- Oui ... Non, j'en sais trop rien, finis-je par admettre, piteusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 13 Mai - 16:33

Je connaissais ma Lily, même si nous n'avions jamais été réellement près, l'un de l'autre. Ce pourquoi j'avais cette légère impression qu'elle ne me disait pas complètement tout, à mon sujet. Notre mère a eu raison sur un point, dans ses insultes ...Lily avait le don inné pour se mettre dans de beaux draps. Ce qu'ils ne comprenaient pas par contre, c'est qu'elle faisait cela que pour avoir un peu de leur attention et leur prouver qu'elle existait toujours.

Pour ce qui est de l'amour ...Je savais qu'elle se tenait loin du sujet à cause de ce professeur qui tenta de la violer, étant plus jeune. J'avais cette impression qu'elle ne voudrait plus jamais parler de sa vie de couple devant nous, de peur d'avoir des accusations sur le dos ou des désaccords ...Alors quand elle me répondit vaguement quelque chose, je retourna mon regard vers elle tout en lui souriant doucement. J'avais un peu de moutarde sur le coin de la bouche et avait l'air d'un vrai affamé, mais je m'en moquait. Je lui pris tout doucement la main, de ma main libre et la serra un peu tout en disant «Lil, c'est le moment où jamais de me dire qui tu fréquentes ...Je suis dans l'incapacité de péter la gueule à quiconque, en ce moment ...» et je lui fis un clin d'oeil, en espérant que ma petite blague suffise pour la mettre en confiance. Je désirais réellement qu'elle puisse s'ouvrir à moi. J'étais son grand frère, après tout. Elle devrait être en mesure d'être capable de tout me dire.

Je voyais bien, par contre, qu'elle semblait beaucoup trop hésité sur le sujet ...C'est alors que je me mis à songer à cet homme. Serait-il possible que ...? ...Non. Bien sur que non. Elle ne pourrait pas être retourné avec lui. Ce n'était pas l'écart d'âge de maintenant qui m'énervait, mais celle de l'époque. Elle n'était qu'une gamine, après tout, en ce temps là! Je fronça donc des sourcils et tout doucement, commença à lui flatter la main de mon pouce en ajoutant «...Dit le moi, stp ...Je veux savoir ce qui se passe avec toi ...» et je lui offris mon plus beau sourire même si intérieurement, je commençais à paniquer à l'idée de connaître déjà la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 13 Mai - 17:06

A force de mentir, de me mettre dans des situations pas très fines juste pour me faire marquer, je ne savais plus du tout si Nolan était au courant de la vérité. Pour moi, il croyait comme le reste de la famille, que je n'étais qu'une victime, alors que c'était pas du tout le cas. Sauf que je ne me souvenais plus de lui avoir dit. Avec ma fâcheuse habitude de toujours tout reporter, j'avais du le faire ou pas ! Ou alors, il ne m'avait pas cru.

Néanmoins, avec sa moutarde au coins des lèvres, il n'avait pas l'air très crédible et j'avais envie de rire en le regardant. Je devais avoir un sourire taquin au coin des lèvres car il insistait en me disant qu'il était dans l’incapacité de cogner sur n'importe qui. Je le savais bien, mais ce n'était pas une raison suffisante pour en parler. Il allait mal le prendre, c'était certain. Même en sachant qu'à l'époque il ne m'avait rien fait de mal, c'était évident que le côté grand frère protecteur resurgirait. Et au fond, je ne lui en voudrais pas. N'importe quel mec serait fâcher de voir sa sœur de moins 25 ans, avec un type de 40 ans, aussi gentil soit-il.

Je restais donc silencieuse, hésitant quand à la réponse qu'il fallait que je lui donne. J'avais beau savoir mentir à la perfection, aussi incroyable de ça puisse paraître, ça ne marchait pas avec Nolan. Il avait le don pour me démasquer. Étrangement, j'avais une peur bleue de lui en parler, les mots restaient bloqués dans ma gorge, comme lorsque j'étais petite fille et que j'avais peur de me faire gronder. Je me mis à fouiller dans mon sac, à la recherche de mon téléphone portable ou après quelques secondes, je mis la main sur une série photos de Ezra et moi. Je lui tendis ensuite le téléphone, en évitant son regard et me mis à manger à toute vitesse afin d'éviter de parler. J'allais me rendre malade, mais tant pis.

