AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Lun 8 Avr - 22:57



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Il fallait être honnête: la fac de médecine, c'était quand même éprouvant. Je devais travailler énormément pour mes études, surtout que vu la spécialisation que j'avais choisi, la compétition était particulièrement rude... Mais ce n'était pas un problème, je savais que je voulais devenir chirurgien, que c'était ma passion et que je donnerai tout pour y arriver. Du coup, depuis la rentrée, je n'étais pas sorti une seule fois. Non pas que je sois un gros fêtard d'habitude, mais je sortais généralement toujours une fois ou l'autre avec Adrian pour me détendre et me changer les idées. Mais là, j'avais vraiment travailler comme un malade et je n'étais pas du tout sorti de chez moi. C'est pour ça que quand des potes de l'université m'avait proposé une petite soirée en boîte avec eux, je m'étais laissé tenter. Après tout, il fallait que je sorte avec d'autres personnes, pas uniquement avec mon meilleur ami ou ma soeur. Et puis, c'était surement l'occasion pour moi de penser à autre chose qu'à Jenna aussi. Entre nous, les choses étaient franchement compliquées. Enfin, pas vraiment compliquées, mais plutôt pas claires. Un peu par ma faute, il fallait bien que je l'avoue. Mais dès qu'elle était là, mon cerveau passait dans un espèce de black out et j'étais uniquement intéressé par l'attraction très intense que je ressentais pour elle. Mais ce soir, j'allais me la sortir de la tête, au moins pour la soirée.

On part en boîte, une équipe composé uniquement de mec. L'humour est lourd et gras, une ambiance typique de réunion entre potes. Bien sur, ils ne peuvent pas s'empêcher de me vanner car ça fait un moment qu'ils ne m'ont plus vu avec une fille. C'est vrai qu'ils peuvent parfois être lourd, mais là ce soir c'est parfait pour me pousser à prendre un risque et aborder une femme. J'en ai besoin, ça m'aidera surement à faire le point sur ce qui se passe entre nous. Un de mes potes m'indique une fille au bar. Longue chevelure, je la vois que de dos mais elle a l'air très séduisante. Allez, go Luck, lance toi, ça va te faire du bien. Je m'approche d'elle, en mode séducteur. J'ai tous sauf envie de me prendre un vent de sa part. J'arrive au bar à sa hauteur, et je n'ai toujours pas vu son visage. "Alors mademoiselle, je peux vous offrir un verre? " Je suis tout sourire mais quand elle tourne la tête, mon sourire disparaît. Parce qu'en face de moi, ce n'est pas une inconnue, mais bel et bien Jenna. Qui doit bien avoir comprit que vu la façon dont je l'ai abordée, je ne l'ai pas reconnu et donc que j'étais prêt à aborder une autre... Autant dire, pas du tout dans une bonne position. En même temps, je sens mon corps réagir à sa vue et à sa proximité. Je me sens attiré par elle, je la veux là maintenant. J'ai envie de poser mes lèvres sur siennes et pourtant je sais que je ne le ferai pas. Trop de monde, et personne ne doit savoir ce qui se passe entre nous. Je finis par sortir de mon mutisme... "Jenna? Mais qu'est ce que tu fais là? " Oui, en ce moment il est bien loin l'étudiant brillant en chirurgie. Je suis comme paralysé devant elle, me demandant un peu comment les choses vont se passer.

made by ℬlue ℐⅴy


Dernière édition par Luckaël C. Dickens le Ven 12 Avr - 23:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mar 9 Avr - 17:13



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Je…en fait je n’ai plus très envie, et si on faisait quelque chose de plus posé ce soir ? Je sais pas, vous n’avez qu’à venir à l’appart et on pourra… Oh non Jenna ! Allez tu vas voir ça va être amusant ! la coupa Amy tout en lui lançant un regard suppliant, ses amies avaient décidé de passer la soirée en boîte ce soir et Jenna se rendait compte un peu trop tard que l’idée ne la tentait plus autant d’un seul coup. Cela dit elle était ce genre de fille à ne presque jamais rien refuser à ses proches, alors lorsque son amie Amy lui fit ses petits yeux de chat elle ne pu faire autrement que de céder Bon ok, mais jte préviens, si jamais on ne croise que des lourdingues je m’en vais dit-elle sur un ton léger Super ! Je suis sur que ça va être marrant…et puis tu pourras surement harponner un beau garçon, ça doit faire quoi ? Depuis le lycée que je ne t’ai vu avec personne ! Attends… soudain Amy s’approcha d’elle pour descendre le décolleté de la robe rouge dos nu que portait la jeune femme, Jenna n’était pas du genre m’as-tu vu mais ses amies l’avaient poussé à mettre quelque chose d’un peu plus sexy que d’ordinaire, et c’est toute apprêté ainsi qu’elles avaient pris le chemin du club Voilà, c’est mieux elle lui lança un sourire complice et passa son bras sous le sien pour continuer leur marche. En réalité Jennalyn n’avait vraiment aucune envie « d’harponner un beau garçon », mais elle ne pouvait décemment pas dire non plus aux filles qu’elle avait déjà quelqu’un, ou du moins que quelqu’un lui plaisait. Amy n’avait pas tort, officiellement la jolie brune n’était sortie avec personne depuis des années, en fait c’était tout simplement car toutes ses relations avaient été trop compliquées. D’abord Andy, un amour de vacances qui était destiné à n’être que ça, puis la liaison interdite qu’elle avait eu avec son professeur à l’université, celle-ci avait pourtant duré deux ans mais elle ne pouvait en parler à personne à l’époque, seule Clélia était au courant. Maintenant voilà qu’elle s’était embarquée dans une histoire bien étrange et qui elle savait finirait par la faire souffrir, elle fréquentait depuis peu Luckaël, le frère de Clélia mais personne une fois encore n’était au courant. Au fond, Jenna en avait plus qu’assez de vivre des relations secrètes, cachées, de devoir toujours nier ses sentiments, elle était lasse de ses situations mais il fallait croire qu’elle les attirait comme un aimant.

Après avoir fait un peu de queue elles pénétrèrent enfin à l’intérieur de la boîte. Déposant son sac aux vestiaires Jenna descendit les quelques marches qui la séparait encore de cette ambiance déjantée au sous-sol. En bas s’était déjà la folie, la nuit avait bien débutée et les gens dansaient déjà comme des déchainés sur la piste, la musique à fond donnait vit à leurs pêchés et chacun tentait tant bien que mal de chercher des bras dans lesquels terminer la nuit. Ses amies n’attendirent pas cinq minutes avant de se lancer sur la piste à la recherche d’un beau mâle qu’elles pourraient charmer, de vrais sirènes et dans tous les sens du terme car la plupart d’entre elles les jetteraient aussitôt le matin venu. Marchant à travers la foule Jennalyn sentait déjà les regards des hommes sur elle, mais il n’y en avait qu’un seul qu’elle voulait par-dessus tout croiser ce soir, pourtant elle savait que c’était impossible, il devait encore être le nez fourré dans ses bouquins de médecine. Sans grande conviction elle s’accouda au bar pour se prendre un verre quand soudain une voix familière l’accosta Alors mademoiselle, je peux vous offrir un verre ? elle s’apprêtait déjà a envoyé l’inconnu sur les roses mais lorsqu’elle se retourna elle vit avec surprise que son homme mystérieux n’était autre que Luckaël. Elle ne pu s’empêcher d’afficher un large sourire en le découvrant, se disant que sa soirée n’allait pas être si désastreuse en fin de compte. Elle voulu s’avancer pour lui voler un baiser mais se rappela qu’il lui était interdit de faire cela, pas en public en tout cas, c’était leur petit secret à eux. Elle se demanda un instant s’il était sérieux ou s’il l’avait reconnu et était venue la trouver au bar, faisant comme s’il ne la connaissait pas exprès, un petit jeu de séduction qu’ils faisaient parfois Volontiers bel inconnu lui répondit-elle se prêtant au jeu toujours un rictus au coin des lèvres. Elle eut cependant bien vite sa réponse quand le jeune Dickens s’étonna de sa présence ici. Apparemment non, il ne l’avait pas reconnu. Et autre information qui montait aussi au cerveau de Jenna était qu’il l’avait donc abordé sans savoir que c’était elle, la prenant pour une autre. Elle en déduisit assez vite que c’était bien entendu dans le but de draguer une jolie fille et peut être même repartir avec dans le meilleur des cas. Cette conclusion n’enchanta guère la jeune femme qui perdit automatiquement son sourire. Pour sa part on avait dû la traîner ici parce qu’elle elle ne voulait être avec personne d’autre que lui, mais ce n’était apparemment pas son cas. D’un autre côté elle ne pouvait pas lui faire de remarque là-dessus et encore moins se montrer jalouse, après tout rien n’était officiel entre eux. Ce n’était pas comme s’ils s’étaient promis l’exclusivité ou quoi. Jenna ne pouvait rien réclamer, elle savait bien que Luck ne voulait rien de sérieux avec elle, du moins elle en était persuadée. C’était déjà un vrai miracle qu’il la remarque alors qu’avant elle était pour ainsi dire invisible à ses yeux.

