AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The past is the past ? ❥ Andrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: The past is the past ? ❥ Andrian    Jeu 11 Avr - 21:00



The past is the past ?
Attends à la table Jenna regardait sa montre avec lassitude, soupirant de temps à autre en regardant les gens affluer dans le restaurant Je vous sers une autre limonade ? lui demanda la serveuse tandis que la jeune femme avait déjà vidé la sienne il y avait bien vingt bonnes minutes Non ça va aller merci beaucoup…je suis vraiment désolé de bloquer une table, je ne sais pas où il est lui avoua-t-elle un peu confuse en haussant les épaules. Elle n’aurait pas dû être seule ici, elle attendait quelqu’un, elle l’attendait depuis déjà quarante longues, voir interminables minutes et plus ces dernières défilaient plus elle présageait qu’il ne viendrait pas. C’était officiel, Adrian venait de lui poser un lapin ! La jolie brune sentait la colère monter en elle petit à petit alors qu’elle laissait un généreux pourboire sur la table, payait l’addition en s’excusant une fois encore et quittait le restaurant chinois d’un pas rapide. Ce n’était jamais agréable de se faire planter, encore moins dans un lieu public et Jenna trouvait ça très humiliant, elle avait en plus l’impression d’avoir perdu son temps et elle rageait intérieurement contre son ami. Cela faisait des semaines qu’ils ne s’étaient pas vu, et encore plus longtemps qu’ils n’avaient passé un moment tous les deux, à dire vrai ils s’évitaient sans trop savoir pourquoi…enfin si, ils savaient pourquoi, à cause de l’incident qui c’était produit entre eux il y a quelques mois. Tous les deux se sentant terriblement seuls ils avaient trop bu et les choses avaient dérapé. Jenna s’en voulait beaucoup pour ça car elle ne voulait pas perdre son amitié, Adrian comptait beaucoup pour elle bien qu’elle est fait cette erreur. Du coup, les choses étaient bizarres entre eux mais elle refusait pourtant de le perdre de vue. Seulement alors qu’ils s’étaient donné rendez-vous ce soir pour dîner dans un restaurant où ils avaient l’habitude de commander quand ils passaient des soirées ensemble, à regarder des séries débiles à la télé, monsieur n’avait même pas pris la peine de venir. Elle ignorait si cela lui était complètement sorti de l’esprit ou tout simplement s’il l’avait fait exprès ne voulant pas la voir, mais elle était sure d’une chose, que cela l’agaçait au plus haut point. La jeune femme pensa à rentrer chez elle mais elle n’arrivait pas à se sortir ça de la tête, elle appela donc à son appartement pour mettre les choses aux claires mais c’est sur Luckaël qu’elle tomba, ne sachant trop comment réagir elle s’en tenu au strict minimum demandant juste à parler à Adrian mais apparemment celui-ci n’était pas chez eux, ce cher Hawkins été parti faire la fête et flamber son argent au casino. Folle de rage Jenna le remercia et raccrocha avant de siffler un taxi, direction : le casino.

