AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

◇ ◇ ◇

I hate everything about you..


◇ âge : vingt-trois ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2.
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : célibataire.
◇ dans ton petit coeur : personne, il est vide, complètement vide..
◇ date d'arrivée : 24/03/2013
◇ messages postés : 757
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : blake lively.
◇ crédits : junkiie & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : callie l. fawkes & anaëlie l. hopkins.


MessageSujet: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Mer 10 Avr - 0:03

On ne laisse pas
les gens qu'on aime tranquille..


Adrian, Luckaël & Clélia.

Comme nous en avions l’habitude avec Luckaël et Adrian, aujourd’hui nous faisions un diner tous les trois. Ils m’avaient donc invité dans leur appartement afin que l’on puisse passer une soirée tranquille entre amis. J’avais donc préparé le souper alors qu’ils étaient occupés à étudier. Oui, oui, je sais, je suis bien trop gentille avec eux mais bon, je ne voudrais pas être la cause de leur échec et, puis, si vous aviez déjà goûté leur cuisine, franchement, vous me comprendriez. J’avais enfilé un tablier de cuisine par-dessus ma robe bois de roses et je leur avais préparé des scampis à l’estragon en entrée et des nouilles chinoises avec du poulet à la citronnelle en plat. Sans oublier le dessert, un moelleux au chocolat. Ce soir, j’avais une nouvelle assez importante à leur annoncer et je doutais fort qu’ils l’apprécient, je devais donc régaler leur estomac avant de passer aux révélations..

Une fois le diner préparé et la table dressée, j’allai vite me refaire une beauté dans la salle de bain avant d’appeler les garçons pour le repas. Une fois mes deux compères installés, nous avions commencé à manger. Cela se passait plutôt bien, ils semblaient apprécier le repas étant donné qu’aucun d’eux ne m’avait fait de réflexion ironique ou n’avait recraché dans son assiette. C’était une soirée basique entre les Dickens et le jeune Hawkins. Néanmoins, je redoutai déjà ce qui allait suivre. Je devais leur dire, je ne pouvais pas leur cacher mais je savais d’ores et déjà que leurs réactions ne seraient en rien positives. Ils m’avaient épaulé lorsqu’Ethan n’était pas là, ils avaient été mes anges gardiens, mes protecteurs et là, en l’ayant revu, en ayant échangé ses quelques paroles (et quelques verres) avec lui, j’avais l’impression de les avoir trahi..

Alors qu’ils étaient en train de rigoler tous les deux, certainement à cause d’une blague que l’un ou l’autre venait de dire, je les coupai dans leur élan « Il faut que je vous parle.. » Ils se tournèrent alors vers moi, interrogatifs, cessant leurs rires. C’était parti, j’allais devoir tout déballer et c’était loin de m’enchanter. Ils allaient m’interdire de le voir, c’était certain. Mais ce qui me faisait le plus peur en ce moment même, c’était de les décevoir..

_________________
    A. Clélia Dickens
    « Je ne suis pas amoureuse de lui, tu sais. Non. Je ne veux pas être amoureuse. Ni de lui. Ni d'un autre. Je ne veux pas que ma vie dépende de quelqu'un. Je ne veux pas que tout s'écroule si ça ne marche pas. Je ne veux même pas qu'on essaie lui et moi. Je ne m'en remetterais pas, si jamais ça ne marche pas. J'ai le coeur bousillé. Bousillé. Pété. Défoncé. Je ne veux pas que mon bonheur soit lié à une seule personne. Non, je ne veux pas tomber amoureuse de lui. »


Dernière édition par A. Clélia Dickens le Jeu 11 Avr - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Mer 10 Avr - 21:52