Hj : Poste complètement nul, je suis désolée. J'ai finis par lui trouver une 'vrai' prénom !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 13 Mai - 19:11

L'angoisse commença à me prendre au trip quand je pu voir ma Lily se refermer sur elle même. Elle semblait maintenant fort intimidée par la situation ...et très inconfortable. Qu'avait-elle fait? Qui faisait maintenant parti de sa vie? Fronçant des sourcils, je ne la quitta pas du regard en la voyant fouiller dans son sac à la recherche de quelque chose. Bon sang, je craignais le pire ...Je me suis même demandé pendant quelques secondes si elle n'était pas angoissée à cause qu'elle était lesbienne. Ainsi, j'aurais pu comprendre sa peur de me le dire ...mais je l'aurais accepté quand même. J'aurais même été très fier d'elle d'avoir pu me l'avouer! Je lui aurais demandé avec joie de me présenter sa nouvelle copine! mais non ...C'était loin d'être le cas ...


Lorsqu'elle me tendit son cellulaire, je le pris à deux mains tout en continuant de l'observer quelques secondes. Maintenant, elle me fuyait! Elle fuyait clairement mon regard! De plus, elle s'empiffrait comme jamais dans le mcdo, signe qu'elle était plus que stressée! Fronçant des sourcils, je baissa enfin mon regard sur les photos et je senti mon coeur s'arrêter pendant deux secondes. Ezra!? LUI!? La bouche entre-ouverte, stupéfait, je me mis à changer de photos rapidement afin de tous les voir puis je déposa fermement le cellulaire sur la table, à côté de sa main. Mon regard s'était transformé de doux à inquiet, et d'inquiet à colérique. Pourtant, je savais que je devais me calmer. Me montrer compréhensif mais ce n'était pas le cas. Les dents serrées, je lui dit alors «C'est pas sérieux, Lil ...T'es avec lui!? Après tout ce qu'il t'a fait!?» je commença ensuite à avoir des chaleurs de stress donc je me remonta difficilement dans mon lit en tirant sur ma chemise d'hôpital et baissa la tête afin de reprendre mon souffle. Pourquoi faisait-elle ça!?

Je voulais son bonheur, certes ...mais elle pouvait très facilement trouver mieux, comme source de joie! Ce mec avait abusé d'elle alors qu'elle était encore mineur! C'était incompréhensible pour moi, qu'elle soit revenue vers lui! Pinçant mes lèvres, je pris mon visage entre mes mains et hocha de la tête en disant «T'étais tellement jeune à l'époque ...C'est ...» puis je soupira en rajoutant, tout en dégageant mon visage de mes mains «C'est pas saint ...» mon regard était perdu. Je nageais dans le néant. Le fait de concevoir qu'elle pouvait avoir trouvé bonheur à ses côtés était totalement incompréhensible, pour moi. Je ne voulais pas la juger ainsi ...Je savais qu'elle allait sans doute se refermer d'avantage mais je n'y pouvais rien, à l'instant présent.




HJ: mais arrête, c'est bien! :yessssss:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 13 Mai - 20:16

Comme je m'y attendais, mon frère prit très mal la nouvelle. Bizarrement, sa réaction me faisais encore plus mal que l’indifférence de nos parents. Je n'étais pas amoureuse pour le moment, je doutais de l'être jour, mais qu'importe. Ce n'était peut être pas l'homme de ma vie, mais aussi incroyable que cela puisse paraître, j'étais bien avec lui. Il me faisait rire, il me faisait oublier les problèmes que j'avais avec mes parents. J'avais beau le nier de toutes mes forces, il y avait un truc entre lui et moi, et ça, même la différence d'âge n'y pouvait rien. Alors que mon frère le prenne comme ça, ça me faisait vraiment mal. Je m’empiffrais à la manière d'un boulimique, en fuyant le regard de Nolan, je voulais éviter une confrontation. Au départ, je ne voulais rien dire, et puis je l'ai fait, parce que mon frère me posait la question. Sauf que j'avais raison, jamais je n'aurais du le lui dire. Il m'en voulait, c'est sûr. A sa voix, je devinais qu'il aurait mille fois préféré apprendre que je sortais avec l'un de ses imbéciles qui me tournaient autour lorsque j'étais à l'université.