Arrivée devant l’entrée Jenna pénétra à l’intérieur, passant la sécurité elle se retrouva rapidement parmi tous les joueurs, la jeune femme n’aimait pas vraiment l’ambiance des casinos c’est bien pour cela qu’elle n’y mettait d’ailleurs jamais les pieds. Elle savait que celui-ci appartenait à la famille Thomson, la plus riche et surement aussi la plus influente de Blue Hills, elle n’avait encore jamais rencontré l’un d’eux et n’y tenait pas plus que ça. Elle fulminait à l’intérieur tandis qu’elle cherchait Adrian du regard, elle détestait l’idée qu’il l’ait planté pour tous ces bourgeois friqués ventripotents et quelques jetons. Après avoir passé un bon quart d’heure à tenter de mettre là main dessus Jenna cru reconnaître une voix qui lui était familière : Bingo ! Ca n’avait pas loupé, quelques mètres plus loin Adrian s’amusait au Black Jack un verre à la main il semblait avoir de la chance ce soir vu comment il s’esclaffait devant tout le monde. Serrant les poings Jenna s’engagea un air déterminé dans cette mer de gens et finit enfin par l’atteindre Contente de voir qu’il y en a un au moins qui s’amuse ! lui dit-elle un sourire ironique aux lèvres en le fusillant du regard Tu n’aurais pas oublié quelque chose par hasard ? vu l’air surprit qu’il affichait le jeune homme ne pensait pas du tout la voir ici, et d’après le regard interrogateur qu’il lui lançait il ne semblait pas non plus comprendre de quoi elle parlait Moi ! C’est moi que tu as oublié Adrian ! exaspérée elle croisa les bras sur sa poitrine quand soudain quelqu’un les interrompit. Un jeune homme vint rejoindre Adrian, en fait il n’était pas si loin de lui depuis le début mais Jenna ne lui avait guère prêté importance ne le voyant que de dos. Mais lorsque ses yeux croisèrent les siens la brune fut tellement choquée qu’elle eut un mouvement de recul et heurta accidentellement une hôtesse avec son plateau de cocktails, ce dernier dégringola jusqu’au sol où tous les verres se brisèrent un par un. Mortifiée Jenna fondit en excuse auprès de la serveuse avant de s’accroupir pour l’aider à ramasser les débris se coupant malencontreusement au passage Aïe..merde ! tiqua-t-elle honteuse, surprise et incroyablement nerveuse. Elle n’avait pas le courage de relever les yeux vers les deux hommes, elle avait bien trop peur de reconnaître en l’un deux une personne de son passé qu’elle croyait disparu, oublié…Pourtant elle du bien un moment se redresser et lorsqu’elle aperçu de nouveau son visage elle ne pu faire autrement que d’admettre que c’était bien lui…Andréas. La question état qu’est-ce qu’il faisait là ? Et surtout pourquoi avec Adrian ? Elle sentait ses joues s’enflammer et devenir rouges pivoine alors qu’elle avait tant de mal à croiser ses yeux, à croiser leurs yeux. Elle ne pouvait imaginer situation plus gênante. Cependant Adrian n’étant au courant de rien elle prit sur elle pour faire comme si de rien était et parvint même à décrocher un sourire, un peu gêné il est vrai mais c’était tout ce dont elle était capable pour le moment. Je vois que tu n’es pas venu seul… glissa-t-elle à l’intention d’Adrian tout en tendant une main vers Andréas Enchantée, Jennalyn Callahan elle lui lança par le même coup un regard insistant en priant pour qu’il suive la même démarche qu’elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: The past is the past ? ❥ Andrian    Sam 13 Avr - 17:56