Prenant sur elle pour ne rien montrer de sa contrariété elle lui décrocha un autre sourire un peu mesquin toute fois et lui répondit en arquant un sourcil Mais la même chose que toi mon cher… elle finit alors son verre coup sec avant de laisser un billet sur le bar …je viens m’amuser. Profites bien de ta soirée ! lui lança-t-elle en lui adressant un clin d’œil avant de l’abandonner pour filer rejoindre ses amies sur la piste de danse. Là, un homme se cola à elle et bien que d’ordinaire elle l’aurait repoussé elle ne le fit pas, continuant dans un déhanchement endiablée à narguer Luckaël. Un des gros défauts de Jennalyn était qu’elle était assez revancharde, et si la jeune femme ne pouvait rien dire à Luck cela ne l’empêcherait pas de lui faire comprendre que si monsieur faisait ce qu’il lui plaisait, elle pouvait faire de même.
FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mar 9 Avr - 19:03



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Si j'avais accepté cette sortie, c'était aussi parce que je n'arrivais plus à me concentrer comme je l'aimerai sur mes cours. En effet, même en train de réviser, la moindre chose me faisait penser à elle. Et je détestais ça. Pas Jenna bien sur, non j'étais généralement beaucoup trop attiré par elle pour pouvoir la détester. Mais le fait de ne pas pouvoir être maître de mes pensées, d'être dérangé dans ma concentration me perturbait vraiment. Oui, j'avais besoin de maîtriser mes pensées, de pouvoir penser à ce que je voulais, quand je le voulais. C'était peut-être bizarre pour certain, mais j'avais toujours eu ce côté un peu froid et en contrôle. C'était ma façon de garder le contrôle sur mes études, de passer mes années sans problème. Quand j’étudiais, j'étais en mode varior. Je ne pensais qu'à la médecine et je parvenais à abattre une sacrée quantité de travail. Mais ses derniers temps, je n'arrivais pas à le faire et c'est pour ça que je sortais. Et c'était même dans le but de me sortir Jenna de la tête que j'avais voulu aborder une autre fille, même si je n'étais pas certain que ça marcherait. Le fait est que pour le coup, mon idée m'était revenue dans la figure car au lieu d'oublier Jenna, je me retrouvais face à elle.

Une fois que je pouvais voir clairement Jenna', je devais avouer qu'elle était particulièrement en beauté ce soir. Peut-être un peu trop de décolleté à mon goût, mais sa robe lui allait à ravire. Comme toujours quand elle était devant moi, j'oubliais tout ce qui se passait autour de moi. Là, je ne voyais que son sourire quand elle me reconnu et mon coeur commence à battre comme si je venais de courir un marathon. J'adore cette sensation et en même temps ça m'énerve de ne pas pouvoir contrôler mes émotions. Oui, c'est vrai, j'avais peut-être une tendance à vouloir tout contrôler et alors... Volontiers bel inconnu Mais forcément, il fallait que je gâche les choses en lui faisant comprendre que je ne l'avais pas reconnu plutôt que de profiter du moment qui s'offrait à nous. J'aurais pu me foutre des baffes. Comme d'habitude quand j'étais prêt d'elle, je ne réfléchissais plus à rien et je laissais les mots sortir de ma bouche sans contrôle. Et ça ne me plaisait pas du tout. Surtout quand je voyais la tête de Jenna se décomposer légèrement à mesure qu'elle réalisait que je l'avais abordé sans la reconnaître. J'allais passer un sale quart d'heure, et ça même si on n'était pas officiellement ensemble. J'allais peut-être éviter la scène parce qu'on était en public mais je sentais bien qu'elle allait me le faire payer. Protecteur et jaloux comme j'avais tendance à l'être envers les gens à qui je tenais, je redoutais le pire. Surtout que je ne pourrai rien faire sans prendre le risque que quelqu'un découvre ce qui se passait entre nous... Cette soirée allait tourner à l'horreur pour moi, je le sens maintenant très clairement. Mais la même chose que toi mon cher… je viens m’amuser. Profites bien de ta soirée ! Un clin d'oeil et je la vis me planter pour partir sur la piste de danse. Qu'est ce que je disais? Ca sentait la soirée pourri, parce que je me connaissais, j'allais être incapable de détacher mes yeux d'elle. Heureusement pour moi, mes potes étaient tous occupé ailleurs, ils ne me remarqueraient probablement pas. Jenna quand à elle semblait décidée à me rendre fou. Bien sur, je ne l'avais pas quitté des yeux une seule seconde. Je ne pouvais de toute façon pas le faire même si je l'avais voulu. J'avais littéralement besoin de la voir, de savoir où elle était et qu'elle tenait les mecs à distance. Je me détournais quelques secondes de la piste de danse le temps de payer ma bière, et à peine avais-je porté ladite bière à mes lèvres, la gorgée que je venais de prendre ressorti directement. En effet, Jennalyn était tout sauf entrain de repousser un mec. Au contraire, elle semblait même l'encourager. Et voir ça me rendait juste malade. Je serrai ma bouteille comme si c'était le cou du type. Calme Luck, calme... Il fallait pas que je fasse de chose irréfléchi. Je jetais un nouveau coup d'oeil sur la piste de danse et comme généralement quand il s'agissait de Jenna, toutes pensées de self control ou autres quittèrent mon esprit. Je finis ma bouteille rapidement et me dirigeais droit vers Jenna sur la piste de danse. Je repoussais le mec d'elle. Elle est avec moi.. Je ne laissais pas franchement le choix ni au mec ni à Jenna, et je prenais sa place, collé au dos de Jenna. Peut-être allait-elle râler ou même me repousser, mais j'en avais rien à faire. Elle était contre moi, je pouvais sentir l'odeur de ses cheveux et je savais que j'étais perdu. Cette fille était ma faiblesse et ma passion en même temps. Et pour le moment, j'étais simplement incapable de savoir comment gérer tout ça. Alors je passais mes mains sur ses hanches pour l'attirer encore plus près de moi.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mar 9 Avr - 20:22



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Sans vergogne la jeune fille s’en donnait à cœur joie, le garçon avec qui elle dansait n’était pas vraiment repoussant en plus de cela, de toute manière il aurait pu être le plus gros laideron de toute la boîte que cela n’aurait arrêté Jenna, elle se fichait bien de ce type et de tous les autres d’ailleurs, elle voulait juste emmerder Luckaël. Même si elle n’était pas certaine que cela marcherait, peut être qu’il s’en ficherait complètement en fait, ne tenant pas assez à elle pour être jaloux. Mais la demoiselle avait son égo alors même s’il s’en moquait elle voulait lui montrer qu’elle pouvait aussi passer à autre chose, qu’elle se fichait bien de toutes les nanas qu’il pouvait dragué, bien sur, c’était faux, mais ça évidement Jenna n’aurait jamais le courage de lui avouer. Alors à défaut de pouvoir être dans ses bras elle se consolait dans ceux d’un autre, le laissant se frotter à elle et sentant ses mains dégringoler le long de son corps. Elle se laissait aller au rythme de la musique et tentait d’oublier Luck, pourquoi ne pouvait-il pas être un garçon comme les autres ? Un parmi tant d’autres…pourquoi ressentait-elle des choses pour lui depuis des années ? Elle aurait évité bons nombres d’ennuis si elle avait posé son dévolu sur un autre homme, de toute manière il fallait croire que c’était son crédo, tomber amoureuse de personnes dont elle ne devrait pas.

Puis soudainement elle entendit la voix de Luckaël dégager le type qui dansait contre elle, il le repoussa et prit sa place avec un naturel consternant, Jenna ne s’en plaignait pas mais elle était terriblement surprise de son intervention à tel point que sur le coup elle ne réagit même pas. Elle fut encore plus étonné de voir qu’il se rapprochait d’elle, la ramenant vers lui pour épouser ses mouvements, mains sur ses hanches voilà qu’il ne respectait plus du tout la limite qu’ils s’étaient pourtant fixé. Jennalyn sentit son cœur s’affoler à ce geste, ce n’était pourtant pas grand-chose mais elle ne répondait plus d’elle lorsqu’il était aussi proche, Luck avait le don de lui faire perdre tout ses moyens. Elle trouva la force pourtant de s’éloigner de lui, lui faisant à présent face elle le jaugea du regard complètement halluciné par ce qu’il se passait Mais qu’est-ce que tu fais ? lui demanda-t-elle encore abasourdi, elle ne craignait pas de parler à voix haute car de toute manière avec la musique et ce vacarme incessant qui couvrait tout personne ne pourrait surprendre leur conversation Quelqu’un…quelqu’un pourrait nous voir elle disait plus pour le lui rappeler que l’informer réellement, Luck était loin d’être idiot il savait ce qu’il faisait c’est pourquoi cela la surprenait d’autant plus D’après toi que vont dire les gens après ? Je te rappelle qu’on avait dis qu’on garderait ça pour nous… Garder cela pour eux ? Elle ne savait plus trop si elle en avait vraiment envie, mais elle ne savait pas où elle en était elle non plus alors peut être était-ce plus judicieux ? Non, ce n’était pas ça, elle niait l’évidence et se trouvait de fausses excuses mais la vérité c’est que Jenna était convaincu que s’ils dévoilaient ce qu’il y avait entre eux, peu importe ce que c’était d’ailleurs, au grand jour alors elle le perdrait. Luck ne voulait pas d’une relation sérieuse et encore moins que tout ça s’ébruite alors si jamais quelqu’un venait à le savoir elle se doutait que leur relation, si infime soit-elle, ne ferait pas long feu. C’est ce qu’elle redoutait le plus, jusqu’ici tout le monde l’avait toujours laissé tombé d’une manière ou d’une autre, elle savait qu’un jour il se lasserait d’elle, cela arriverait fondamentalement tôt ou tard. C’était déjà un miracle qu’il s’intéresse à elle, elle voulait juste que le rêve continu encore un peu.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mer 10 Avr - 16:42



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Avoir Jenna serrée contre moi était une sensation enivrante, il fallait bien l'avouer. Surtout après l'avoir vu danser avec cet autre mec! Je sentais ma colère et ma jalousie fondre à mesure que je prenais conscience de sa présence, de son odeur et de ses formes sous mes mains. Comment avais-je fait pour ne pas remarquer sa présence pendant toutes ses années? Je ne pensais plus à rien, le simple fait de la tenir proche de moi me faisait oublier où nous étions et ce qui venait de se passer. Pour moi qui avait une sacrée tendance à être rancunier, c'était simplement exceptionnel. Autant vous dire que si une de mes anciennes conquête m'avait fait un coup pareil, nous n'aurions certainement pas terminer la soirée ensemble. Je n'aimais pas me donner en spectacle, j'avais toujours été un homme qui réglaient ses problèmes discrètement, sans ameuter la galerie. En tant normal donc, j'aurai pris mes affaires et serais rentrer chez moi, et je n'aurais plus donner de nouvelles à cette fille. J'avais un certain égo et comme tout le monde je n'aimais pas du tout le voir blesser. Pourtant ce soir, j'avais agi de façon totalement différente, j'avais été vers elle, j'avais risqué une scène en public alors que personne ne savait pour nous, bref, j'avais purement et simplement été à l'inverse du bon sens pour elle. Parce que personne ne m'avait rendu fou comme elle me rendait fou d'elle.