Le papier à cigarettes entre mes mains s’effritait. Tout comme ma vie depuis un bon moment déjà. Pas beaucoup de fric, je partage un appartement avec mon meilleur ami. Ouais bon vous allez me dire que ouais j’aurais pu tomber sur un intello à lunettes mais non, il vivait avec son meilleur ami et s’éclatait bien tous les deux. Le manque de thunes aurait pu m’inciter à arrêter la clope. Bah non, pas du tout même. Je fumais même plus que d’avantage en ce moment. Des flocons de nicotine. Fascinant. « Adrian ? Tu m’écoutes ? » Mes yeux se levèrent vers ma mon meilleur ami. Ce soir, on avait invitait la sœur de mon meilleur ami qui était d’ailleurs l’une de mes meilleures amis. Enfin, je ne savais pas trop qu’elle était notre relation entre Clélia et moi mais c’était vachement compliqué quoi. Entre amour et amitié, il n’y a qu’une mince limite et ben nous, nous étions sur cette limite. Il n’était pas rare que l’on se fasse des soirées tous les trois dans notre appartement. C’est vachement cool ! Levant les yeux vers mon meilleur ami, j’allumais ma clope en m’appuyant contre la fenêtre entrouverte. « Euh .. Ouais, ouais. Enfin non pas trop en fait. » Je souffle sur les cendres. La pluie s’abat encore sur les carreaux, m’arrache un soupire de désespoir. Voilà plusieurs jours qu’elle tombe sans discontinuer, me remémorant ces tristes jours que je passais chez mes parents autrefois. Aujourd’hui, je n’étais certes pas franchement heureux mais j’étais libre. Ouais libre de faire ce que je voulais, quand je le voulais et avec qui je voulais. Luckà avait l’habitude que je ramène des filles presque chaque nuit pour m’envoyer en l’air avec elles. Ah ouais, j’ai oublié de vous dire, je suis un mauvais garçon. Un très mauvais garçon. Un mec pas très fréquentable en fait. Rangeant mes bouquins de cours sur l’étagère, j’entendais ma meilleure amie nous appelait moi et son frère. Elle était tout de même cool cette fille non ?! Vous en connaissez beaucoup des filles qui préparaient à manger à son frère et son pote alors que c’est elle l’invitée ?! Enfin c’était préférable parce que franchement, je suis une daube en cuisine. Et Luckà ? Bah il est pas mieux que moi. Comme à mon habitude, je trainais des pieds jusqu’à la salle à manger. Enfin, j’avais déjà eu un mal de chien à me lever de mon lit. C’est le seul endroit où je suis bien. Si, je vous jure. Mettant une première bouchée dans ma bouche, je ne pus m’empêcher de trouver cela délicieux. « Hum, tu t’es encore une fois churpassé choupette. » Pensez-vous que j’aurais attendu d’avoir vidé ma bouche pour parler ? Eh bien non ! Même pas. Puis alors que nous dinions tous les trois, on rigolait beaucoup. Oh la vache ! Qu’est-ce que j’aime ce genre de moment franchement. « Il faut que je vous parle.. » Oh pxtain non pas ça. Mon regard se posait sur Clélia. « Y’a un problème ? » Avoir sa tête, ouais il y avait un truc qui clochait sérieusement. Mais quoi ? Je la connaissais assez bien certes mais voilà, je ne savais pas ce qu’elle avait en tête et là, je m’attendais à tout. « Pxtain Clé’, il se passe quoi hein ? Vas-y tu me fais peur !! » Je lâchais ma fourchette et croisais les bras sur la table. J’aimais pas ce genre de phrases ou même les situations similaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Jeu 11 Avr - 18:30