Dix-huit heures. Vautré tel un paresseux sur le sofa de mon salon, je sirotais un mojito histoire de débuter la soirée en douceur. Bien que le soleil avait été fortement présent sur l’ensemble de la ville aujourd’hui, je n’avais rien fait de très constructif aujourd’hui. Pour changer me direz-vous. Bref. J’avais donné rendez-vous à la belle Jenna ce soir pour diner. Il était rare que je sorte le soir pour simplement diner mais qui a dit que nous ne ferions pas autre chose après ça hein ? Oublions tout de suite le fait d’aller danser toute la nuit sur le dancefloor – comme dise les autres – pour la simple et bonne raison que je danse vraiment comme une daube. Je ne sais pas danser et puis, je ne veux pas apprendre à danser non plus. Ça me va très bien comme ça. Je fais le pilier de bar moi, c’est bien aussi je vous assure. Bref. Je devais me bouger un peu si je ne voulais pas être en retard. Mais bon, je le serais de toute manière et ce n’était pas comme si elle n’avait pas l’habitude avec moi hein. Enfin, je n’avais pas trop pour habitude de sortir comme ça avec Jenna. C’est la meilleure amie de Clélia certes – et la sœur de cet abruti d’Ethan – mais disons que nous ne fréquentions pas trop en fait. On était même un peu gêné par la présence de l’autre. Pourquoi ? J’ai tout simplement couché avec elle. Oh, je ne le regrette et elle non plus, enfin je ne pense pas. Jsuis pas dans sa tête moi. Mais disons que vis-à-vis de Clélia, Ethan et Luckà bah ça ne le faisait pas mais pas du tout. Enfin, je ne vais pas vous raconter cette nuit-là parce que ce n’est franchement pas le but aujourd’hui. Bref. Je m’activais à me préparer. Pour une fois j’avais mis un jean sans trous aux genoux et puis, une chemise blanche légèrement froissé mais sans plus. En dehors de tout ce qui c’était passé avec Jenna lors de cette fameuse nuit, je tenais beaucoup à elle. Une amie. Une vraie amie sur qui je peux souvent compter. Bon, personne ne remplacera Clélia ou Luckà c’est clair mais bon, Jenna était tout aussi parfaite qu’eux. Je quittais mon appartement avec déjà vingt minutes et comme il me fallait genre vingt minutes pour rejoindre le restaurant bah j’allais devoir trouver une sacrée bonne excuse pour la jeune femme. Bah, elle me connaissait donc peut-être qu’elle n’allait rien dire hein. Mais bon, bous connaissez les femmes ? Elles râlent toujours. Mais alors que j’étais en route bah je croisais Andréas en chemin. On discutait un moment puis, il ne me laissait pas le choix que de le suivre au casino. « euh .. ouais je euh .. » A mon avis, ce n’était pas la peine de discuter avec lui. Quand il a une idée en tête, il ne l’a pas ailleurs. J’avais complètement oublié Jenna en fait. La pauvre quand même mais qu’importe, je m’amusais à claquer tout mon fric à la roulette. Le seul jeu où je gagne souvent. si j’étais en couple, on pourrait dire que je suis cocu mais bon, ce n’était clairement pas le cas. Puis, une voix de femme se fit entendre derrière. Une voix mécontente d’ailleurs. « Oh pxtain ! » Tu vas prendre cher Adrian je crois. « Euh .. jsuis désolé Jenna. J’allais te rejoindre mais j’ai croisé bah Andréas et voilà. Fin jsuis désolé quoi. » Que dire d’autre ? Bah rien, jsuis en torts voilà. Maintenant j’attendais qu’elle me passe un sacré savon mais elle ne semblait en avoir envie ou l’énergie. Ou qu’importe sa raison d’ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: The past is the past ? ❥ Andrian    Mar 16 Avr - 17:42





Cela faisait plus de deux heures que j’arpentais le casino. Notre casino, mon casino. Le Lyric at the star, plus connu sous le nom de Casino de Blue Hills était devenu mon repère, mon antre, mon terrain de chasse et accessoirement mon revenu. Depuis maintenant deux je travaillais au sein de l’établissement, il me fallait tout connaitre de cet endroit afin d’un jour pouvoir le diriger aussi bien que mon père. Le casino c’était une histoire de famille, une affaire d’hommes et d’héritage. Selon mon patriarche je me devais de tout voir, tout entendre et de tout apprendre, la tactique de mon père se trouvait être vieille comme le monde, pour lui, être un bon dirigeant c’est ne faire qu’un avec son bien. Je me devais donc de ne faire qu’un avec les moindres recoins du casino et son personnel, en ce qui concernait le personnel féminin la tâche était aisée, pour le reste c’était un peu plus ardu.

Dix-huit heures trente allait sonner, il était temps de me servir de mon visage d’éphèbe pour ramener des portefeuilles dans l’établissement. Distribuant sourire et clins d’œil je parcourais la grande allée des machines à sous direction la sortie. Les portiers et les voituriers me saluèrent comme un prince avant de m’amener la limousine.

« Alors Micky, du monde ce soir ?
- Les plus importants, Monsieur Thomson, mais moins que d’habitude.
- Je vais arranger ça, je vous ramène du monde. Assurais-je. »

Prenant possession de la limousine de service je m’aventurai dans les routes de Blue Hills afin de rapatrier de l’argent au casino. J’avais bien évidemment mes domaines de prédilections, dont la boite de nuit ou le théâtre. Il me suffisait de jouer les galants pour faire monter ces riches ignares et les conduire tranquillement jusqu’au casino où ils claqueraient plus de tunes qu’ils ne peuvent en gagner. Au cours du troisième aller retour je tombai sur un groupe de jeunes près à faire des folies, et pour les ramener au casino je dus passer par le carrefour Ronald Way. C’est alors qu’une silhouette familière se glissa hors d’un immeuble. Je ralentis jusqu’à sa hauteur, Adrian ! Arrêtant la voiture à son niveau j’abaissai la vitre afin de le héler. Il devait venir avec moi, les demoiselles à l’arrière, fêtant un enterrement de vie de jeune fille s’avéraient aussi bouillonnante que frémissante, je ne pouvais résolument pas laisser un mâle de son envergure passer à côté de ça. Et oui, il m’arrive de partager. J’enrôlais donc mon ami dans cette aventure dépensière avec éventuellement un bonus de nuit.