Pourtant, bien trop vite à mon goût, Jenna se détacha légèrement de moi. Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas trop sa réaction. Oh, peut-être qu'elle ne perdait pas son cerveau quand elle était en ma présence. Oui, elle en avait de la chance, j'aimerai bien en être capable moi aussi. Mais qu’est-ce que tu fais ? Quoi qu'est ce que je faisais? Ce n'était pas la réaction qu'elle avait chercher en me provoquant de la sorte? Je ne comprenais plus rien et mes sourcils se froncèrent encore un peu plus. Moi qui avait toujours cru que je comprenais bien les femmes grâce à mon expérience avec Clélia, j'étais vraiment perplexe pour le moment. Quelqu’un…quelqu’un pourrait nous voir. D’après toi que vont dire les gens après ? Je te rappelle qu’on avait dis qu’on garderait ça pour nous… Oh, c'était de ça qu'elle parlait... Ca m'énervait de me l'admettre, mais le fait qu'elle me rappelle notre deal me blessait quelque peu. Mais je me devais de respecter son choix, elle ne voulait pas être vu en public avec moi, c'était ainsi et c'était à moi de m'adapter. Car il était simplement impensable pour moi d'imaginer retourner avec mes amis pour passer le reste de ma soirée. Oui, Jenna était un peu ma drogue et maintenant que j'avais eu mon corps collé au sien, je ne pouvais pas la laisser partir comme ça. Je voulais la sentir à nouveau contre moi, respirer son odeur et embrasser ses lèvres qui m'attiraient tellement. Je pris sa main et l’entraîner vers la sortie. Elle écrirait un message à ses amies qu'elle était fatiguée, ça serait le plus simple. Direction chez moi où nous pourrions être tranquille. Alors suis moi Baby, je te ramène... J'en profitais pour lui adresser un clin d'oeil, alors que je mourrai d'impatience de l'embrasser sans aucune retenue. J’espérais simplement qu'elle n'allait pas me dire non, parce que je ne savais pas ce que je ferai dans ce cas là. J'avais besoin d'être avec elle, je ne pouvais simplement imaginer qu'elle ne veuille pas rentrer avec moi. Même si je n'étais pas le meilleur en communication, j'espérais qu'elle comprenne que c'était ma façon de suivre ce qu'elle voulait, c'est à dire garder encore notre relation secrète...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mer 10 Avr - 22:06



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Tandis qu’elle s’éloignait de lui le jeune homme lui lança un regard interrogateur, presque surprit que Jenna ne comprit pas du tout, pour elle cela était évident que dans un lieu aussi bondé il ne pouvait pas se comporter comme ça, c’était l’accord qu’il y avait entre eux et auquel il avait tant tenu. Pourquoi prendrait-il le risque de le briser maintenant ? Cela n’avait aucun sens pour la jeune femme. Elle trouvait ça aussi un peu cruel de sa part de se comporter comme cela, pour lui elle n’était surement qu’une conquête de plus, une fille avec qui il s’amusait, elle savait qu’il ne l’avait toujours vu que comme une gamine, comme la copine de sa sœur et jamais comme une vraie femme, c’est bien pour cela qu’il ne posait jamais les yeux sur elle auparavant. Récemment les choses avaient changé entre eux, l’ennui c’est qu’elle ignorait pourquoi et honnêtement elle trouvait cela trop beau pour être vrai. Toutes ses relations avaient toujours viré au cauchemar jusqu’ici elle se doutait que ce serait aussi le cas pour la leur, c’était toujours ainsi, elle le savait, ce qu’il ignorait en revanche c’est quand est-ce que la bombe à retardement allait lui exploser en plein visage. Le problème dans cette histoire c’est que non seulement personne n’était au courant mais surtout les gens qui étaient le plus proches d’eux et ceux aussi qui méritaient le plus de savoir, comme Clélia ou même son frère Ethan. Assurément que l’un deux en tout cas ne prendrait pas très bien les petites cachoteries qu’ils leurs faisaient et Jenna devinait aisément lequel. Luckaël continuait de la regarder de cette drôle de façon les sourcils froncés et elle ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’il pouvait bien se passer dans la tête de celui-ci. Elle jetait des petits coup d’œil inquiets autour d’eux, paniquée à l’idée que quelqu’un ait pu comprendre la situation, surement était-elle parano mais elle c’était plus fort qu’elle. Pourtant tout le monde s’en fichait bien, tous étaient occupés avec leurs propres conquêtes, ils s’amusaient avec leurs amis ou des inconnus d’ailleurs, personne ne prêtait vraiment attention à eux. Et puis, ils ne faisaient rien de mal, ils discutaient, enfin cela en donnait impression en tout cas. Puis soudainement alors qu’elle était occupée à regarder ailleurs il lui attrapa la main et la guida vers la sortie en soufflant Alors suis moi Baby, je te ramène… il lui adressa un clin d’œil alors qu’elle affichait un air abasourdi devant sa démarche. Tellement surprise qu’elle se laissa entraîner dehors sans se poser de questions, sans omettre la moindre objection. Il récupérait leurs affaires aux vestiaires et elle toujours accroché à sa main ne disait mot, restant dans un mutisme parfait jusqu’à ce qu’ils se retrouvent tous les deux sur le trottoir s’apprêtant à s’engager dans les rues.

Puis se fut comme si son cerveau se remittait en marche d’un seul coup et mille questions fourmillèrent alors dans sa tête, haaa si seulement elle pouvait arrêter de penser parfois ! Mais euu…et mes amies ? lui demanda-t-elle alors qu’il continuait de marcher, elle ne pouvait pas les abandonner comme ça, enfin si elle le pouvait elle était même quasi-sur qu’elles ne remarqueraient pas son absence avant une bonne heure, Luck lui tendit son portable comme pour lui suggérer d’envoyer un message. Oui…c’était logique elle pouvait faire cela, elle s’exécuta alors, une fois la chose faîte elle reprit de plus belle Et….et tes amis ? il continuait d’avancer, il marchait vite, peut être trop vite pour elle qui n’arrivait pas à rassembler ses pensées Je dois me lever tôt demain, je ne sais pas si c’est une très bonne idée… en fait tout cela était des broutilles et elle le savait au fond, elle essayait de se trouver des fausses excuses. Pas qu’elle ne voulait pas rester seule avec lui, bien au contraire elle en mourrait d’envie mais elle savait que plus ils passaient du temps ensemble plus elle s’attacherait à lui, elle ne voulait pas souffrir encore une fois, prendre le risque de se montrer vulnérable pour qu’il se débarrasse d’elle tôt ou tard. Lui il passerait facilement à autre chose mais elle, elle ne pourrait jamais le sortir de sa tête…de son cœur. Elle se connaissait, elle était comme ça, elle espérait trop, trop vite, elle n’arrivait pas à passer à autre chose, la preuve avec Liam…même après des mois elle pensait toujours à lui. A…Attends ! lui dit-elle soudainement en retirant sa main brusquement de la sienne et en stoppant ses pas. Pourtant quand il la dévisagea elle n’osa pas croiser son regard, attendre quoi ? Même elle elle ne savait pas trop, pourquoi devait-elle réfléchir à tout ça et s’inquiéter alors qu’il était enfin là. Qu’elle l’avait pour elle ce soir. Non, elle décida de chasser ses sombres pensées de son esprit et de héler un taxi Prenons un taxi, on rentrera plus vite…je suppose que tu es venue dans la voiture d’un de tes copains, moi aussi alors c’est plus pratique comme ça. ajouta-t-elle comme si de rien n’était. Comme si elle l’avait arrêté pour cela. Une fois dans son immeuble elle lui adressa un sourire habituel tandis qu’ils appelaient l’ascenseur, elle ne savait pas pourquoi mais elle était un peu anxieuse.

Les portes de l’ascenseur se refermèrent sur eux et elle se tourna alors vers lui un sourire espiègle aux lèvres Tu sais qu’on dit que les ascenseurs sont des lieux propices aux rencontres et aux fantasmes… tout en soufflant cette phrase elle vint le plaquer contre le miroir et approcha ses lèvres des siennes, les mordillant quelque peu avant de déposer un bref baiser dessus. Elle s’apprêtait un intensifier ce dernier lorsque les portes s’ouvrirent de nouveau sur deux petites mamies qui les surprirent ainsi. Elles leurs lançèrent un regard désaprobateur et un peu choqué tandis que les deux jeunes gens quittaient l’ascenseur. Une fois loin de le couloir Jenna éclata de rire en repensant à leur air offusqué.


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Jeu 11 Avr - 19:41



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Je m'attendais à une réplique de la part de Jenna. Je sais pas, qu'elle me dise qu'elle ne voulait pas, qu'elle était venue avec ses amies et qu'elle ne se sentait pas de les planter comme ça. Ou simplement qu'elle ne voulait pas passer la soirée avec moi. Ce n'était jamais arriver mais on était pas à l'abri d'une première fois. Après tout, elle venait de me faire comprendre très clairement qu'elle ne voulait pas qu'on nous voit en public, qu'elle était loin de vouloir qu'on sache pour nous, enfin il n'y avait pas vraiment de nous, on était bien loin d'être un couple ou quelque chose du genre. Mais bon, j'avais quand même décidé de tenter la chance, poussant même jusqu'à lui faire un clin d'oeil. Je ne sais pas si c'était la surprise ou simplement parce qu'elle en avait envie, mais elle me suivit sans rien dire. J'allais pas tout gâcher en parlant, j'étais bien trop content qu'elle veuille bien rester avec moi. Sa main toujours dans la mienne, je sentais l'excitation monter. J'éprouvais un tel désir, une telle envie de la garder tout contre moi, c'était simplement fou. J'avais jamais ressenti quelque chose qui pourrait s'approcher de ça avec une autre. La tension était presque palpable entre nous. Pas une animosité, non une véritable tension sexuelle. Quand nous étions seuls, la pièce vibrait presque tellement c'était intense. J'aimais beaucoup ça, j'allais pas mentir. Non, ce qui me déplaisait, c'était que même quand elle était pas là je pensais à Jenna. Je secouais la tête, j'étais avec elle maintenant, j'allais quand même pas me prendre la tête sur mes pensées quand elle était pas là, ça serait tout de même le comble.