Cléo & Adrian & Lucka

Bon, il fallait que je me rende à l’évidence: toute cette histoire avec Jenna commençait sérieusement à me prendre la tête. Pas vraiment le fait qu'il y ait une forte attraction entre nous, ça ça me plaisait bien. Non, j'étais arrivé à la conclusion que je pensais énormément à elle car les choses n'étaient plus franchement très claires entre nous. Fier de cette révélation, j'avais réussi à me plonger de façon plus assidue dans mes études et heureusement car j'avais commencé à accumuler du travail. On ne plaisantait pas en chirurgie et la moindre faute, le moindre manque de travail ou de concentration pouvait vous laisser sur la touche. Et puis, j'avais une motivation supplémentaire à bien travailler aujourd'hui: Clélia venait dîner à la maison ce soir et je n'avais pas envie d'être stressé pendant le repas à cause d'un manque de travail. A vrai dire, j'avais été plus qu'efficace pendant la journée, ce qui fait qu'avant même que ma petite princesse ait terminé le repas, j'avais terminé ce que j'avais prévu de faire. J'avais donc retrouver Adrian dans notre salon et j'avais commencé à lui parler d'un truc quelconque mais j'avais vite remarquer qu'il ne m'écoutait pas vraiment. Je me surpris à sourire à ce constat. J'avais bien remarqué que lui et Clé s'étaient beaucoup rapproché et je dois dire que ça ne me gênait pas vraiment. Je savais que sous ses airs de sale type qui ramène des filles tous les soirs Adrian était un gas bien. Je souris en découvrant ce que Cléo nous avait préparé. Elle nous avait gâté dis donc... Le repas se passa bien, on riait comme toujours bien que je trouvais ma sœur un peu absente. Rien d'alarmant mais j'avais tendance à être encore plus protecteur avec elle depuis que ce crétin de Callahan l'avait fait souffrir. Bref, j'allais pas me gâcher la soirée en pensant à lui. Alors qu'on rigolait avec Adrian, Clélia nous coupa dans notre élan. « Il faut que je vous parle.. » Autant dire que la pression monta d'un cran dans l'appartement. Je connaissais ma soeur, elle faisait cette tête là uniquement si quelque chose d'important c'était passé. Ou alors quand elle m'annonçait quelque chose et qu'elle savait que j'allais pas aimer. Hum, c'était peut-être une combinaison des deux... Adri semblait penser comme moi. « Y’a un problème ? Pxtain Clé’, il se passe quoi hein ? Vas-y tu me fais peur !! » Je hochais la tête silencieusement. J'étais pas forcément super causant, encore moi quand une situation me stressait. J'attendais donc, un peu anxieux, la réponse de Cél.
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas

avatar

◇ ◇ ◇

I hate everything about you..


◇ âge : vingt-trois ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2.
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : célibataire.
◇ dans ton petit coeur : personne, il est vide, complètement vide..
◇ date d'arrivée : 24/03/2013
◇ messages postés : 757
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : blake lively.
◇ crédits : junkiie & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : callie l. fawkes & anaëlie l. hopkins.


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Jeu 11 Avr - 18:55

On ne laisse pas
les gens qu'on aime tranquille..


Adrian, Luckaël & Clélia.

« Y’a un problème ? Pxtain Clé’, il se passe quoi hein ? Vas-y tu me fais peur !! » Si lui avait peur, moi aussi et bien plus que je n’osais bien le montrer. Le silence de mon frère témoignait de son angoisse également, je le connaissais par cœur. J’avalai ma salive avant de finir par prendre à nouveau la parole. « C’est Ethan.. » A la simple évocation de ce prénom, j’aperçus Lucka et Adrian changer de tête. C’est pourquoi je repris rapidement la parole avant de les voir exploser de colère. « Il est revenue en ville.. Je le sais parce qu’il est passé à la maison.. C’est normal en même temps, il voulait voir Jenna, c’est sa sœur après tout mais c’est sur moi qu’il est tombé et j’étais seule à la maison. Du coup bah.. Je l’ai fait entrer. Vous comprenez, c’est quand même là où vit sa sœur, je ne pouvais pas le laisser en plan. Du coup, on a bu quelques verres et il m’a offert les cadeaux qu’il m’a ramené de.. En fait, je ne sais même pas où il est allé. Il m’a offert le dvd de Love Actually et un flacon de parfum Chanel. Mais bon, ça vous vous en foutez. Après ben, je lui ai demandé ce qu’il attendait de moi et tout le tralala et c’est là qu’il m’a avoué qu’il m’aimait et que si il avait pu, il ne serait jamais parti. » Je repris mon souffle, j’avais résumé les faits de façon brève et extrêmement rapidement mais j’avais pu voir leurs sourcils se froncer de plus en plus avec l’avancement de mon récit, ils avaient même essayé de me couper la parole à de nombreuses reprises mais je ne leur en avais pas laissé l’occasion.

La tête baissée et les mains sur les genoux, je me sentais comme une petite fille qui va recevoir une correction, je savais qu’ils allaient m’en vouloir de l’avoir laisser entrer et surtout de l’avoir laissé m’attendrir à certains moments. Et encore, je ne leur avais pas tout dis parce que sinon, ça risquait de vraiment partir en vrille. J’espérais que le repas que je leur avais préparé avec Amour, me ménagerait de trop gros dégâts mais connaissant les deux jeunes hommes, j’en doutais fort. Relevant les yeux de cocker vers eux, j’espérais les attendrir, attendant leurs réactions.