Lorsque nous arrivâmes au Casino les filles s’élancèrent sur les machines. Je conseillais à Adrian de tester plutôt le Black Jack, je veillerais à ce qu’on le traite bien et lui offrais ses consommations au bar. Malheureusement il fallait qu’il commence à jouer sans moi, il fallait que j’encadre la troupe de femmes que je venais de ramener. C’est bien beau de faire venir la population au Casino, mais en les incitants à venir jouer ici je m’engageais également à être leur hôte.

« Je te rejoins dans une dizaine de minutes ! J’informais mon ami. Cristy, sers lui donc un Monaco pour commencer, intimais-je à la jolie serveuse. Et envoie une bouteille de champagne pour les demoiselles là-bas. C’est offert tout ça. »

Je m’afférai à dégoter une salle privée pour les fêtardes, celle-ci semblaient vouloir s’amuser et dépenser, tout ce qu’il nous fallait. J’étais en train de leur attribuer deux hôtes privés lorsqu’une jolie brunette traversa l’entrée telle une furie. Une demoiselle à la démarche aussi envoutante que furibonde venait de débouler et cela ne semblait rien présager de bon. Quoique, scrutant au loin son profil je déglutis. Elle ne m’était pas inconnu, loin de là, mais bon sang que venait-elle faire ici. Délaissant la troupe de femelles alcoolisées j’entamai de poursuivre cette nymphe courant d’aire. Apparemment c’est après mon ami Adrian qu’elle en avait, et avec hargne si on en croyant les formes anti-géométriques qu’adoptaient ses lèvres. Je me rapprochais progressivement, un sourire en coin s’installant furtivement alors que je posais ma main sur l’épaule d’Adrian en signe de soutiens et que mes sombres iris miraient celle de la demoiselle. Les femmes sont toutes les mêmes, pensais-je en levant les yeux au ciel. C’est alors que la jeune brune entra en collision avec Cristy, faisant valser son plateau, dégringoler les verres qui, frappant le sol se brisèrent en éclats de verres. Se confondant en excuse l’amie d’Adrian se tortilla dans tous les sens afin d’aider Cristy. On pressentait chez Jenna un mal être assez conséquent, ce qui m’ôta un doux rire moqueur. C’est pivoine que l’invitée d’Adrian me tendit la main en se présentant, je lui adressai donc un regard des plus sournois semblait il qu’elle voulait jouer ? Empoignant la main qu’elle me tendait je la portais à ma bouche afin que mes lèvres puissent y accorder un doux baiser.

« Andréas Thomson, pour vous servir mademoiselle Callahan. »

Je vois que vous vous êtes blessée. Laisser moi donc soigner cela. Je quittais mes deux comparses pour aller chercher un tissu doux et de l’eau, ce qui leur permettraient de s’expliquer furtivement. Trouvant l’objet de ma convoitise je réapparus au côté de Jennalyn et tout en lui caressant secrètement la main pansai sa blessure.

« Je vous invite à aller boire un verre au salon. Pourquoi ne ferions nous pas tous plus ample connaissance ? Qu’en penses-tu Adrian ? Tu m’avais caché que tu avais des amies aussi exquise que nerveuse. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: The past is the past ? ❥ Andrian    Mar 16 Avr - 20:55