Tout à coup, je sentis Jenna ralentir légèrement, comme si elle revenait à la réalité. Je laissais échapper un léger soupir, ma chance était finie, elle allait vouloir retourner en boîte, peut-être même retourner danser avec l'autre mec. A cette idée, mon sang se mit à bouillir. Calme Luck, n'imagine pas tout de suite le pire. Mais euu…et mes amies ? J'attrapais mon téléphone dans ma poche et lui montrait en souriant, peut-être qu'après tout c'était juste ça, je me faisais du souci pour rien. Je continuais donc de marcher, espérant qu'elle ne change pas d'avis. Si c'était le cas, je respecterai son choix, bien sur, même si ça me ferai mal. Et….et tes amis ? Je dois me lever tôt demain, je ne sais pas si c’est une très bonne idée… Je le sentais arriver, c'était le moment où elle allait me dire qu'elle voulait que je la ramène à la boîte, malgré le message qu'elle venait d'envoyer à ses amies. Car je reconnaissais bien que c'était juste des excuses qu'elle venait de me sortir à l'instant. Et puis, on ne sort pas en boîte si on doit se coucher tôt, c'était un peu absurde... Et ça ne manqua pas, je sentis sa main se retirer brusquement de la mienne et m'arrêtais, comme Jenna venait de le faire. Je me préparais à sa tirade, limite à des accusations comme quoi je ne devais pas la forcer à faire des choses qu'elle ne voulait pas faire. Mais bon, je faisais de mon mieux pour suivre les règles qu'elle voulait qu'il y ait entre nous. A... Attends ! Etonnement, sa voix était moins sur que ce à quoi je m'attendais. Pitié, faites qu'elle ne tourne pas autour du pot, qu'elle m'annonce directe qu'elle ne voulait plus de cette histoire entre nous, qu'en fait elle ne m'avait jamais vu autrement que comme un grand frère un peu bougon, qu'elle avait simplement eu peur de me blesser et que c'est pour ça qu'elle n'avait rien dit avant. Comment ça je manquais de confiance en moi? C'était faux, j'étais très réaliste... Enfin, ma vision du réalisme, celle d'un futur médecin qui se préparait toujours aux pires complications. Je ne détournais pourtant pas le regard, au contraire je la fixais avec attention. Je fus surpris de la voir héler un taxi. Elle allait me planter comme ça? Gosh, je m'attendais quand même pas à un truc autant violent... Prenons un taxi, on rentrera plus vite…je suppose que tu es venue dans la voiture d’un de tes copains, moi aussi alors c’est plus pratique comme ça. Un immense sourire apparut à nouveau sur mes lèvres alors que je la suivis dans le taxi. Oh, game on my sexy lady. Si elle aussi était impatiente, la nuit allait faire des étincelles. Autant dire que c'était très loin de me déplaire.

Arrivé à mon immeuble, Jenna me sourit, même si elle semble un peu nerveuse, je ne sais pas pourquoi. Mais le peu de doute qui aurait pu s'infiltrer dans mon esprit est vite chassé quand je vois le sourire espiègle qu'elle affiche quand les portes de l'ascenseur se referment sur nous. Mon sourire mimique le sien, même si je ne sais pas ce qu'elle a en tête. Mais je me réjouis de le découvrir... Elle me faisait face et j'avais envie de la dévorer déjà là maintenant, dans cet ascenseur. Mais je devais me faire violence, après tout on pourrait nous voir... Tu sais qu’on dit que les ascenseurs sont des lieux propices aux rencontres et aux fantasmes… et après m'avoir dis ça, elle vient se coller à moi. Techniquement, elle m'avait même plaqué contre le miroir et j'étais plus que ravi d'être ainsi piégé. Oh, depuis que je l'avais embrassé la première fois, elle était dans tous mes fantasmes, mais je ne l'avais jamais imaginée comme ça dans un ascenseur... Mais je dois avouer qu'étant en train de le vivre, c'était effectivement très très excitant... Je sentis que mes lèvres étaient toujours étirées dans un sourire lorsqu'elle se mordilla les lèvres et quand elle vient les poser sur les miennes, je n'avais qu'une envie: attraper ses hanches, l'attirée contre moi et l'embrasser avec une passion folle. Mais avant que je puisse m'exécuter, nous fûmes couper dans notre élan par deux petites mamies qui entrèrent dans l'ascenseur en nous lancer des regards désapprobateurs. Mais j'étais loin d'avoir honte, au contraire je trouvais la situation follement amusante et excitante. Le sourire toujours aux lèvres, je pris la main de Jenna et la guidait hors de l'ascenseur. A peine les portes de ce dernier furent-elles fermées qu'elle éclata d'un rire. Un si beau rire, mélodieux et doux à la fois. Réprimant déjà moi même un fou rire, je ne tiens plus en l'entendant. Tenant toujours sa main, je la montais à ma bouche et l'embrassais délicatement avant de la guider dans mon appartement. Une fois entrer, je la menais à ma chambre, et refermais la porte à clef avant de plaquer à mon tour contre la porte. J'avais toujours un large sourire sur mes lèvres, chose qui n'était pas forcément habituel quand j'étais avec elle. Non pas que je sois triste ou que je ne passe pas du bon temps en sa présence. Mais mes lèvres étaient généralement beaucoup trop occupées à autre chose pour sourire. Je la regardais, laissant mes yeux absorbé son doux visage, ses joues légèrement rougies par le rire et le sourire sur ses lèvres. Dieu comme j'étais chanceux de l'avoir là avec moi. Je replaçais une mèche de ses cheveux derrière son oreille, caressant légèrement sa joue au passage. J'avais toujours un léger rire dans la voix quand je pris la parole. Alala les aventures que tu me fais vivre Jennalyn... Si tu savais à quel point j'adore ça... Mais bon, il est tant de repasser aux choses sérieuses. Je crois qu'on en était là si mes souvenirs sont bons. Un immense sourire aux lèvres, je me penchais vers elle et l'embrassais doucement, tendrement. Je l'avais à moi pour la soirée et je voulais en profiter au maximum. Je passais ma main derrière sa nuque et l'attirer un maximum contre moi, mettant un peu plus de passion dans mon baiser. Je ne pouvais pas lui résister et j'étais loin d'en avoir envie...


made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Ven 12 Avr - 17:53



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Alors qu’ils s’engageaient tous deux dans le couloir le rire de Luckaël accompagna le sien, il est vrai que la situation était des plus amusantes. Leur petit échange dans l’ascenseur ayant provoqué un sacré choc à ces adorables vieilles dames, c’était assez marrant de croiser ces gens de la vieille école qui se trouvaient offusqués pour un rien, Blue Hills en accueillait pas mal et c’était le lot de toutes les petites villes comme les rumeurs qui allaient bon train. Cependant ils n’avaient rien à craindre de ces petites mamies qui se contenteraient d’en discuter entre elles, au mieux ça occuperait leur prochaine après-midi. Une fois dans son appartement Luckaël entraîna la jeune femme jusqu’à sa chambre où il lâcha enfin sa main pour la plaquer contre la porte. Ce mouvement provoqua le sourire de cette dernière suivit de son habituel mordillement de lèvre, elle n’avait qu’une envie se jeter à son cou pour continuer là où ils s’étaient arrêté en arrivant à l’étage. Ils riaient encore légèrement un peu à cause de la scène qui venait de se passer à peine quelques minutes plus tôt, et beaucoup car ils étaient aussi très heureux de se retrouver seuls tous les deux. Jenna attendait cela avec impatience, à dire vrai elle n’avait pensé qu’à lui quasiment toute la semaine et à sentir son cœur tambouriner dans sa poitrine elle se disait qu’elle devenait de plus en plus dépendante de leurs retrouvailles, de leurs baisers, de lui tout simplement, il était son amphétamine. Il vint replacer une mèche de ses cheveux derrière son oreille et rien qu’au contact de sa main sur son visage le corps de la jeune femme frémit, ayant la chair de poule sur la moindre parcelle de sa peau. Alala les aventures que tu me fais vivre Jennalyn... Si tu savais à quel point j'adore ça... Mais bon, il est tant de repasser aux choses sérieuses. Je crois qu'on en était là si mes souvenirs sont bons lui souffla-t-il se penchant vers elle pour l’embrasser tendrement. Il attrapa sa nuque pour l’attirer un peu plus à lui et Jenna ne demandait que ça, attrapant ses cheveux de ses doigts elle ne parvenait pas à détacher ses lèvres des siennes, et n’en avait franchement aucune envie. Prolongeant le baiser avant de tirer sur son tee-shirt pour l’amener encore plus près d’elle. Collée à la paroi de la porte elle sentait le désir monter en elle et prendre possession de tout son être, elle voulait que Luckaël prenne possession de tout son être. Elle mit fin à leur baiser le temps d’une fraction de seconde pour lui en offrir une multitudes d’autres, ses lèvres se pressant contre les siennes puis se retirant subtilement avant de revenir, elle le voulait tout à elle. Elle se hissa alors jusqu’à son torse tandis qu’il la soulevait de ses bras, passant ses jambes autour de ses hanches et ses mains de part et d’autre de son visage elle continua de l’embrasser avant de venir lui mordiller le lobe d’oreille puis lui chuchota Je pensais qu’on passait aux choses sérieuses… elle lui adressa ensuite un sourire malicieux et en un rien de temps se retrouva sur le lit le jeune homme au dessus d’elle.