_________________
    A. Clélia Dickens
    « Je ne suis pas amoureuse de lui, tu sais. Non. Je ne veux pas être amoureuse. Ni de lui. Ni d'un autre. Je ne veux pas que ma vie dépende de quelqu'un. Je ne veux pas que tout s'écroule si ça ne marche pas. Je ne veux même pas qu'on essaie lui et moi. Je ne m'en remetterais pas, si jamais ça ne marche pas. J'ai le coeur bousillé. Bousillé. Pété. Défoncé. Je ne veux pas que mon bonheur soit lié à une seule personne. Non, je ne veux pas tomber amoureuse de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Jeu 11 Avr - 23:39

« C’est Ethan. » Et merde ! Je lâchais ma fourchette et me renfonçais un peu plus dans mon siège. D’un coup, je n’avais plus faim. Ce mec me donnait envie de vomir et en plus de ça, je ne le supportai pas du tout. Mais vraiment pas du tout quoi. Quand il s’est barré, il avait anéanti Clélia et ça je ne le supportais pas. J’ai fait partis de ceux qui avaient ramassés la demoiselle à la petite cuillère à cette période. Je m’étais même juré de lui foutre mon poing dans la figure quand je le recroiserais. Comment avait-il eu le culot de revenir à Blue Hills hein ? Tout allait si bien dans nos vies depuis qu’il n’était plus là. Ben non, il fallait à tous prix qu’il gâche tout hein. Je jure que s’il refait le moindre mal à Clélia, il pourra prendre rendez-vous chez le chirurgien esthétique. Pâle. J’étais devenu blanc comme ma chemise rien qu’à l’évocation du nom de ce type. Mon regard était noir et je ne lâchais plus la jeune femme des yeux. « t’es sérieuse là ? Ne me dis pas qu’il est de retour ce gros con ? » N’est-ce pas que ça se voit que je l’aime ce mec ? Il me donne la nausée, je n’y peux vraiment rien quoi. Ayant eu l’intention ou non de voir Clélia qu’importe. Frappant un grand coup sur la table, la vaisselle fit un léger bond. Clélia nous racontait ce qu’il c’était exactement passé avec lui. Bon, au moins elle était honnête c’était déjà bien non ? Attrapant mon paquet de clopes, il fallait que je me calme les nerfs donc je m’en allumais une tranquillement. Bah quoi ? Je suis chez moi encore non ? « Ce ne sont que des paroles tout ça Clé’. Tu le crois ? T’oublies tout ce qu’il t’as fait subir ? » Un peu trop protecteur ? Ouais peut-être mais en même temps, on ne parle pas de n’importe qui comme fille. Il s’agit tout de même de Clélia quoi. Mon meilleur ami ne disait rien. Le choc surement. Je m’approchais de Clélia et lui prit son visage dans les mains. Je ne voulais pas qu’elle puisse retomber dans le piège de ce mec. Pour moi, Ethan c’est juste un connard et un beau parler. Je ne suis surement pas mieux certes mais qu’importe. Il ne s’agit pas de moi là mais de lui et seulement lui. « C’est cool s’il te fait des cadeaux mais tu ne vas quand même pas retomber dans son piège si ? Pxtain t’es pas si bête que ça quand même ?!! » Non elle ne m’était pas mais c’est bien connu qu’en amour ben on réagit différemment. Moi le premier enfin je pense. Je n’ai jamais été amoureux avant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Sam 13 Avr - 12:01


