AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Sam 20 Avr - 9:40



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
En fait toute cette matinée était trop belle pour être vraie, d’abord ce doux réveil avec les mots de Luck à son oreille, savoir qu’elle avait pu dormir dans ses bras sans se préoccuper du reste du monde, enfin c’était cette sensation qu’il n’y avait qu’elle et lui qui comptait qui la faisait se sentir si bien. Après avoir entendu l’estomac de son ami se manifester avec une telle vivacité Jenna ne pu faire autrement que filer à la cuisine préparer le petit déjeuner. Il faisait beau, elle était pimpante et franchement était ravie de pouvoir cuisiner pour lui, elle avait l’agréable impression d’occuper une place plus importante comme cela, ce matin elle n’était plus le simple coup d’un soir qu’il se tapait plus ou moins régulièrement, non, elle était aussi l’amie, la confidente, presque la compagne et cette idée lui plaisait. Elle savait que c’était stupide, elle savait que c’était vain, mais pour une fois, rien que quelques instants elle ne voulait pas se montrer réaliste. Et voilà qu’elle s’attelait à lui préparer des pancakes sous le regard attentif du jeune homme, elle lui tendit doucement une cerise tandis qu’elle en croquait elle-même une le sourire aux lèvres mais au lieu de la prendre Luckaël se leva soudainement pour passer derrière elle, l’attrapant par la taille il se mit à piquer quelques baisers dans son cou ce qui provoquait instantanément l’habituel mordillement de lèvre de Jenna Dis donc Monsieur Dickens….essayerez-vous de me déconcentrer ? le sentant ainsi derrière elle à la caresser, et à vouloir clairement faire beaucoup plus elle se sentait perdre ses moyens, elle n’arrivait plus du tout à continuer sa recette frémissant presque de plaisir à chacun de ses gestes. J'adore les pancakes, mais là... j'aurai plutôt faim d'autre chose... à cette remarque son sourire s’élargit un peu plus alors qu’elle se laissait totalement faire Je constate que certains ont un appétit insatiable… bien évidement elle ne faisait pas allusion à la nourriture mais ça il le savait, ses mains passèrent lentement sous sa chemise tandis qu’il lui demandait s’ils ne pouvaient pas déguster les pancakes plus tard, Jenna n’avait plus aussi faim tout d’un coup elle non plus, ou peut être juste de lui comme il l’avait habillement suggérer. D’un geste rapide elle fit volte-face pour se retrouver devant lui, ses yeux plongeant dans les siens elle ne se fit pas prier longtemps et se jeta à son cou l’embrassant avec fougue pour ensuite remonter ses baisers jusqu’à son oreille afin de lui chuchoter Oh mais c’est que vous collectionnez-là tous les pêchés, gourmandise….luxure…quoi d’autre ? un rictus en coin se dessina sur ses lèvres et elle fut rapidement soulevée pour se retrouver assise sur le comptoir de la cuisine, poussant tous les ingrédients sur le côté au passage ils ne faisaient plus vraiment attention. Jenna avait toujours les mains pleines de farine mais à ce stade cela n’avait plus d’importance, les cheveux du jeune homme se retrouvèrent bientôt parsemés de poudre blanche alors qu’elle enroulait sa taille de ses jambes, le rapprochant un peu plus d’elle par ce geste. Elle ignorait si cela était une bonne idée de s’attarder ici mais honnêtement elle ne pensait plus à rien, son désir prenant petit à petit le dessus, c’était une matinée parfaite elle ne voulait pas y mettre fin avec toutes ses préoccupations qui seraient encore là un peu plus tard, de toute manière elle savait qu’un moment ou l’autre elle devrait redescendre de son petit nuage, elle se disait simplement que le plus tard serait le mieux. C’était peu être un peu naïf, un peu immature de sa part mais pour une fois elle n’avait pas envie de se comporter en adulte.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Sam 20 Avr - 17:03