Au bout de quelques minutes elle inversa les rôles et le retourna pour se retrouver à califourchon sur lui, avec son aide elle prit l’initiative de retirer le tee-shirt du jeune homme découvrant ainsi son torse, Dieu que Luckaël était beau, elle se disait que bon nombre de filles aimeraient être à sa place…d’ailleurs peut être qu’elles l’étaient, elle ne devait pas être la seule à passer dans le lit du jeune homme. Elle chassa rapidement cette idée de son esprit, elle refusait de se gâcher la soirée en pensant à tout ça. Doucement elle déposa un bref baisé sur sa bouche, puis sur le coin de ses lèvres, sur son menton et sa joue avant de s’attaquer à son cou, descendant ainsi ses baisers sur le corps du jeune homme, s’attardant sur son torse alors que sa longue chevelure brune suivait ses mouvements et venait caresser la peau de Luck. Elle avait la douce impression qu’à cet instant précis il lui appartenait mais elle savait bien que ce n’était que pur fantasme, cela ne serait surement jamais le cas et ne pouvait l’être. La réalité c’est qu’une seule personne ne peut pas tout donné. L’illusion était de croire qu’elle devrait en avoir envie et ne devrait jamais arrêter d’essayer…



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Ven 12 Avr - 18:42



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Il semblait que je n'étais pas le seul à vouloir passer aux choses sérieuses. J'avais été ravi de voir que quand j'avais frôlé la joue de Jenna, cette dernière avait frissonné. D'envie visiblement. Personnellement, je mourrais d'envie d'elle mais j'avais décidé de profiter, de prendre mon temps et de la garder le plus longtemps possible contre moi. Je ne voulais pas qu'elle parte trop vite. Car ça faisait partie de notre arrangement. Nous n'avions jamais passé une nuit ensemble. Et c'était quelque chose que j'aimerai changé. La dernière fois que nous nous étions retrouvés seul, j'avais éprouvé cette sensation de déchirement quand elle était partie et je voulais tâcher d'éviter de la ressentir aujourd'hui. Je me connectais cependant à nouveau au moment présent quand je sentis les lèvres de la jeune femme répondre à mon baiser avec une certaine passion. J'adorais ses lèvres. Elles étaient délicieuses, douces et délicates. Et puis, là coincée entre moi et la porte de ma chambre, je trouvais que Jenna ressemblait à une déesse. Ma déesse. Car pour ce soir du moins, elle était tout à moi. Aucune chance que je la laisse s'échapper. J'avais bien trop envie d'elle, de sa présence, de sa chaleur. Elle m'attira encore plus près d'elle en tirant sur mon t-shirt et je me laissais faire avec délice. Je moulais mon corps au sien, profitant avec délice de ce baiser. Je me laissais aller totalement dans ce baiser, oubliant tout le reste. Je sentis les lèvres de Jenna se détacher des miennes mais pour aller se poser, pour mon plus grand bonheur, sur mes lèvres à nouveau, le temps de m'offrir une multitude de petits baisers. Le fait de ne pas sentir ses lèvres en permanence sur les miennes m'excitait encore plus et je fus ravi quand elle passa ses jambes autour de mes hanches alors que je la soulevais. Elle était tellement légère, un vrai poids plume. Ses mains sur mon visage, elle m'embrassait, puis vient mordiller le lobe de mon oreille, manquant de me faire devenir fou d'excitation. Je pensais qu’on passait aux choses sérieuses…
Oh mais c'est que mademoiselle est joueuse? Je n'attendis pas un instant pour m'exécuter et je me dirigeais, la portant toujours, sur mon lit où je la fis basculer avant de m'y allonger, juste au dessus d'elle. De là, j'avais une vue parfaite sur son doux visage et l'envie de l'embrasser encore et encore me revient. Je suivis donc mon instinct et capturais une fois de plus ses lèvres, nos langues se mêlant délicatement dans une douce bataille. Je la laissais prendre le dessus et elle fut bientôt assise à califourchon sur moi. Je lui laissais volontiers prendre l'initiative, je n'avais jamais été déçu avec elle. Elle m'enleva mon t-shirt et je me retrouvais donc à torse nu sous elle. Autant dire que j'étais très loin de me plaindre. Il fallait avouer que mon torse était peut-être ma principale arme de séduction. J'étais sportif et les tablettes de chocolat bien tracées étaient là pour le démontrer. Mais depuis que j'avais commencé cette étrange relation avec Jenna, il n'y avait qu'elle qui avait pu les contempler. A part ce soir où j'avais pensé me changer les idées, je n'avais eu personne d'autre qu'elle. Jenna ne m'avait rien demandé et je ne savais pas si elle voyait quelqu'un d'autre de son côté, le fait est que depuis ce baiser dans la salle de bain il n'y avait eu personne d'autre. Je perdais pieds sous les baisers expert de la belle demoiselle, sa sublime chevelure caressant mon torse à mesure qu'elle descendait, créant une ligne de frisson et faisait grimper mon désir d'encore un cran. Je la laissais faire, lui donnant un coup de main alors qu'elle s'attaquait à la fermeture éclaire de mon pantalon. J'étais donc sous elle, en boxer, alors que mademoiselle était toujours toute habillée. Un sourire joueur s'étira sur mes lèvres, et je me fis le devoir de nous remettre à égalité. La gardant toujours au dessus de moi, je m'assis, et me retrouvé donc tout contre elle. Il était sur que Jenna pouvait sentir mon envie d'elle à travers mon boxer, surtout dans cette position... Je lui retirais prestement son t-shirt, puis je me fis un devoir d'embrasser la moindre parcelle de peau de son coup et de ses épaules. Je voulais provoquer son désir, la rendre folle de moi. Mes mains caressaient son dos, et je fis sauter la fermeture de son soutien-gorge, libérant ainsi sa magnifique poitrine. Une fois cela fait, je me détachais quelques instants d'elle et la contemplais dans toute sa beauté. Une sourire franc et sincère se dessina sur mon visage. J'étais certainement l'homme le plus chanceux du monde de pouvoir avoir contre moi Jenna, cette fille incroyable, à moitié nu contre moi. Mon désir s'intensifia encore alors que je prenais pleinement conscience de sa beauté. En gros, je la reluquais sans aucune gêne. Tu es tellement belle Jenna...



made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Sam 13 Avr - 0:13



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Lentement tandis qu’elle s’appliquait à goûter sa peau de ses lèvres et descendait avec précaution ces dernières sur tout son corps, elle se heurta à l’obstacle de son jean et s’attaqua donc à la fermeture de celui-ci pour l’en lui délaisser. Luckaël se retrouvant donc à moitié nue sous elle Jenna pouvait sentir leur excitation prendre le dessus, certes ils avaient pas mal de choses à régler, la jeune femme se posait encore des milliers de questions, se torturait avait des centaines d’interrogations au sujet de leur relation mais elle ne voulait pas y penser pour le moment. Elle voulait quelque chose de simple, de léger, elle avait juste besoin de lâcher prise un moment, juste besoin de sentir son corps contre le sien, rien de plus. Elle souhaitait se laissait aller dans ses bras, encore une fois, depuis environ un mois qu’ils se fréquentaient cela c’était passé à de nombreuses reprises mais elle ne voulait pas arrêter, être avec lui la réconfortait, elle nourrissait seulement le désir de se sentir exister et c’est ce que Luckaël lui faisait ressentir. Elle laissa ses mains descendre le long de son torse, caresser mes aines saillantes, son nombril, s'insinuer sur son boxer, le fin tissu avait beau encore séparer leur peau elle pouvait sentir l’excitation du jeune homme monter d’un cran à ce contact. Soudain il se redressa les obligeant à s’asseoir sur le lit tout en ne la retirant pas de lui, attrapant ses hanches de ses mains il commença ensuite à retirer le tee-shirt de la jeune femme avant d’embrasser son épiderme désormais accessible, à chacun de ses baisers sur son cou, son épaule, le creux de ses seins, à chacune de ses carasses Jenna sentait ses poils se hérisser sur tout son corps. C’était presque instinctif, son être réagissait au moindre mouvement de Luckaël. Il détacha ensuite son soutif pour l’envoyer glisser avec le reste de ses vêtements de l’autre côté du lit, mais il se mit soudain à la contempler durant de longues minutes s’écartant quelque peu d’elle. Sentir son regard si intensément sur elle la gênait un peu elle qui était toujours si peu sûre d’elle, ne se sentait jamais assez belle, jamais assez bien, surtout pour lui. Elle ne pu s’empêcher de rougir, cherchant à éviter ses yeux qui s’attardaient sur son corps. Pourtant lorsqu’il lui confia à quel point il la trouvait belle, la brune esquissa un large sourire avant de passer ses bras autour de son cou se rapprochant au maximum de lui sa poitrine nue venant se plaquer contre son torse. Son front se posa sur le sien, timidement, elle se rapprocha de ses lèvres, si tentantes. Sa bouche happa de nouveau la sienne alors qu’elle sentait son visage se chauffer peu à peu..Elle rompit le baiser et le regarda dans les yeux...Elle entrouvrit les lèvres pour dire quelque chose mais son doigt se posa dessus avant de la ré-embrasser plus intensément. Elle s'abandonna à ce baiser, à cette langue quémandant l'accès à sa bouche, à la danse si sensuelle si excitante qu'elle entamait avec la sienne. Son corps s'enflammait, se collait au sien impatient de pouvoir assouvir ce désir qui prenait possession d’elle. Sans séparer leurs lèvres elle fit glisser ses doigts sous l’élastique de son boxer, sentant l’envie de Luck dans sa main sa propre ardeur augmentait elle aussi, elle était totalement avide de lui et aspirait plus que tout à ce qu’il lui fasse l’amour ce soir, se fichant bien du reste pour l’instant, elle n’avait pas besoin de complications, elle voulait juste être avec lui.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Sam 13 Avr - 12:33