Cléo & Adrian & Lucka

Je sentais ma pression monter. Et si Clélia avait découvert ce qui se tramait entre Jenna et moi? J'étais sur que ma soeur le prendrait très mal. Non pas qu'il y ait quelque chose entre sa meilleure amie et moi, mais le fait qu'elle n'ait pas été mise au courant. Et je pouvais comprendre si c'était le cas. Mais bon, je me voyais mal en même temps lui dire que je couchais avec sa meilleure amie mais que les choses étaient tous sauf claires entre nous. Je voulais pas créer de froid entre Cléo et moi, et puis j'avais un peu peur qu'elle veuille s'incruster dans l'histoire. Je ne voulais pas perdre Jenna, c'était ce dont j'étais sur pour le moment. C'était déjà mieux que rien, un bon début. Je stressais toujours, attendant que ma soeur lâche le morceau. « C’est Ethan.. » Soulagement... Elle n'était pas au courant. Puis je me sentis frémir. Ethan? Comme dans Ethan Callahan, le crétin qui l'avait tant fait souffrir quand il avait quitté la ville? « Il est revenue en ville.. Je le sais parce qu’il est passé à la maison.. C’est normal en même temps, il voulait voir Jenna, c’est sa sœur après tout mais c’est sur moi qu’il est tombé et j’étais seule à la maison. Du coup bah.. Je l’ai fait entrer. Vous comprenez, c’est quand même là où vit sa sœur, je ne pouvais pas le laisser en plan. Du coup, on a bu quelques verres et il m’a offert les cadeaux qu’il m’a ramené de.. En fait, je ne sais même pas où il est allé. Il m’a offert le dvd de Love Actually et un flacon de parfum Chanel. Mais bon, ça vous vous en foutez. Après ben, je lui ai demandé ce qu’il attendait de moi et tout le tralala et c’est là qu’il m’a avoué qu’il m’aimait et que si il avait pu, il ne serait jamais parti. » Mes mains commencèrent à trembler. C'était pire que ce que je pensais. Mais comment ce crétin osait-il réapparaître dans sa vie et lui dire ça? Après l'avoir abandonné comme si elle ne représentait rien pour lui, il se pointait et lui parlait d'amour... Apparemment je n'étais pas le seul à mal prendre la révélation de Cléo. « T’es sérieuse là ? Ne me dis pas qu’il est de retour ce gros con ? Ce ne sont que des paroles tout ça Clé’. Tu le crois ? T’oublies tout ce qu’il t’as fait subir ? C’est cool s’il te fait des cadeaux mais tu ne vas quand même pas retomber dans son piège si ? Pxtain t’es pas si bête que ça quand même ?!! » Je voyais bien que ça ne plaisait pas à Adrian, et je tremblais moi même légèrement de colère. Pas diriger contre ma soeur, du moins pas pour le moment. Si j'avais eu le fils Callahan sous la main, il aurait passé un très mauvais moment. Je pris une grande inspiration, tentant de me maîtriser. J'étais extrêmement protecteur envers Clé, et c'était pas près de changer... « Et t'as fait quoi Clé? Dis moi que t'as rien fait de stupide, s'il te plaît... »
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas

avatar

◇ ◇ ◇

I hate everything about you..


◇ âge : vingt-trois ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2.
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : célibataire.
◇ dans ton petit coeur : personne, il est vide, complètement vide..
◇ date d'arrivée : 24/03/2013
◇ messages postés : 757
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : blake lively.
◇ crédits : junkiie & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : callie l. fawkes & anaëlie l. hopkins.


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Mar 16 Avr - 14:42

On ne laisse pas
les gens qu'on aime tranquille..


Adrian, Luckaël & Clélia.

« T’es sérieuse là ? Ne me dis pas qu’il est de retour ce gros con ? Ce ne sont que des paroles tout ça Clé’. Tu le crois ? T’oublies tout ce qu’il t’as fait subir ? C’est cool s’il te fait des cadeaux mais tu ne vas quand même pas retomber dans son piège si ? Pxtain t’es pas si bête que ça quand même ?!! » Qu’est-ce que je vous disais, il avait confiance en moi.. Adrian avait pris mon visage entre ses mains mais je détournai mon regard du sien certainement gênée de ce que j’allais encore devoir leur annoncer. Mais la réaction que je redoutais le plus était celle de mon frère, je connaissais Lucka par cœur et je savais que lorsqu’il ne disait rien, ce n’était pas forcément bon signe. Il n’allait peut-être pas m’engueuler, mais les sarcasmes couleraient à flot et il ne se gênerait par pour m’ignorer pendant un bon moment et ça, c’était le pire. Je ne pouvais pas supporte que mon frère me dénigre, j’avais besoin de lui comme on a besoin d’oxygène. Si je me disputais avec Adrian, je savais qu’il finirait par me pardonner rapidement. Lucka me pardonnerait aussi, c’est mon frère après tout, mais il lui faudrait sans aucun doute plus de temps pour oublier totalement. « Et t'as fait quoi Clé? Dis-moi que t'as rien fait de stupide, s'il te plaît... » Et merde, là, la situation allait se corser..