The past is the past ?
Et voilà qu’Adrian enchaînait les excuses tandis qu’il fournissait une explication que Jenna ne trouvait à dire vrai pas du tout suffisante. C’était toujours les hommes ça, ce qu’elle aimerait en règle général c’était un peu moins d’excuses et un peu plus de considération ! Enfin peu importe, de toute manière sa colère avait fait place à une gêne certaine et alors que quelques minutes plus tôt sa seule envie était de lui tordre son petit cou la seule chose qu’elle voulait faire à présent c’était se cacher derrière lui ou partir en courant. La jeune femme n’était pas du tout prête à ces retrouvailles, d’ailleurs elle était persuadée que jamais elle ne recroiserait Andréas, sa surprise n’était pas des moindres et pour peu elle avait créé un joli remue ménage autour d’elle avec tout ces verres brisés. Pourtant, le jeune Thomson lui ne semblait pas le moins du monde perturbé, son petit rictus en coin semblait même indiqué qu’il s’amusait particulièrement de cette situation et cela agaçait drôlement la jolie brune. Alors qu’elle était bientôt aussi rouge que le tapis qui recouvrait le sol, lui, affichait son air assuré et charmeur habituel ce qui ne manquait pas de la déstabiliser encore plus. D’un autre côté elle pouvait constater qu’il n’avait pas changé d’un pouce, toujours aussi classe et charismatique qu’à leur première rencontre, seulement cette fois le contexte était nettement différent. Andréas Thomson, pour vous servir mademoiselle Callahan soulagée qu’il rentre dans son jeu elle ne pu toute fois s’empêcher de lever les yeux au ciel lorsqu’il attrapa sa main pour la porter à sa bouche et y déposer un léger baiser. Haa….fallait-il toujours qu’il en fasse des tonnes ? Finalement il lui paraissait que le jeune homme trouvait tout ceci fort distrayant et elle ne savait pas trop ou cela pourrait les mener, à dire vrai elle n’était pas très rassurée. Lorsqu’il s’éloigna pour aller lui chercher pansement, glace ou elle ne savait quoi elle voulu le retenir, précisant que ce n’était guère la peine mais elle savait au fond que ce n’était pas bien utile, après tout il n’en faisait toujours qu’à sa tête, Monsieur aimant bien avoir le dernier mot. Elle en profita pour se tourner vers son ami s’étant à présent calmée Tu aurais pu au moins m’appeler pour me prévenir, je t’ai attendu durant trois quart d’heure ! Et puis franchement Adrian….le casino ? Qu’est-ce que tu peux bien trouver à cet endroit ? lui demanda-t-elle un peu moqueuse tandis qu’elle guettait du coin de l’œil le retour d’Andréas. Ce dernier les rejoignit finalement assez vite et lorsqu’il caressa sa main discrètement tout en soignant sa coupure elle sentit de nouveau ses joues s’empourprer d’un seul coup. Il avait décidément envie de la mettre dans l’embarras et alors qu’elle avait juste envie de se tirer de là en vitesse leur hôte proposa de prolonger la soirée en les invitant à boire un verre au salon, Jenna sentait un zeste de sournoiserie dans son ton, elle avait oublié combien le côté joueur du jeune homme était prononcé Vous allez rire j’étais justement en train de confier à Adrian combien je trouvais les casinos fort déplaisants…C’est bien simple je ne m’y sens pas du tout à l’aise. Jennalyn était loin d’être une personne irrespectueuse qui n’avait aucun manières mais elle ne voyait pas l’utilité de prendre des gants avec Andy, ce n’était pas si elle venait de faire réellement sa connaissance, sans compter le fait qu’il se permettait certaines libertés alors elle ne voyait pas pourquoi elle ne pourrait pas en faire autant. Quand à Adrian ? Peut être qu’il ne relèverait même pas son impolitesse, et puis il était loin de pouvoir lui faire un reproche après l’avoir planté ainsi au restaurant. Tout en adressant un sourire mesquin à Andréas elle se tourna vers Andrian de façon à ce que leur interlocuteur ne puisse voir son visage et elle lui mima vivement de refuser sa très aimable proposition. Cela dit, vu l’air enthousiaste de ce dernier elle prévoyait déjà assez bien qu’il allait accepter et qu’elle se retrouverait entre lui et son ex elle ne savait trop quoi, à discuter chiffons autour d’un cocktail dans des canapés hors de prix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: The past is the past ? ❥ Andrian    Dim 21 Avr - 17:08