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Je voyais bien qu'elle n'était pas forcément très à l'aise alors que je la regardais. Ses yeux se détournaient des miens et elle rougissait légèrement. Elle était pourtant tellement magnifique, j'avais de la peine à détacher mon regard de sa beauté et de sa sensualité. Mon compliment lui fit visiblement plaisir au vu du sourire radieux qu'elle aborda tout à coup. Tant mieux, je voulais qu'elle sache à quel point je la trouvais belle et désirable. Elle vient se plaquer contre moi et mon désir reprit le dessus sur toutes les autres pensées ou paroles que j'aurai pu vouloir prononcer. Je sentais ses seins contre mon torse et elle posa son front sur le mien, ses lèvres si proches des miennes. Au milieu de notre désir intense, cette parenthèse presque tendre me fit sourire. J'aimais comme j'arrivais à être doux et tendre avec elle et non pas uniquement la personne froide et parfois presque dur que j'étais généralement. Elle me faisait perdre contrôle et par la même occasion ressortir un aspect de ma personnalité qui n'apparaissait que rarement. Jenna posa ses lèvres sur les miennes et je sentis mon désir atteindre des nouveaux sommets. Elle rompit le baiser et je la vis entrouvrir la bouche pour dire quelque chose. Mais là, j'avais simplement trop envie d'elle, je mis donc mon doigt sur ses lèvres pour qu'elle ne brise pas notre moment. Une partie de moi redoutait qu'elle veuille arrêter et partir. Mais je voulais surtout profiter d'elle là maintenant, on aurait le temps de parler après. Je l'embrassais donc à nouveau, avec une intensité retrouvée et une envie extrême. Mon cerveau était vide, il n'y avait plus qu'elle et moi qui comptaient. Je n'étais visiblement pas le seul car Jenna se collait désormais à moi avec fougue, ne laissant pratiquement plus aucun espace entre nos deux corps fiévreux, impatients. Je sentis sa main jouer avec mon boxer et tout à coup elle fut sur mon sexe. Je fermais les yeux, rien que ce simple geste provoquait en moi des sensations tellement puissantes. C'était toujours comme ça avec elle, mon corps réagissait beaucoup plus fortement, beaucoup plus intensément. Je savais qu'il fallait que je prenne le contrôle, que j'accélère les choses. Je la fis donc basculer à nouveau sous moi et je lui retirais prestement son pantalon ainsi que son sous vêtement. Je n'avais plus envie d'attendre, j'avais beaucoup trop envie d'elle pour patienter encore... Mon boxer connut le même sort et nous fûmes donc nus, son magnifique corps sous le mien. J'embrassais à nouveau son corps, créant des lignes de baisers sur son sublime corps, mes mains en actions elles aussi. Je me collais à elle, profitant de sentir son corps nu si près du mien. La sensation était délicieuse, enivrante. Je tendis la main vers ma table de nuit où je récupérais de quoi nous protéger. Je déroulais prestement la protection et lui sourit, impatient de passer véritablement aux choses sérieuses. J'entrais délicatement en elle, laissant échapper un râle de plaisir. C'était tellement bon, à chaque fois meilleurs à vrai dire. Je lui fis l'amour avec tendresse et passion, laissant échapper son nom alors que j'atteignais le nirvana. Cette fille était une déesse et elle m'avait envoûtée. Je respirais lourdement, me remettant de ses délicieuses émotions...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Sam 13 Avr - 13:37



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Les choses s’accélèrent soudain, la faisant de nouveau basculer sous lui Luckaël la délaissa de tous ses vêtements en rien de temps et fit de même avec son boxer, la chaleur et l’excitation montant encore un cran dans la chambre, elle avait terriblement envie de lui, tout son corps réclamait son contact. Lorsqu’il pénétra enfin au plus profond de son intimité Jenna poussa un soupir de plaisir et ne pu retenir les gémissements qui suivirent lorsqu’il commença à doucement se mouvoir en elle. C’était bon, c’était tellement bon avec lui qu’elle aurait voulu que l’instant dure toujours. Alors que son pouls s’accélérait considérablement elle se laissa complètement aller, son corps brûlait de plus en plus…alors qu’il faisait si froid dehors. Etre là, sous les draps….en train de faire l’amour avec Luckaël si cela ce n’était pas un rêve alors qu’était-ce ? Les mouvements de bassin e Luck devinrent un peu plus rapide...tandis que les mains de Jenna vinrent chercher ses joues...et elle plaqua ses lèvres contre les siennes. Sa langue chercha l'ouverture et vint caresser celle du jeune homme. Leur respirations se mêlèrent et devinrent plus courtes. Tout était si agréable...Son corps brulant contre le sien, leurs gémissements se faisant doucement échos. Son coeur s'emballait, comme si elle venait de courir un marathon...Elle se cambra un peu..sa poitrine s'écrasa sur le torse de son amant. Elle perdait complètement la tête, lâchant totalement prise alors qu’elle harmonisait au mieux ses mouvements avec les siens. Les vas et viens devenaient de plus en plus profonds et le plaisir encore plus exquis tandis qu’elle cherchait ses lèvres pour les embrasser fiévreusement, elle frémissait à chaque contact des mains du jeune homme sur sa peau. Leurs corps ne faisant plus qu’un, elle était au bord de l’extase. Quand la fin approcha leurs mouvements se firent plus intenses, plus rapides, elle attrapa spontanément les barreaux du lit alors que les grincements du matelas se faisaient à présent entendre de façon beaucoup plus bruyante de même que les cris de plaisir de la jeune femme. Elle sentit les mains de Luck se resserrer sur son corps...Son souffle brulant contre sa peau. L'air n'entrait même plus dans sa bouche entre-ouverte. Cette jouissance...Le peu de raison lui qui lui restait s'envola et elle cria le nom du jeune homme...Elle frémit tandis que son plaisir atteignait son paroxysme et que son orgasme prenait vivement possession d’elle. Elle sentit ensuite le corps de Luck se relâcher....Ses muscles à elle aussi se détendirent d'un coup. Il se détacha d’elle et vint s’allonger à ses côtés à bout de forces. Le lien physique qui les unissait se brisa. Jenna était essoufflée...La fatigue l'assaillit...alors que ses paupières se fermaient doucement un sourire de satisfaction orna son visage.

Elle resta ainsi durant de longues minutes avant que la réalité ne vienne la frapper de plein fouet lorsqu’elle vit Luck jeter un coup d’œil au réveil posé sur sa table de nuit. Ah oui…il était tard et elle ne devrait plus tarder, c’était l’accord implicite entre eux, pas d’attachements, pas de sentiments, quelque chose de simple, quelque chose qui n’était pas prise de tête et surtout qui devait rester secret. Pas question de croiser Adrian au petit déjeuner demain matin. Elle n’était pas stupide elle savait bien que cela ne marcherait pas indéfiniment, d’abord car de son côté il était trop tard elle était déjà sous le charme du jeune Dickens et cela depuis des années, et ensuite car cette relation ne durerait pas, il finirait pas se lasser d’elle tôt ou tard, ce n’était qu’une question de temps. Elle lui lança un dernier regard avant de se redresser, attrapant sa culotte sur le plancher elle l’enfila de nouveau et se mit à chercher le reste de ses vêtements. Alors qu’elle se baissait pour récupérer son soutien-gorge et que Luck jetait la capote usagée à la poubelle toutes les choses auxquelles elle avait arrêté de penser l’espace d’un instant lui revinrent en tête et sa conscience lui cria « Pute ! » alors qu’elle essayait de songer à autre chose.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Sam 13 Avr - 19:21



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Mon corps se remettait peu à peu de ce qui venait de se passer. C'était tellement bon, tellement intense et doux à la fois. Et avec elle, je prenais un plaisir... Je sentis mes lèvres s'étiraient dans un sourire stupide. Oui, cette fille me faisait un effet qu'aucune autre ne m'avait jamais fait. Et plus ça passait, moins ça me déplaisait. Je me laissais tomber à côté d'elle, toujours dans cet état un peu second dans lequel j'étais après avoir eu un orgasme. J'avais bien vu que je n'étais pas le seul à avoir pris mon pied, de voir Jenna réagir à mes mouvements n'avait fait que m'exciter encore plus, alors quand elle avait laissé échapper mon prénom au moment de son orgasme, disons que ça avait provoqué le mien. Allongé près d'elle, je l'observais, les yeux mis clos. Je la trouvais encore plus belle comme ça, juste après que je lui ais fait l'amour. Je sais pas sous quelle bonne étoile je me trouvais pour que cette fille accepte de coucher avec moi de façon régulière mais autant dire que j'avais pas envie que ça s'arrête. Je l'observais alors qu'elle se relâchait peu à peu et mon sourire resta comme imprimé sur mon visage. Je réalisais tout à coup que je ne voulais pas qu'elle parte, je voulais pouvoir passer le reste de la nuit à l'observer dormir. Elle était si belle et délicate et je vis ses yeux se fermer peu à peu et un sourire s'étira sur son visage à elle. Oui, peut-être que j'allais être vraiment chanceux, peut-être qu'elle allait s'endormir là, dans mon lit, et que je pourrais l'observer tranquillement, sans la déranger.
Je l'observais sombrer peu à peu dans le sommeil, alors que moi, pour une fois, je n'étais pas assailli par cette envie de dormir à laquelle j'étais généralement soumis après avoir fait l'amour. Je me redressais légèrement pour regarder l'heure, pour reprendre pied avec la réalité. Non pas que j'ai envie de sortir de ma bulle, mais je sais pas, j'aimais avoir le contrôle sur les choses, c'était ma façon d'être après tout. Connaitre le moment auquel nous vivions était important pour moi. Je me recouchais et souris à Jenna qui me regardais. Mais ce simple mouvement engendra une réaction assez étrange de la part de Jenna. Je la vis se lever et enfiler sa culotte. Merde, elle partait! Je me levais à mon tour, jetais la capote que nous venions d'utiliser. Entre temps, Jenna était déjà en train d'enfiler son soutien-gorge. Non non et non, je ne voulais pas, mais alors pas du tout qu'elle parte. Ce moment passait à côté d'elle dans le lit avait été délicieux et je voulais qu'il se prolonge, au moins le temps de la nuit. C'était la seule chose à laquelle je pensais en ce moment. Il fallait donc que j'agisse vite. Toujours nu, je m'approchais d'elle, et passais mes bras le long de ses hanches, l'attirant contre moi, son dos contre mon torse. Je piquais quelques baisers dans ses cheveux. Oui, ce n'était pas dans les termes de notre accord, mais j'avais pas envie de me prendre la tête et de passer le reste de la soirée déçu qu'elle soit parti. J'approchais ma bouche de son oreille et lui murmurais... Reste... Je la fis tourner pour lui faire face, la serrant contre moi. Je finis par me pencher vers elle et l'embrassais très tendrement. Peut-être qu'elle était fatiguée et qu'elle allait accepter à cause de ça? Je savais que les règles qu'on s'était mis étaient importantes pour elle. S'il te plaît, passe la nuit ici, avec moi... Voilà, je lui avais demandé... J'espérais sincèrement qu'elle allait accepter, je la voulais tout à moi, au moins pour cette nuit...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Dim 14 Avr - 14:15