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

J'embrasse la peau de son coup et je ne sais pas si j'ai déjà goûté quelque chose d'aussi délicieux. Cette matinée est comme un rêve pour moi, je redoute d'ouvrir les yeux et de me rendre compte que tout ça n'est que mon imagination, que les moments magiques de hier soir et de ce matin n'ont pas existé. Rien qu'à cette pensée, mon coeur se sert. Sa voix me ramène délicatement à la réalité. Dis donc Monsieur Dickens….essayerez-vous de me déconcentrer ? Mes lèvres toujours posées sur sa peau s'étirent en un sourire alors que je continue d'embrasser chaque centimètre de son coup. Elle me fait tellement d'effet, je ne peux juste pas lui résister. Surtout quand elle me prépare le petit-déjeuner dans ma cuisine. Il me semble que ma remarque la fait sourire, mais je ne peux pas m'en assurer, Jenna me tournant toujours le dos. Je constate que certains ont un appétit insatiable… Elle a tellement raison. Je ne sais pas si je pourrais un jour me lasser d'elle, de son corps, de sa douceur et de son humour. Elle est tellement différente de moi, elle provoque des réactions que personne n'a jamais provoqué chez moi et elle fait ressortir un aspect de ma personnalité que j'aime et dont je n'ai pas l'habitude. Moi l'homme toujours en contrôle, je perds tous mes moyens quand elle est là et je ne peux même pas m'en plaindre. Elle se tourne finalement face à moi et vient m'embrasser avec passion et fougue. Je ne suis donc pas le seul à sentir cette tension entre nous, à m'électriser totalement à chaque contact qu'elle a sur mon corps. Mes mains profitent de leur position sous la chemise qu'elle porte encore pour l'envoyer valser... Ses lèvres remontent à mon oreille où elle me chuchota... Oh mais c’est que vous collectionnez-là tous les pêchés, gourmandise….luxure…quoi d’autre ? Je souris à ses mots. Si elle savait, je me damnerais pour elle. Enfin, j'allais pas ruiner l'ambiance en avouant mon côté colérique non plus... Je la soulevais donc de terre pour l'asseoir sur le comptoir. Tu me rends fou Jenna... Et j'adore ça... Elle avait eu la bonne idée d'écarter légèrement les ingrédients pour qu'on ait plus de place et un peu de farine flottait maintenant autour de nous, créant une ambiance un peu irréelle, comme si nous étions dans un rêve. Ses mains partirent dans mes cheveux et je l'embrassais avec fougue, ses jambes se nouant autour de ma taille et m'attirant encore plus proche d'elle. Je croyais vraiment rêver, ainsi dans ma cuisine avec elle, et le risque que nous prenions de nous faire découvrir par Adrian m'excitait encore plus. En fait, je crois simplement que je ne pourrais tout bonnement pas m'arrêter. Je détachais mes lèvres des siennes et venait embrasser fiévreusement ses tétons, caressant son dos et laissant échapper un soupir rauque. Le désir était extrêmement présent en moi. Ma voix était rauque lorsque que je parlais Tu es tellement délicieuse Jenna... Je me détachais légèrement d'elle pour lui enlever sa petite culotte et mon boxer suivit la trajectoire dans la seconde suivante. Je la voulais là, sur le comptoir de ma cuisine, avec ses mains pleines de farine et de la farine partout pour être honnête. Je savais qu'une occasion pareil ne se reproduirait pas, et je me rendais compte aussi que je serai certainement rapide à atteindre le plaisir. Mais je ne voulais pas frustrer la jeune femme face à moi. J'humidifiais donc deux de mes doigts avec ma langue avant de retourner embrasser ses seins si délicieux, mes mains remontant quand à elle le long de ses cuisses. Je voulais lui donner autant de plaisir qu'elle m'en donnait, et alors que ma langue faisait des ronds autour de ses tétons tendus par le désir, j'enfilais doucement un de mes doigts dans son intimité, tachant de garder le rythme sur les deux fonds. Je voulais la voir me désirer, et je la vis se cabrer alors que j'accélérais le rythme. Je retirais mes doigts après un moment, le désir de la voir comme cela, en train de monter en intensité, me donnait beaucoup trop envie d'être en elle. Je l'embrassais sur les lèvres, fou de son corps et de sa personnalité, de ce qu'elle m'avait montré et révélé la veille. Fou d'elle, tout simplement. Oh Jenna... Oui, je la voulais, et je n'en pouvais plus d'attendre...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Lun 22 Avr - 12:01