« Ben, j’ai commencé à accumuler les verres et vous me connaissez quand je bois.. » En effet, une fois que j’ai un verre dans le nez, je suis partie. Je peux commencer à pleurer comme une madeleine ou au contraire à sauter dans tous les sens. En clair, je suis imprévisible quand j’ai bus. Je revis ma rencontre avec Ethan, tout ce que l’on s’était dit et puis la façon dont ça avait fini par dégénérer, par ma faute.. « Et je l’ai embrassé. » Je ne m’attendais pas à ce que les deux jeunes hommes soient tendre avec moi, je savais pertinemment que j’avais fait une connerie et j’étais prête à en assumer les conséquences. Au moins, je ne leur avais rien caché, c’était un bon point, pas vrai ? Je doutais fortement qu’ils voient la situation comme ça mais sait-on jamais.. Je les scrutai du coin de l’œil attendant leur réaction.
[

_________________
    A. Clélia Dickens
    « Je ne suis pas amoureuse de lui, tu sais. Non. Je ne veux pas être amoureuse. Ni de lui. Ni d'un autre. Je ne veux pas que ma vie dépende de quelqu'un. Je ne veux pas que tout s'écroule si ça ne marche pas. Je ne veux même pas qu'on essaie lui et moi. Je ne m'en remetterais pas, si jamais ça ne marche pas. J'ai le coeur bousillé. Bousillé. Pété. Défoncé. Je ne veux pas que mon bonheur soit lié à une seule personne. Non, je ne veux pas tomber amoureuse de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Dim 21 Avr - 13:57

Ma première pensée ne rentrait pas dans les mœurs donc je vais la garder pour moi mais il était clair qu’à partir du moment où je croiserais la route de ce mec, je ne lui ferais certainement pas de cadeaux. Autrefois, il disait aimer Clélia et bien sûr quand tu aimes une fille, tu te casses du jour au lendemain sans lui donner la moindre explication, ni aucune nouvelle. Bah oui, c’est logique voyons. J’avais vu Clélia plus mal que jamais après le départ d’Ethan et je ne supportais pas le fait qu’il puisse lui faire du mal à nouveau. Qu’importe la raison de son retour. Je m’en fiche complètement mais qu’il ne compte pas sur moi pour accepter son retour. Ni même s’approcher de Clélia. Bon, je ne pourrais pas toujours la suivre c’est certain mais je ferais de mon mieux pour ne pas la laisser retomber dans le piège de ce mec. Lucka semblait un peu déconcerté par tout ça et ne parlait pas trop. Lui aussi avait dû ramasser sa sœur dans un sale état après qu’Ethan l’ait abandonné. Je savais très bien que quand on essaie tant bien que mal d’éviter une personne, il y a de très fortes chances pour que l’on tombe sur cette personne. Je n’arrivais plus à parler. Et pourtant, il y avait une multitude de questions qui tournaient en boucle dans ma tête. Pourquoi il revenait ? Et surtout, pourquoi maintenant ? Mais comme je l’ai dit précédemment, qu’importe. « Me dis pas que .. » Pour être amis avec Clélia, je sais très bien comme elle est quand elle boit. Je sais qu’elle n’est plus maitre de rien et on c’est d’ailleurs retrouvés dans des positions qui laissaient penser à une chose vachement ambiguë mais c’est une autre histoire ça. Et BAM ! Ce que j’avais craint de se produire venait de se produire justement. Elle l’avait embrassé. C’était d’autant plus difficile pour moi parce que j’avais quelques sentiments pour la jeune femme mais voilà, Lucka avait été assez clair avec moi au début. « Pxtain ! Ce n’est pas vrai ?! T’as pas fait ça ? » Bon, un simple baiser ne voulait rien dire en fait. En plus, elle avait bu. Il ne restait plus à savoir ce qu’elle ressentait pour ce mec mais pour l’instant, je me levais de la table et allait faire un petit tour sur le petit balcon. J’avais besoin de prendre l’air mais surtout de fumer. Après avoir jeté mon mégot de clope par-dessus le balcon, je rejoignais mon meilleur ami et sa sœur. Je ne regardais plus Clélia dans les yeux. Déçu. Voilà ce que j’étais. Je n’avais même plus faim et je poussais donc mon assiette dans le milieu de la table. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise Clé ? Jpeux pas t’empêcher de voir ce type si t’en meurs d’envie hein alors bah fais ce que te dit ton cœur. » Je ne m’en fous pas mais disons que je suis déçu, blessé et énervé aussi. Je ne savais vraiment plus quoi faire mais bon en tant qu’amis je me devais de la soutenir et de la comprendre aussi. Sauf que là, je n’y arriverais pas. J’attends impatiemment que mon meilleur ami prenne la parole parce que là, je ne savais plus du tout quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Dim 5 Mai - 10:48