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Puis, alors qu’elle s’apprêtait à remettre son soutif la jeune femme sentit Luckaël se rapprocher d’elle pour finir par venir passer ses bras autour de ses hanches tout en lui offrant quelques doux baisers dans les cheveux, sur la nuque. Qu’est-ce qu’il lui prenait ? Voulait-il la retarder ? Il se faisait déjà tard elle ne pouvait pas rester plus longtemps mais tandis qu’elle compter se détacher de lui il lui chuchota à l’oreille un mot qui surprit grandement la jeune femme Reste… et voilà…il avait le don de la perturber en une fraction de seconde, avec ce simple mot Jenna se sentait complètement perdue, déboussolée, ne savait quoi en penser. Rien qu’un mot, un mot ce n’est rien, ça a le sens qu’on veut bien lui donner, des tonnes d’interprétations…juste un mot, pourtant celui prononcé par Luck venait de faire voler toute la super logique de Jenna en éclat. Que devait-elle répondre à ça ? Et leur petit accord ? Et Adrian ? Etait-il sérieux ou était-ce une demande formulée dans le vent ? Jenna resta muette de surprise, complètement figée sur place elle n’osait plus faire un seul geste jusqu’à ce qu’il l’oblige à lui faire face et l’embrasse de nouveau tendrement. Puis, il reformula plus explicitement ce qu’il venait de dire S’il te plait, passe la nuit ici, avec moi déconcertée par ce changement d’attitude Jenna n’osait plus vraiment le regarder, laissant ses yeux aller et venir dans la pièce avant de retomber de nouveau dans les siens, elle déglutie un peu nerveuse, ils n’étaient encore jamais allés dans cette direction. Elle savait très bien qu’elle s’engageait sur une pente dangereuse, passer la nuit ici avec lui était la porte ouverte à pleins d’autres choses, d’autres choses que juste du sexe. C’était la porte ouverte à l’attachement, aux sentiments, à la vulnérabilité aussi, la jeune femme n’était pas sur de vouloir prendre ce chemin là, elle savait en fin de compte qu’elle souffrirait fatalement dans cette histoire. Luckaël pourrait aisément passer à autre chose mais de son côté elle serait toujours aussi accro à lui si ce n’est plus, cela faisait bien dix huit ans qu’elle espérait être dans ses bras pourquoi cela changerait-il ? Pourtant elle savait ce qu’elle voulait, et ce n’était pas juste du sexe, elle souhaitait beaucoup plus mais la question était serait-elle encaisser lorsque Luck déciderait de tout stopper du jour au lendemain ? Tu es sûr ? lui demanda-t-elle hésitante, scrutant son visage pour y déceler des signes qui lui montrerait qu’il avait changé d’avis ou qu’il n’était pas très sérieux dans ce souhait, elle cherchait à comprendre pourquoi soudainement il voulait bousculer leurs habitudes Et pour Adrian ? elle n’avait pas vraiment envie de croiser le jeune homme demain matin, encore moins devoir lui fournir des explications sur sa présence chez eux, elle avait bien trop peur qu’il vende la mèche à Clélia et puis…après ce qu’il s’était passé entre eux il y a trois mois la situation serait encore plus gênante. Finalement il y avait tous un tas de choses qui la poussaient à répondre non, pourtant son envie de passer la nuit dans ses bras était plus forte que tout le reste, elle se sentait bien avec Luckaël, pourquoi renoncerait-elle à cela ? Elle n’avait pas vraiment besoin de se poser la question car elle connaissait déjà la réponse. La vérité c’est qu’on se remet vite d’une histoire de sexe, mais bien moins vite d’une histoire d’amour…Et dans ce domaine elle avait déjà donné, pourquoi replongerait-elle tête la première là-dedans ?




FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Dim 14 Avr - 22:31



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

J'avais besoin qu'elle reste. Je ne savais pas pourquoi, je ne savais pas comment, et je peux avouer que ce n'était pas quelque chose qui m'était déjà arrivé. Et pourtant, le sentiment était là, puissant et je ne pouvais pas y résister. Plus je passais de temps avec elle, plus ce sentiment d'avoir besoin d'elle, de la voir était pressent. En toute honnêteté, je n'avais pas envie de lutter contre ça. Mais je devais lutter quand même parce que Jenna ne voulait clairement pas plus. Et que je devais respecter ça, après tout j'avais été d'accord quand on avait parlé de ne pas révéler notre "relation". Bien sur, je n'avais pas pu deviner que j'allais ressentir ça, que ce besoin aller venir s'insinuer en moi. Surtout que je n'avais jamais vécu quelque chose comme ça, c'était loin d'être habituel pour moi. Mais là, ce soir après avoir été tellement heureux de pouvoir profiter de sa présence, je ne pouvais pas lutter. Je ne pouvais pas simplement la regarder partir sans rien faire. J'avais trop envie de la garder près de moi, de me réveiller auprès d'elle et que la première chose que je ferai demain matin serait de lui faire l'amour. Voilà ce que je voulais, là, maintenant. Rien que de la sentir à nouveau dans mes bras, c'était un bonheur, mon coeur se sentait plus complet. Je savais bien qu'il faudrait que je fasse le point sur cette histoire, que je mette les choses au clair, au moins dans ma tête. Mais j'avais peur de ce que je pourrai trouver si je faisais ça. Alors je repoussais ce moment le plus possible et tachait de me retrouver le plus souvent possible avec elle afin de me trouver apaiser. Tu es sûr ? Je l'observai, elle semblait chercher quelque chose en moi, elle avait vraiment l'air hésitante. Est-ce que j'avais fait quelque chose pour la rendre aussi distante et incertaine? Peut-être qu'elle voulait simplement rentrer chez elle et qu'elle n'osait pas me le dire... J'avais pourtant tellement envie qu'elle reste, qu'elle me laisse au moins cette soirée. Et pour Adrian ? Je dois avouer que j'étais quelque peu surpris qu'elle me parle de mon coloc. Après tout, je le voyais rarement émergé avant très tard le matin et moi j'étais plutôt du genre lève-tôt. Donc aucun risque. Je baissais mes yeux vers elle et caressait doucement son visage. Elle m'envoutait, purement et simplement. Je lui adressais un sourire, rien que l'idée qu'elle reste me rendait heureux. On s'en fout, ça me ferai tellement plaisir si tu restais... C'était la vérité, je me dévoilais quelque peu à elle, j'espérais juste qu'elle n'allait pas me refuser ça. Parce que si elle le faisait, et même si je ne voulais pas l'avouer, ça me ferait mal, très mal. J'étais devenu accro à elle. Totalement accro, je savais pas comment j'allais faire qu'en elle aurait quelqu'un d'autre et qu'elle se lasserait de moi. J'ai juste envie de profiter un maximum de cette nuit, et puis on se connait pas si bien que ça, j'aimerai que tu me parles de toi, de ce que tu aimes, de ce que tu veux faire... Enfin, ce que tu as envie de partager avec moi... Je me sentis rougir, parce que c'était tellement inhabituel pour moi de dire ce genre de chose. Je ne pensais pas une seconde qu'elle ait envie d'en apprendre plus sur moi, mais je voulais en savoir plus sur elle, sur ce qu'elle aimait. Peut-être pouvoir lui faire une surprise à l'occasion, qui sait... J'attendais, un peu anxieux, sa réponse.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Lun 15 Avr - 11:57



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
On s’en fout, ça me ferait tellement plaisir si tu restais… à l’entente de ces mots Jenna ne pu refreiner le sourire radieux qui se dessinait alors sur son visage, elle se mordit la lèvre inférieure pour le faire disparaître mais c’était plus fort qu’elle, rien qu’à cette demande, elle rayonnait de bonheur. Elle passa ses bras autour du cou du jeune homme avant de venir lui murmurer toute proche de sa bouche Et moi ça me ferait tellement plaisir d’accepter et puis sans qu’elle ne s’y attende il lui avoua qu’il voulait juste prolonger un peu la nuit, faire quelque chose qu’ils ne faisaient jamais : discuter. De tout, de rien, d’eux…Jennalyn était incroyablement surprise par tout ce qu’il venait de lui confier en l’espace de quelques minutes, c’était comme s’il avait lu dans ses pensées, comme s’il avait deviné ce qu’elle désirait en réalité et lui avait juste offert, comme ça. Elle sentit sa carapace se fissurer un peu plus, sa peur s’était envolée pour laisser seulement place à son envie, et ce dont elle avait envie était de rester, de s’endormir dans ses bras et de se réveiller à ses côtés, peu importait le reste. Peut être qu’elle avait tort, peut être était-elle trop impulsive ou naïve, elle croyait à des choses qui ne seraient jamais, rêvait dans le vide. Pourtant Luckaël venait de lui donner une lueur d’espoir en ce qui concernait leur relation et Jenna avait besoin plus que tout de se raccrocher à ça, de se dire que pour une fois les choses pourraient être différentes. Pour seule réponse elle retira de nouveau son soutien-gorge en le déposant lentement sur l’épaule du jeune homme avant de s’éloigner vers l’armoire de ce dernier Bon… dit-elle en lui lançant un sourire taquin tandis qu’elle attrapait une de ses chemises blanches et l’enfilait doucement, elle attacha à la va vite quelques boutons avant de venir s’asseoir en tailleur sur son lit …puisque tu insistes tant je veux bien te faire la faveur de rester elle le regarda silencieuse un peu amusée avant de rire légèrement, il savait bien qu’elle se moquait de lui mais cela était toujours bon enfant, et puis au fond elle se réjouissait aussi d’être là, de ne pas avoir à filer en quatrième vitesse comme d’habitude. Elle songea ensuite à ces derniers mots, il disait qu’ils ne se connaissaient pas si bien que ça en fin de compte et il avait surement raison. Ce qu’il ignorait en revanche c’est que Jenna elle savait un tas de choses sur lui pour l’avoir observé discrètement toutes ses années, tout ce temps où elle avait espéré qu’il la remarque un jour, alors elle le connaissait surement plus qu’il ne le pensait. Elle était heureuse de voir que pour une fois elle avait un retour, de voir qu’il s’intéressait apparemment à elle pour autre chose qu’une partie de jambe en l’air. Alors étranger…. lui souffla-t-elle en tapotant le lit pour qu’il la rejoigne Dis moi ce que tu veux savoir…Te parler de moi c’est assez large comme demande en fait, on va dire que tu as droit à trois questions d’accord ? Quatre si tu es sage… tout en terminant sa phrase ses lèvres vinrent attraper les siennes dans un doux baiser, le fait d’imposer un nombre restreint de questions n’était pas seulement dû au fait que Jenna était joueuse non, mais aussi parce qu’elle ne voulait pas aller trop vite de peur de se casser la figure encore une fois. Elle ne voulait pas prendre le risque de trop en révéler sur elle, de peur que Luck se rende finalement compte qu’il faisait une erreur. Qu’elle était une erreur, une poupée cassée, trop fragile qui peut être ne lui conviendrait pas.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Lun 15 Avr - 16:03