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Et tandis qu’il la hissait sur le comptoir les choses prirent une toute autre tournure que ce qu’avait prévu la jeune femme en parlant « d’appétit » et de « gourmandise » à dire vrai les deux jeunes gens n’avaient plus vraiment faim de nourriture mais bien d’autre chose, oubliant complètement leur estomac au profit du désir ardent qui grimpaient en eux. Jenna sentait tous ses sens se mettre en alerte alors que ses lèvres venaient goûter celle de son amant, leurs langues se lançant dans un ballet endiablé, elle ne se lasserait jamais de leurs baisers. La farine volait autour d’eux mais ce n’était pas grave, bien au contraire cela excitait encore plus la jeune femme, Luckaël la délaissa prestement de sa chemise ainsi que du peu de vêtements qu’ils portaient tous les deux, les mots qu’il lui chuchotait à l’oreille la rendait encore plus folle, il lui faisait perdre complètement la tête, elle ne voulait qu’une chose qu’il lui fasse l’amour, là, sur le comptoir de sa cuisine entre la farine et les œufs et tantpis s’ils mettaient tout s’en dessus dessous. Puis, elle sentit ses mains remonter lentement le long de ses cuisses, chatouillant sa peau de ses doigts alors que sa bouche elle venait trouver sa poitrine, lorsqu’il pénétra dans son intimité un soupir de plaisir s’échappa des lèvres de la jolie brune, son poux devenait nettement plus rapide, son souffle saccadé tandis qu’elle se cambrait légèrement envahit par la jouissance exquise qu’il provoquait chez elle. Les mains appuyées sur le comptoir, la tête en arrière Jenna se laissait totalement aller à son plaisir gémissant le nom du jeune homme entre deux expirations, son ventre se soulevant au rythme irrégulier de sa respiration, elle chercha de quoi s’agripper et c’est tout naturellement que ses mains vinrent attraper le dos de Luckaël. Lorsqu’il cessa le mouvement et l’embrassa de nouveau tout son corps se trouvait en ébullition elle n’attendait qu’une chose, le sentir en elle, fébrile elle déposa un baiser sur sa joue, puis sa tempe avant de venir mordiller son lobe d’oreille S’il te plait Luck…fais moi l’amour à peine avait-elle prononcer ces quelques mots qu’elle pu le sentir pénétrer au plus profond d’elle-même et lorsqu’il commença son va et vient elle cru mourir de plaisir, ses gémissements de toute à l’heure se transformant cette fois en cris beaucoup plus sonores. Toujours plaquée contre lui il la consumait entièrement, involontairement elle griffa ses omoplates prise dans l’instant, fermant les paupières elle se laissait submerger.

Soudainement elle entendit un grincement alors qu’ils étaient encore en pleine action, ses yeux se rouvrirent d’un seul coup, était-ce une porte qui s’ouvrait ? La présence d’Adrian lui revint en mémoire et cette réalité la frappa de plein de fouet, elle l’avait complètement oublié, sortit de son esprit depuis ce matin elle n’y avait pas pensé un seul instant. Rapidement et dans un geste précipité elle se détacha de Luck, l’éloignant d’elle, le repoussant avec sa main elle paniqua totalement, que penserait-il s’il les trouvait là ? Il en parlerait surement à Clélia qui assurément ferait une gaffe auprès d’Ethan, non hors de question qu’il les surprenne ainsi, qu’il ait tout simplement connaissance de sa venue chez eux. Alors qu’elle entendait des bruits de pas dans le couloir elle descendit du comptoir en quatrième vitesse et ramassa la chemise au sol tandis qu’elle enfilant sa petite culotte, Luck semblait perturbé lui aussi mais elle ignorait si c’était à cause d’Adrian ou seulement du fait qu’elle venait de le repousser, elle s’en mordait les doigts d’avance et le regarda complètement confuse durant quelques secondes avant de se planquer sous le comptoir, accroupit à côté de Luck Occupes le ! lui chuchota-t-elle Adrian apparaissant alors de l’autre côté, encore endormit le jeune homme baillait fort bruyamment, lui qui se levait habituellement beaucoup plus tard avait émergé au mauvais moment, peut être aussi réveillé par le bruit qu’ils faisaient ? Jenna n’en savait trop rien et s’en moquait elle voulait seulement qu’il ne la voit pas, déjà parce qu’elle était à moitié nue, même si honnêtement il l’avait déjà vu bien moins habillé que ça, et ensuite parce qu’elle ne voulait pas que sa relation avec Luckaël soit révélée au grand jour, du moins pas de cette façon. Bah…tu fais la cuisine toi maintenant ? à cette question Jenna leva les yeux au ciel, rhaaa il ne pouvait pas retourner dans son lit tout simplement ? Elle donna un léger coup de coude dans le genou de Luck pour qu’il réponde à son colocataire. Après quelques minutes ce dernier se dirigea dans la salle de bain et la jeune femme en profita pour filer vers la chambre de Luck. Une fois dans la pièce elle ramassa ses affaires, se cognant tandis qu’elle enfilait sa robe, jamais elle ne s’était rhabillée aussi vite Merde merde merde ! était-elle en train de jurer lorsque Luck la rejoignit dans la chambre Où est ce foutu soutif ?! elle n’était pas réellement énervée mais pressée par le temps et stressée les mots lui échappèrent Je n’aurais jamais dû rester hier soir, c’était une mauvaise idée elle jeta un bref regard à Luck se rendant compte qu’elle avait fait un gaffe, celui-ci lui tendait son soutien-gorge ayant mit la main dessus avant elle C’est pas ce que je voulais dire c’est juste que…enfin, tu comprends… lui dit-elle doucement en récupérant son soutif Tu peux me l’attacher s’il te plait ? elle se tourna pour laisser entrevoir la fermeture de sa robe encore ouverte, descendant jusqu’à sa chute de reins elle ne pouvait pas la fermer seule. Elle baissa la tête tout en dégageant ses longs cheveux brins de sa nuque, et voilà, le rêve c’était brusquement achevé en une fraction de secondes. Jenna déchantait d’un seul coup, et même si elle avait prévu la chute cela n’en restait pas moins douloureux pour autant.