Avec un sourire et de la bonne volonté on fait des miracles vous savez. Mais encore fallait-il la capacité mentale de faire ce foutu sourire. Tout ce que je savais faire en présence de tout le monde, jour après jour, c'était un sourire forcé qui donnait des rides. Je ne savais donc ni sourire, ni mentir. En voyant Jenna ici ce soir, je venais de me souvenir que je lui avais donné rendez-vous au restaurant pour un diner entre potes. Balbutiant quelques plates excuses à l’égard de la jeune femme, je tentais tant bien que mal de me faire pardonner. Bien que malgré tout, je savais que ça ne serait guère suffisant. Qu’est-ce que j’y peux si je n’ai pas de mémoire moi hein ? Et puis, je ne pouvais pas refuser une invitation au casino bien que je n’ai pas franchement un rond en poche. Enfin si un peu, mais je ne roulais pas non plus sur l’or et il était hors de question pour moi de demander une quelconque aide à mon paternel. Plutôt mourir. Je préférais me débrouiller par moi-même plutôt que de demander de l’aide à mes parents. Indépendance voyons. En plus de ne pas être le meilleur des fils pour mes parents, je n’étais pas franchement un bon ami. Enfin, je ne sais pas si je pouvais considérer Jenna comme mon amie. Ouais, je m’entendais bien avec elle c’est vrai et je la respectais vraiment beaucoup mais disons que depuis que nous avions passés une nuit ensemble à s’envoyer en l’air, il était préférable de s’éviter. En partie à cause de Clélia parce que si elle venait à découvrir que je m’étais tapé sa meilleure amie, je ne donnais pas cher de notre peau. Et puis Jenna était tout de même la sœur d’Ethan et vu que ce mec ne me porte pas dans son cœur hein. Là non plus je ne donnais pas cher de ma peau. « Jsuis désolé Jenna, jsais pas quoi te dire d’autre mais voilà quoi. Pis euh, bah Andréas m’a gentiment invité ici ce soir. Joint-toi à nous ! » J’avais bien vu la main d’Andréas frôlait celle de Jenna et à partir de là, la jeune femme rougissait. Je ne disais rien. Je me contentais simplement de sourire quand tout à coup miss Callahan fit une réflexion légèrement déplacé. De quoi nous mettre mal à l’aise quoi. Ah les femmes. « Bah pourquoi t’es là si c’est déplaisant ? » Bah ouais excellente question n’est-ce pas ? Je ne savais pas ce que c’était le lien qui unissait Andréas et Jenna mais vu comment elle se mettait à rougir je doute qu’elle soit indifférente au charme du jeune homme. En même temps, vous l’avez-vu ce mec ? Un beau gosse quoi. Enfin, il ne m’arriverait jamais à la cheville. Bon j’arrête un peu de me lancer des fleurs. Je lançais un regard à Andréas avant de passer mon bras par-dessus l’épaule de Jenna. « Oui on va y’aller ma chérie. Désolé, je lui ai promis de rester diner ce soir mais bon faut faire des concessions chérie ! » J4aime bien jouer au con. C’est drôle non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: The past is the past ? ❥ Andrian    Mar 23 Avr - 12:34





Elle n'aimait pas jouer. Ou alors, peut-être avait-elle peur de perdre à son propre jeu. Ou encore, était-ce la présence d'Adrian qui la dérangeait ? Oui, évidemment, c'était cela. Elle ne désirait pas qu'il sache et elle comptait sur moi pour ne rien dévoiler. Ce sentiment de puissance, cette adrénaline démoniaque m'empêchait de me départir de se sourire mesquin qui trônait sur mes lèvres depuis son arrivée en scène. Quel comique de situation. Mais que représentait le brun à ses yeux pour qu'elle soit aussi gênée de nous voir réunit ? Après tout, notre idyllique histoire à nous était véritable, et commençait à prendre de l'âge. Nous ne nous étions même pas revu depuis, et encore moins gardés le contacte. Je la trouvais parfaitement incohérente, mais tant que cela m'amusait je n'y voyais guère d'inconvénient. Merci Adrian qui en plus de venir égayer ma soirée venait de m'apporter des informations cruciales.