Cléo & Adrian & Lucka

J'avais beau savoir que ça n'avait rien à voir avec Jenna et moi, et pourtant le frisson de peur que j'avais ressenti était loin d'être parti. Parce que le retour d'Ethan, c'était bien pire en vérité. Ca allait faire souffrir Clélia et rien que cette idée me donnait envie de casser quelque chose. J'étais pas très doué pour parler, mais pour le coup j'avais quand même besoin d'évacuer. Mais bon, peut-être que ce n'était pas si grave que ça... « Ben, j’ai commencé à accumuler les verres et vous me connaissez quand je bois.. » Non, ça n'allait pas bien se passer. Pas si Clé avait bu. Elle devenait vraiment stupide quand elle buvait, elle faisait n'importe quoi... Je redoutais vraiment la suite. « Et je l’ai embrassé. » Mon poing s'abattit sur la table sans que j'ai eu le temps de me contrôler. C'était un gage, pitié dites moi qu'elle nous fait marcher. Elle n'était quand même pas retombé dans les bras de ce mec horrible, qui l'avait tellement fait souffrir? Je n'étais pas le seul à mal prendre la révélation, Adrian avait pas l'air ravi. « Pxtain ! Ce n’est pas vrai ?! T’as pas fait ça ? » Je le vis se lever et me laisser quelques instants seuls avec Cléo. Je passais la main dans mes cheveux, assez bouleversé et pas très sur de ce que je devais dire ou faire. Merde aussi, on l'avait ramassé à la petite cuillère pendant des mois après qu'il soit parti, c'était pas pour qu'il arrive tel le prince charmant et qu'elle lui saute au coup. « Clélia, j'sais pas quoi te dire, franchement, je pensais que t'avais compris quel genre d'homme il était, que son départ t'avais ouvert les yeux et que ça t'avais servi de leçon. Apparemment, c'est pas le cas... » Adrian revient dans l'appartement, un peu plus calme il me semblait.... « Qu’est-ce que tu veux que je te dise Clé ? Jpeux pas t’empêcher de voir ce type si t’en meurs d’envie hein alors bah fais ce que te dit ton cœur. » Non, j'suis pas d'accord, si son coeur lui dit de retourner avec l'autre abruti, je suis contre! Je me lève et me mets à faire les cents pas dans la cuisine. « Ce que je comprend pas, c'est que t'es pu oublier si vite tout le mal qu'il t'a fait... Bordel Clé, t'en as passé des mois à pleurer! »
© fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas

avatar

◇ ◇ ◇

I hate everything about you..


◇ âge : vingt-trois ans.
◇ résidence : the william lewis house, quinzième étage, #2.
◇ études/métier : étudiante en droit.

◇ situation : célibataire.
◇ dans ton petit coeur : personne, il est vide, complètement vide..
◇ date d'arrivée : 24/03/2013
◇ messages postés : 757
◇ pseudo : almostalways.
◇ avatar : blake lively.
◇ crédits : junkiie & tumblr.
◇ autre(s) compte(s) : callie l. fawkes & anaëlie l. hopkins.


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   Jeu 16 Mai - 10:45

On ne laisse pas
les gens qu'on aime tranquille..


Adrian, Luckaël & Clélia.