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Lun 22 Avr - 16:41



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Je réalisais tout à coup que je n'étais pas le seul à être fébrile, car quand j'embrassais elle répondis avec ferveur. Je me sentis vibrer alors qu'elle embrassait ma joue, ma tempe et fini par le lobe de mon oreille. S’il te plait Luck…fais moi l’amour Comment résister à ça? Je n'en avais aucune envie et les désirs de Mademoiselle Callahan étaient des ordres pour moi. Je la pénétrais, ne pouvant ni ne voulant plus attendre. La passion était intense, et rien que de me sentir en elle, le plaisir coula déjà dans mes veines. La réponse de Jenna ne fit qu'augmentait mon désir, et je commençais mon va et vient, motivait et excitait par les cris assez sonores de la jeune femme. Il fallait bien avouer que de l'entendre ainsi ne me gênait pas, bien au contraire. Je voulais lui donner du plaisir, la faire chavirer et ça façon de réagir à mes doux assauts me faisaient comprendre que je m'en sortais pas trop mal, et je redoublais donc d'effort pour la satisfaire. Je devais pourtant me contenir quelque peu car rien que de l'entendre ainsi pouvait me pousser à la jouissance, mais je voulais qu'elle puisse l'atteindre avant moi, je voulais la combler avant de me laisser combler par elle. Je la vis clore ses paupières et elle planta ses ongles dans mes omoplates, laissant sans aucun doute une marque sur mon corps, mais j'en étais ravi. Alors que je la sentais presque chavirer, un bruit nous ramena brutalement à la réalité. Avant que j'ai pu analyser quoi que ce soit, Jenna me repoussait dans un geste précipité et commença à ramasser ses affaires. J'en étais quelque peu blessé mais je réalisais tout à coup qu'elle avait surement eu raison d'agir ainsi. Car s'il y avait des pas dans l'appartement, ça ne pouvait vouloir dire qu'une seule chose: que nous avions réveillé Adrian. Il était beaucoup trop tôt pour qu'il décide de se lever par lui-même, ça devait donc être la curiosité qui l'avait poussé hors de son lit. Or, je voulais pas franchement qu'il nous découvre en pleine action sur le comptoir de la cuisine. Déjà l'idée qu'il puisse voir Jenna nue me plaisait pas, mais si en plus il nous observait. Je frissonnais, réagissant que j'étais toujours nu, debout devant le comptoir et que ça aurait franchement l'air louche. Je m'empressais d'enfiler mon boxer, après tout c'était comme ça que je venais déjeuner généralement, et regardais Jenna se planquait sous le comptoir. Occupes le ! Elle était drôle, c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire, surtout que vu la tête d'Adrian, il était maintenant clair que c'était le bruit qui l'avait réveillé. Si sa curiosité prenait le dessus, on était mal barré. Bah…tu fais la cuisine toi maintenant ? Je lui jetais un regard noir, il pouvait pas simplement se tirer? Je reçus un coup dans les jambes et compris que Jenna attendait que je répond... Mon dieu, j'étais tellement pas doué pour mentir. Ouai, mais comme tu peux le voir c'est un peu... un désastre... Je sentais en plus la frustration montait en moi, ce que nous étions en train de faire