- Il n'a rien fait de mal, répondis-je, après avoir difficilement avaler un gros morceau de burger. C'est dingue ! Tout le monde me prends pour une victime, alors que j'étais d'accord ! Et je pensais que TOI tu comprendrais, ajoutais-je, d'une voix étonnamment calme. Je n'aurais jamais du te le dire. Il ne m'a rien fait de mal, répétais-je, je prenais sa défense maintenant ! C'est vrai, au départ, c'était juste pour attirer l'attention sur moi, sauf que je ne pensais pas que ça prendrait autant de proportion. Je ne pensais pas que ça se saurait. Je ne pensais pas qu'il perdrait son boulot, sa femme. Dans l'histoire, le méchant, c'était moi, pas lui. Il devrait me détester, il avait tout perdu à cause de moi et pourtant, il m'aimait, mais de toute évidence, tout le monde s'en moquait. Moi la première, et je prenais sa défense. Peut être que je l'aimais aussi après tout. J'en savais rien honnêtement.

Lorsque Nolan finit par admettre que ce n'était pas saint. Mon cœur rata un battement, et je sentie les larmes venir. Pourquoi ? Parce qu'il est plus vieux que moi ? Dis-je en le regardant droit dans les yeux. Et si je l'aime ? Ajoutais-je, tu dirait quoi ?

Hj : Tant mieux, parce que je suis pas du tout convaincue
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Lun 20 Mai - 18:45

D'apprendre que le copain de ma soeur était cet homme qui avait tenté d'abuser d'elle étant plus jeune, ne m'avait réellement pas plut. Même que j'en avais été particulièrement déçu et énervé ...Cependant, lorsque ma soeur se mit sur la défensive en tentant de prendre pour lui, je compris qu'elle l'aimait aussi réellement ...Ce qui me donna un petit pincement au coeur. Je l'avais juger sans tenter d'avoir sa version à elle, et maintenant je m'en sentais coupable. Voyant les larmes couler de ses yeux, je ne pu m'empêcher de lui prendre doucement la main et de la serrer dans la mienne. J'avais la tête baissé quand je dis «...Tu l'aimes vraiment toi aussi, uh?» puis me pinça les lèvres comme un gamin ayant fait une bévue. Je hocha ensuite de la tête en disant «Maintenant, l'âge n'a plu vraiment d'importance pour moi ...Juste que Lil' ...Tu étais mineur, à l'époque ...» puis je releva mon regard peiné vers elle en ajoutant «...et ça c'est grave... C'est illégal ...» je soupira ensuite en passant mes mains dans mon visage, et me cala de nouveau sur mon oreiller, sentant mes forces diminuer de minute en minutes.

Avec tout ce qui s'était passé en deux heures de temps, c'était normal que je sente mes forces s'épuiser ainsi. Cette dernière nouvelle n'avait pas aidé, disons. Tout ce que je voulais, c'était son bien ...Qu'elle soit vraiment heureuse, au fond. Je lui dis alors, en tournant mon visage vers elle «...Si tu es heureuse dans ce que tu fais, je vais faire un effort pour l'accepter ...mais je veux réellement que tu sortes avec lui car tu l'aimes ...et non pour de mauvaises raisons ou car il t'oblige à le faire, ok?» Je l'avais dit de ma voix la plus sérieuse car j'avais envie qu'elle comprenne le message. J'avais peur qu'elle soit un peu trop naïve et qu'il lui fasse croire qu'elle l'aime juste pour abuser d'elle. Si c'était le cas, ce serait un homme mort, c'est garanti.

Pour lui faire comprendre que je n'étais plu en colère contre sa décision, je la tira vers moi afin qu'elle puisse reposer sa tête sur mon épaule, referma les yeux et me mit à caresser ses cheveux lentement du bout des doigts. Parce que j'étais réellement fatigué, je n'avais pas ouvert la bouche pendant un long moment lorsque je murmura faiblement, sourire en coin «...Si il te fait du mal ...Il aura de nouveau affaire à moi ...» ces paroles étaient en rapport à la fois où j'avais tenté de lui péter la gueule, durant notre adolescence, le jour où j'avais tout apprit. Cependant, cette fois-ci, je l'avais dit sur un ton semi-amusé, bien qu'elle sache très bien que je ne rigolais pas non plus. Je devais jouer mon rôle, non? J'étais le grand frère protecteur ...C'était normal que je lui dise cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   Mar 21 Mai - 15:24