Cap de m'embrasser comme la première fois Jenna ? Pensais-je en la mirant avec passion, je voulais qu'elle le capte ce regard et non qu'elle le fuit comme elle faisait depuis lors. Je voulais qu'elle voit le désir brulant qui illuminait mes pupilles. Je souhaitais qu'il la consume comme il me consumait. Je ne voyais pas la même fin qu'elle malheureusement. Cependant, trouvant certainement le jeu trop long, ou trop dangereux elle prit les devant et mit fin au charme d'une façon des plus abruptes. Encore une fois elle fuyait, elle me fuyait. Elle ne voulait pas tenter le diable avec moi ici et maintenant, mais qu'importe car avec les nouveaux facteurs apportés à l'équation, la donne venait de changer du tout au tout. Et oui, maintenant je savais, je savais que son adorable petit cul arpentais les rues de Blue Hills, je savais que ce n'était pas la dernière fois que sa main effleurerait la mienne. Ce n'était que le début. J'allais rétorquer mécontent de cette brutalité impolie dont elle avait fait preuve lorsque Adrian décida de s'en charger et bien mieux que je l'aurais fait, avec certes moins de classe mais plus de tonus. Il l'envoya au tapis. Je retins un rire de justesse. Touché coulé ma jolie. Ah Adrian ! Ca c'était un bon pote, un mec qui ne se laisse pas faire, un compatriote de soirée, un pacha-goujat-culotté comme on en fait plus ! Cependant, elle semblait l'avoir bien dressé la donzelle car sans crier gare le loup devint agneaux et Adrian également refusa ma proposition. Je perdis la proximité avec Jennalyn tandis qu'Adrian la gagnait en passant son bras autour de ses épaules. Les petits cachottiers ! Si Jenna refusait de jouer à chat et s'orientait vers la sortie avec autant de volonté c'est car l'ambigüité de l'amour les liait ! Irinique révélation. Adoptant un faciès innocent je mirais Adrian complice.

« Oh les femmes, comme je te comprends ! Lorsque ça ne va pas dans leur sens c'est immédiatement la troisième guerre mondiale, et le pire c'est lorsqu'elles sont en période. Mieux vaut ne pas leur adresser la parole. C'est incroyable ! Enfin, si tu ne veux pas dormir seul ce soir Adrian ta raison, tu devrais t'exécuter ! » Raillais-je fièrement.

Qui aurais-cru que le conjoint de Jenna n'était autre qu'Adrian Hawkins ? La pauvre, si elle savait tout ce que je savais !

« Puis-je vous raccompagner ou mademoiselle Callahan va-t-elle encore nous faire par de son inconvenante impolitesse ainsi que de son obscène irrespect à mon égard et à l'égard de mon casino ? » Lançais-je en adressant un coup d'oeil inquisiteur à la demoiselle.

Les tourtereaux avaient donc prévu un diner en tête-à-tête, Adrian m'étonnera toujours ! C'était du grandiose pour le coup. Nous allions nous quitter lorsque la horde de fêtardes jaillit. Je les avais oublié celle-là. Se jetant sur le duo elles les agrippèrent, empoignèrent, happèrent de tous les côtés possibles et imaginables. Le tableau se trouvait assez risible surtout au vu de la tête de mes deux comparses.

« Veneeeeeez, vennnnnnnnnnnnez faire la fête, la fête, la fête ! Veneeeeeez faire la fête avec nous ! » Beuglat une blonde.

Arquant un sourcil vers Jenna je me tâtai. Les libérais-je ou ne les libérais-je pas ?

« Veneeeeeez, vennnnnnnnnnnnez faire la fête, la fête, la fête ! Veneeeeeez faire la fête avec nous ! » Reprît une demoiselle.

« Mesdemoiselles, le casino n'est guère au gout de cette jeune femme voyez-vous... »

Non finalement je ne comptais pas la libérer. Pas tout de suite.

« Oh, bah si ! Veneeeeeez, vennnnnnnnnnnnez faire la fête, la fête, la fête ! Veneeeeeez faire la fête avec nous ! »Enchaina la première blonde.

L'attroupement se resserra autour de Jenna tandis que savourai. De longues minutes défilèrent avant que j'informe les fêtardes qu'une nouvelle bouteille de Champagne les attendait histoire qu'elle y court.

« Sincèrement désolée de ça, mentis-je avec mesquinerie flagrante. »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: The past is the past ? ❥ Andrian    

Revenir en haut Aller en bas
 

The past is the past ? ❥ Andrian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The past never dies - Wendy & Elliot ♥
» [Super Nintendo] ZELDA: A link to the past
» Blast From the Past!
» Votre avis sur A Link To The Past + Four Swords
» Un superbe Vidéo Tales of the Past 1, 2 & 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-