avec Jenna était tellement bon que me retrouver dans cette situation me rendait fou. Adrian me lança un clin d'oeil avant de partir pour la salle de bain, et je vis Jenna filer vers ma chambre. Je restais quelque secondes pour me calmer, et donner un grand coup dans le sac de farine pour évacuer ma frustration. Mauvaise idée, la cuisine se retrouvant couverte d'une couche de poussière blanche. J'étais bon pour nettoyer tout ça et au lieu de me calmer, je me retrouvais encore plus frustré et tendu. Pas vraiment la sensation idéal, mais qu'est ce que j'y pouvais. Je me dirigeais donc vers ma chambre pour y retrouver Jenna et refermais la porte à clef derrière moi. Merde merde merde ! Où est ce foutu soutif ?! Et bien, pour le cas où j'aurai eu un doute si cette nuit changeait quelque chose entre Jenna et moi, sa réaction l'anéantissait. Je ramassais le dit soutien-gorge lorsqu'elle m'acheva. Je n’aurais jamais dû rester hier soir, c’était une mauvaise idée Je ne dis rien, me contentant de lui tendre son vêtement sans la regarder. Mais qu'est ce que je croyais aussi? Que cette nuit allait tout changer? Que le fait qu'elle soit rester lui donnerai l'envie d'être avec moi? Pourquoi voudrait-elle être avec moi après tout, elle avait surement des tonnes de garçons beaucoup mieux à ses pieds. Pas des étudiants en médecine qui passait leur vie dans les bouquins et qui était incapable de parler ou presque. C’est pas ce que je voulais dire c’est juste que…enfin, tu comprends… J'hochais la tête doucement. Bien sur que je comprenais, après tout elle avait été clair, j'avais changé les règles c'était normal que je me ramasse le retour de manivelle. Tu peux me l’attacher s’il te plait ? Oui mais j'en avais marre de rien dire. Je voulais pas la voir partir comme ça, voir cette soirée et cette nuit gâchée. Alors que je m'approchais d'elle pour lui remonter sa robe, je laissais mes bras entourer ses hanches, et je l'attirais, son dos à nouveau contre mon torse, mon souffle sur sa nuque. Moi je regrette rien... Cette nuit était magique pour moi Jenna... Je voulais lui dire beaucoup plus, mais je ne savais pas comment faire, je ne trouvais pas les mots pour lui faire comprendre que je ne voulais plus me cacher, que je voulais plus que des moments volés et du sexe dans un coin sombre à l'abri de tous. Voilà ce que j'avais réalisé cette nuit, voilà pourquoi je pouvais jamais me la sortir de la tête. La réalité que je voulais éviter depuis quelques temps me frappait de plein fouet et je savais qu'à partir de maintenant la voir serait aussi douloureux que plaisant. Mais je respecte que tu ne veuilles pas être vu avec moi... Ma voix était un murmure, mais j'étais si proche d'elle qu'elle devait l'avoir entendu... C'était sorti presque malgré moi, je voulais pas la mettre dans cette position car je savais qu'elle allait mettre le hola à présent. Elle ne voulait pas plus, je venais de lui avouer à demi-mot que moi oui, cette nuit serait donc surement notre dernière. Je me détachais d'elle et remontait la fermeture de sa robe, prêt à la regarder partir...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Jeu 25 Avr - 17:15