Je l'ai dit, la réaction de mon frère me faisait mal, parce que si il y a une personne qui pouvait comprendre, ça ne pouvait être que lui. Bien évidemment, je me trompais lourdement. A son regard, je devinais qu'il était à la fois peiné et en colère. Pourtant ça n'avait pas de sens ! Jamais Ezra n'avait chercher à me faire du mal. D'accord, j'étais mineur lorsque c'était arrivé, mais il ne m'avait rien fait de mal. Si c'était le cas, que ferais-je avec lui ? Moi qui sait si bien me défendre ? D'accord, je reconnais que je me suis souvent mise dans des situations improbable juste pour avoir un peut de reconnaissance de la part de mes parents, mais en ce qui concerne Ezra, ce n'était pas le cas. Dans tout les lycées du monde, il se trouve toujours une élève qui tombe sous le charme de son professeur. Y pouvais-je quelque chose si ce béguin était réciproque ?

Résultat, lorsque Nolan prit mal la nouvelle, je commençais à croire plusieurs choses. Soit il était jaloux, soit il pensait réellement que mon histoire était une plaisanterie. Quoiqu'il en soit, venant de la personne que j'aime le plus au monde, et bien, ça faisait mal. Résultat, après avoir vivement prit sa défense, en me donnant pour responsable de ce qui s'était passé, je mis à pleurer, ce que je n'avait vraiment pas prévue. Moi qui voulait passé pour une indépendante, c'était râpé. Sans le savoir, je venais clairement d’admettre que j'étais amoureuse de lui. Bizarre. Surtout lorsque Nolan, comprenant qu'il m'avait fait de la peine, serra ma main dans la sienne, en disant tout haut ce que je venais de comprendre.

- Je crois, dis-je, tout bas. C'est ... c'est nouveau pour moi, je pensais pas que ça m'arriverais. Et avant de t'en parler, j'avais honte de me montrer avec lui. C'est nul de ma part, mais je crois que la différence d'âge me posais un problème. Et maintenant que tu le sais, ça ne me gène plus.

Il allait être ravi de l'apprendre. Car jusqu'à maintenant, on se voyait dans des endroits isolés, parce que le regard des gens me mettais mal à l'aise. Entendre des inconnus murmurer sur votre passage, parce que le type que vous venez d'embrassé pourrait être votre père, ça fait mal.

- Ecoute, je sais que ça ne te plait pas. Que même si tu ne le dit pas, tu préférais que je sois avec quelqu'un d'autres, mais c'est pas de ma faute. Et aussi difficile que ça soit pour toi, et bien dit toi, que je suis bien avec lui. Il me fait rire, il me regarde. Quand je suis avec lui, j'ai pas l'impression d'être une erreur de la vie, je sens que j'ai une place. Que je compte. Et crois-moi, ça me fait un bien fou. J'en oublie presque que j'ai des parents abominables, parce qu'il m'apporte ce dont j'ai manqué avec eux. De l'affection. Alors, je ne te demande pas de l'apprécier, juste de l'accepter, c'est tout.

Voilà ce à quoi je répondis, lorsque Nolan, me reprocha qu'à l'époque, c'était illégal. Je le savais, mais il avait payer pour ça. Pas moi. Alors que j'avais aussi mes tords. Après tout, j'aurais pu le repousser au lieu de le suivre. Je sais suffisamment me défendre. Lorsque mon frère m'indiqua qu'il ne voulait pas que je sorte avec lui parce qu'il me forçait, je le regarda avec un air surpris et étonné. Avec ce que je venais de dire il ne parlait pas sérieusement ? Ezra ne forçait en rien du tout. D'ailleurs, je le faisais tourner en bourrique, et il ne disait rien. Faisant volontiers et avec le sourire toutes les idioties que j'inventais. Mais c'était uniquement par amour qu'il le faisait. Nolan ne pouvait rien contre ça.

- Il ne me fera aucun mal, je te le promet. Fais-moi confiance, je sais me défendre. Puis, alors que la jeune infirmière qui avait renvoyer nos parents chez eux, passait près de la porte en regardant à l'intérieur, je me tournais subitement vers mon frère, un petit sourire au lèvres. Je me trompe ou chaque fois que cette fille passe dans le coin, tu souris comme un gamin le matin de Noël ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: Une visite à mon frère [Nolan&Lily]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une visite à mon frère [Nolan&Lily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-