« Me dis pas que .. » Je regardai Adrian avec une petite moue juste avant de lâcher la bombe : oui, j’avais embrassé Ethan. La première chose que j’entendis fut le poing de mon frère frapper violement la table, ce qui eut le don de me faire sursauter. Et ce même si je m’attendais à ce genre de réaction de sa part. Adrian fut celui qui prit la parole en premier lieu, néanmoins. « Pxtain ! Ce n’est pas vrai ?! T’as pas fait ça ? » Quelle question ! Bien sûr que si je l’avais fait. Dans le cas contraire, je n’aurais pas fait une déclaration de ce genre, déclaration qui allait les mettre hors d’eux. Je ne répondis pas et me contentait de baisser la tête, honteuse. Je n’avais pas d’excuses. Ce n’était pas lui qui avait posé ses lèvres sur les miennes en premier, ce n’était pas lui qui s’était approché dangereusement de moi. Non, tout ça, c’était moi qui l’avais engendré. Adrian fini par quitter la pièce, pour se clamer ou pour me laisser seule avec Lucka, je ne sais pas, sans doute un peu des deux.

C’est à ce moment là que Lucka se décida à parler, me présentant son point de vue : « Clélia, j'sais pas quoi te dire, franchement, je pensais que t'avais compris quel genre d'homme il était, que son départ t'avais ouvert les yeux et que ça t'avais servi de leçon. Apparemment, c'est pas le cas... » Moi non plus je ne savais pas quoi dire. Je ne savais plus quoi penser du départ et du retour d’Ethan, j’étais perdue et j’espérais justement qu’eux parviendraient à m’aider, à y voir plus clair. « Je sais pas.. Il avait peut-être une bonne raison de partir, qui sait.. Puis, Lucka, tu me connais et tu sais ce qu’Ethan a toujours représenté pour moi. Malgré tout ce que j’ai fait pour l’oublier durant ses années, je n’y parviendrais sans doute jamais. Il a fait partie de mon enfance, de mon adolescence.. » Je laissais un silence s’installer avant de reprendre : « Je suis désolée de te décevoir.. » Je savais à quel point mon frère pouvait être fier de moi pour certaines choses, j’étais son joyau, une de ses fiertés et là, j’avais l’impression d’être un enfant qui vient de commettre une grosse bêtise et qui doit se faire pardonner auprès de ses parents.

Adrian finit par revenir. Il ne me regardait même plus et lorsqu’il m’adressa la parole, ce fut sans même poser ses yeux sur moi. « Qu’est-ce que tu veux que je te dise Clé ? Jpeux pas t’empêcher de voir ce type si t’en meurs d’envie hein alors bah fais ce que te dit ton cœur. » Mais je n’eu pas le temps de répliquer que mon frère le faisait déjà : « Ce que je comprend pas, c'est que t'es pu oublier si vite tout le mal qu'il t'a fait... Bordel Clé, t'en as passé des mois à pleurer! » Leurs propos étaient calmes et résonnés mais j’avais tout de même remarqué le léger haussement de leurs voix. « Ce que vous ne comprenez pas, c’est que je n’ai pas oublié ce que j’ai subi, je n’ai pas oublié à quel point il m’a manqué et à quel point je lui en ai voulu d’être parti et je lui en veux encore d’ailleurs.. » Je me levai et commençai à débarrasser la table, j’avais besoin de faire quelque chose. Je sentais la dispute arrivée et je détestais cela, les disputes, ça me rendait tellement vulnérable et fragile. « Je ne l’ai pas fait exprès, d’accord ? Mais je l’ai embrassé. Pas lui. Moi. Il n’a rien tenté. »


_________________
    A. Clélia Dickens
    « Je ne suis pas amoureuse de lui, tu sais. Non. Je ne veux pas être amoureuse. Ni de lui. Ni d'un autre. Je ne veux pas que ma vie dépende de quelqu'un. Je ne veux pas que tout s'écroule si ça ne marche pas. Je ne veux même pas qu'on essaie lui et moi. Je ne m'en remetterais pas, si jamais ça ne marche pas. J'ai le coeur bousillé. Bousillé. Pété. Défoncé. Je ne veux pas que mon bonheur soit lié à une seule personne. Non, je ne veux pas tomber amoureuse de lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

HAWKENS ღ « Vos bras m'ont adopté. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux bras supplémentaires
» Le Bras de Fer
» Le Mercato, le marché des bras cassés !
» Pas de bras mais du chocolat quand même!
» Le Bras de la Justice [Ambassade]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-