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
L’intrusion d’Adrian l’avait violemment ramené à la réalité de sa situation, cette situation d’entre deux insupportable, cette incertitude, ne pas savoir ce qu’ils étaient l’un pour l’autre, ne rien pouvoir définir, comme d’habitude elle était la fille que l’on cachait, elle en avait assez. Trop vite, trop dure, trop compliqué tout simplement. Elle avait été naïve de croire que ce serait une relation facile, une relation paisible dont elle pourrait se détacher aisément, juste du sexe…oui mais pourtant il y avait tellement plus et pour elle depuis le tout début. Depuis le commencement, non, même avant le commencement, dix-huit ans où elle avait toujours eu des sentiments inavouables à son égard et même après leur évident rapprochement elle devait encore se taire. Alors quelle intrusion ? Celle d’Adrian dans la cuisine ou la sienne dans la vie de Luckaël ? Pourquoi avait-elle tellement insisté pour en faire partie ? Pourquoi cherchait-elle par tous les moyens à être « quelque chose » pour lui alors que fondamentalement elle ne représentait rien. Elle soupira de sa propre bêtise alors qu’elle récupérait son soutif dans les mains du jeune homme, à trop rêver on finit par tomber de haut. Elle ne regrettait pas d’être restée, elle regrettait la tournure qu’avaient prise les choses, elle se sentait coupable également de mettre Luck dans l’embarras. Pourtant au lieu d’attacher sa robe il passa ses mains autour de sa taille, sentant son souffle sur sa nuque Jenna s’abandonna à l’instant fermant les yeux, déposant ses mains sur les siennes Moi je ne regrette rien…cette nuit était magique pour moi Jenna… à ces mots elle ouvrit d’un seul coup les yeux complètement surprise par les propos qu’il tenait. Elle ne comprenait plus ce qu’elle devait faire, comment devait-elle agir ? Il ne voulait pas que leur entourage ait connaissance de leur relation, cette décision ils l’avaient prise à deux…pourquoi lui dire ça maintenant ? Jenna trouvait ça cruel d’une certaine façon, comment voulait-il qu’elle voit clair s’il passait son temps à changer d’avis et de comportement ? Elle était complètement perdue, à tel point qu’elle ne pouvait rien dire, restant complètement muette elle avait peur de bouger ne serait-ce que d’un millimètre. Luckaël brisa finalement le silence à sa place Mais je respecte que tu ne veuilles pas être vu avec moi… il s’éloigna ensuite et remonta lentement la fermeture de sa robe. Son discours n’avait aucun sens, pourquoi changer les règles maintenant ? Jenna n’aimait pas le changement, elle le redoutait car celui-ci n’avait jamais rien apporté de bon dans sa vie. Elle se tourna pour lui faire face, remuant doucement la tête et se grattant le front confuse, elle ne savait vraiment que répondre C’est pas…non.. elle évitait de croiser son regard, sentant que cela rendrait les choses encore plus difficiles Ca n’a rien à voir…ça ne me dérange pas qu’on nous voit ensemble, c’est juste que… « c’est juste que j’ai peur de souffrir, encore… » Aurait voulu-t-elle dire mais elle ne pu terminer sa phrase. Jenna était toujours ainsi, dans la retenue, elle pouvait parler de tout et n’importe quoi mais dès qu’il s’agissait d’elle, du personnel, de l’intime, elle se refermait comme une huitre. Elle était tellement douée pour dissimuler les choses. Et pour cacher, pour éviter. Mais elle avait tellement d'amour dans son coeur que l'idée de tout laisser sortir, de dévoiler son jeu, l'effrayait à mourir. Elle préférait qu’il la croit indifférente plutôt qu’il se rende compte à quel point elle était vulnérable face à lui Je suis désolé, il faut vraiment que j’y aille ajouta-t-elle encore mal à l’aise, se rendant bien compte qu’elle ne répondait en rien aux interrogations de Luck, rapidement elle déposa un baiser sur ses lèvres avant de se diriger vers la fenêtre pour prendre l’escalier de secours, au moins elle était sûr de ne pas y croiser Adrian. Tout en franchissant la vitre elle lui lança un dernier regard, suivit d’un sourire pas tout à fait sincère Je t’appelle elle savait bien qu’elle ne le ferait pas, du moins pas pendant un moment, elle avait besoin de prendre de la distance par rapport à tout cela. Si cette nuit avait bien servis à une chose, c’était à lui ouvrir les yeux sur ce qu’elle ressentait réellement, elle était en train de s’attacher à Luck, bien trop et elle ne pouvait pas prendre ce risque.

Il n'y avait que deux attitudes possibles : soit elle décidait de ne pas s'attacher aux êtres et aux choses, afin de rendre l'amputation moins douloureuse ; soit elle décidait, au contraire, d'aimer d'autant plus les êtres et les choses, d'y mettre le paquet. L’ennui c’était qu’avec lui elle ne savait pas quoi choisir alors elle prenait la troisième option, la plus simple : Fuir…



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    

Revenir en haut Aller en bas
 

[HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-