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Apparemment, j'avais choisi la bonne réponse car je vis son visage s'éclairer et elle passa ses bras autour de mon coup, se rapprochant de moi alors que ses lèvres s'étiraient en un sourire. J'étais tellement bien rien que parce que je la sentais proche de moi, alors comment ne pas craquer devant son sourire? Je n'avais pas de réponse à cette question car je me sentais fondre sous son regard et son air ravi. Et moi ça me ferait tellement plaisir d’accepter J'étais surpris par sa phrase. Une bonne surprise, entendant nous bien. Le genre de moment où tu t'attends à te prendre un râteau et au contraire, t'as l'impression de toucher le nirvana parce qu'elle t'a dit oui. Et j'avais même pas menti ou quoique ce soit. J'en avais rien à foutre de ce que pensait les autres. Les seuls personnes dont l'avis comptait pour moi, c'était ma famille. Autant dire qu'il n'y avait aucune chance que l'un d'entre eux ne découvre que Jenna était ici ce soir. Et même s'ils le découvraient... Ben ça m'obligerait peut-être à mettre les choses au clair avec cette dernière. Ca pourrait même être un mal pour un bien. Enfin, si elle ne partait pas en courant en cherchant à ne plus jamais me revoir... Ouai, valait peut-être mieux pas que ça arrive. A moitié dans mes pensées, je me reconnectais à la réalité quand je la vis enlever son soutien-gorge et le poser sur mon épaule avant de se diriger vers mon armoire. Est-ce qu'elle se rendait compte à quel point je la trouvais sexy à se balader comme ça dans ma chambre, pratiquement nue? Bon… Moi qui pensait il y a quelques secondes qu'elle ne pouvait pas être plus sexy et attirante que ça, je me rendis compte que je m'étais trompé lorsqu'elle enfila une de mes chemises. Je me mis une claque mentale pour ne pas ouvrir la bouche et commençais à baver car là mon cerveau était parti en total burn out. Je crois qu'elle devrait toujours s'habiller comme ça, juste en culotte et avec une de mes chemises... Non, en fait, elle devait s'habiller comme ça uniquement quand on était tout les deux. Elle était beaucoup trop sexy pour que je supporte qu'un autre homme la vois comme ça. Jaloux? Oui, même si je n'en avais pas le droit, je l'étais... Je la regardais s'assoir sur mon lit puisque tu insistes tant je veux bien te faire la faveur de rester suivi d'un éclat de rire qui provoqua un immense sourire chez moi. Je gravais la scène dans ma tête: Jenna assise sur mon lit, portant ma chemise et riant. Le tableau parfait... Si je m'écoutais, je lui sauterais à nouveau dessus. Et ce n'était pas l'envie qui manquait, mais il fallait donner un peu de temps à la bête pour se recharger. Et puis, parler n'allait pas nous faire de mal, n'est ce pas? Alors étranger…. Elle me fit signe de la rejoindre et je m'exécutais avec plaisir. Dis moi ce que tu veux savoir…Te parler de moi c’est assez large comme demande en fait, on va dire que tu as droit à trois questions d’accord ? Quatre si tu es sage… Et elle vient poser ses lèvres sur les miennes dans un doux baiser. Hum, c'était trop bon... Je l'embrassais avec un peu plus de passion avant de la faire basculer dans mes bras. Je m'allongeais à mon tour, la gardant tout contre moi, sa tête contre ma poitrine. Etre sage n'est pas ma spécialité mademoiselle Callahan, mais je vais essayer de faire un effort pour vous.. Je souris et posais un baiser sur le sommet de sa tête. J'avais donc droit à trois questions... Ca m'amusait qu'elle me mette cette limite, même si un coin de ma tête notait qu'elle n'avait pas l'air de vouloir en savoir plus sur moi. Bon, j'allais pas passer par les trucs bateaux, couleur préféré et autres... Non, je pense que j'avais la bonne première question... Je laissais mes doigts courir distraitement sur le corps de Jenna Ca t'es venu comment cette passion pour la photo? Je veux dire, est-ce qu'il y a une photo où tu t'es dis, "C'est ça que je veux faire!" ? J'étais vraiment pas doué pour parler, il me semblait que mes mots s'emmêler entre eux, bref, que j'étais pas clair. Le fait de la sentir contre moi et de passer mes mains sur son corps n'aidait surement pas, mais j'étais sur d'une chose, j'allais pas la laisser partir...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Lun 15 Avr - 18:23



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Lovée contre lui, la tête sur sa poitrine Jenna pouvait presque sentir son cœur battre, elle avait la douce illusion qu’elle y était pour quelque chose et cela n’aidait pas à faire disparaître ce sourire collé à sa bouche depuis tout à l’heure. Elle fit glisser lentement sa main sur son torse pour être encore un peu plus proche de lui, c’était une sensation agréable, elle trouvait là un certain apaisement qu’elle n’avait pas ressentit depuis longtemps. Ainsi dans les bras l’un de l’autre ils avaient presque l’air d’un couple, la jeune femme rougit rien qu’à cette idée, oui mais l’ennui c’était le « presque » il fallait qu’elle se sorte cette image de la tête. Ils n’étaient pas ensemble, Luck n’était pas à elle et ils ne formeraient sans doute jamais un couple, ce soir il lui offrait un peu plus pour une raison qui lui était inconnue mais elle savait qu’elle ne devait guère s’habituer à cela, tôt ou tard elle finirait par déchanter. Tomber amoureux, tomber malheureux, peu importe…Quand on tombe, c’est toujours de haut. Etre sage n'est pas ma spécialité mademoiselle Callahan, mais je vais essayer de faire un effort pour vous.. J’apprécie cette attention monsieur Dickens ! lui répondit-elle sur le même ton léger même si elle appréhendait déjà sa première question. Quand il lui parla de photographie elle se sentit soulagée et en même temps assez heureuse, Jenna était une artiste dans l’âme elle était constamment en train de dessiner ou photographier quelque chose alors elle pouvait parler des heures de ces passions sans problème, cependant elle réfléchit longuement à sa réponse, elle ne voulait pas abreuver Luckaël de paroles inutiles et l’ennuyer plus que nécessaire Pas vraiment…en fait ce n’est pas « Je veux faire ça » mais plutôt « J’aimerais faire ressentir ça ». Je crois que j’ai eu le déclic quand j’avais huit ans, je m’étais disputée avec Ethan et Clélia et toi vous étiez parti tous l’été, je m’ennuyais à mourir à Blue Hills quand j’ai croisé cette femme qui prenait des photos en face de la cour d’une école. Elle tenait un vieux polaroid dans ses mains et donc les photos étaient instantanées, la qualité n’était pas celle de mon argentic par exemple c’est vrai, mais le rendu était incroyable. Et puis elle a fini par voir que je l’observais et elle m’a donné une de ses photos, en voyant ces gosses un tout petit peu plus jeunes que moi courir et s’amuser d’un rien, je sais pas…ça m’a redonné le sourire. C’est là, là que je me suis dis que j’aimerais moi aussi faire ressentir ça aux autres, remonter le moral à une jeune fille qui a eut une journée pourrie rien qu’avec mes photos, ça m’enchante de me dire ça quelque part… toujours blottie dans ses bras Jenna semblait comme absente, elle regardait le plafond l’air pensive, absorbée par ses pensées elle ne se rendait pas vraiment compte qu’elle en disait peut être un peu plus que ce qu’il lui avait demandé Mais…je n’avais pas compris, j’ai réalisé plus tard en retrouvant cette photo dans des cartons au grenier, l’année dernière…En fait rien n'est plus trompeur qu'une photo. On croit fixer un moment heureux pour l’éternité alors qu'on ne crée que de la nostalgie. On appuie sur le déclencheur, et hop, une seconde plus tard, l'instant à disparu. Je crois en réalité que c’est ça que j’essaye de faire, rattraper le temps, figer les minutes…je suis comme ça… lorsqu’elle arrêta enfin de parler elle se rendit compte qu’elle avait surement trop divagué et elle s’en excusa presque aussitôt Désolé, je dois t’ennuyer avec tout ça lui dit-elle un peu confuse en souriant. Puis elle se redressa soudain pour lui faire de nouveau face A mon tour ! Bah oui tu ne croyais pas t’en tirer si facilement… elle se mordilla alors la lèvre inférieure comme elle avait l’habitude de le faire et passa doucement sa main sur l’épaule du jeune homme Ca… chuchota-t-elle Dis moi pourquoi tu t’es fait ça… ses doigts caressaient précautionneusement le tatouage de son ami, repassant du bout de son index sur le dessin. Les tatouages avaient tous une signification pour la personne qui se le faisait, peu importe laquelle d’ailleurs mais ils n’étaient pas anodins. Le sien par exemple était discret, presque invisible à part si l’on connaissait déjà son emplacement derrière l’oreille de la jolie brune. Elle s’était faite tatoué le nom « Dad » lorsqu’elle avait seize ans, juste un mot pour illustrer ce qui lui manquait le plus…



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mar 16 Avr - 10:42



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

La main de Jenna passait lentement sur mon torse et je me sentais encore mieux. Plus elle était proche de moi, plus j'avais de contact physique avec elle, plus je me sentais bien. Alors oui, là en sentant sa tête sur ma poitrine et sa main sur mon torse, j'étais juste au paradis. Elle commença a répondre à ma question et je l'écoutais avec attention. Je n'étais pas doué pour parler, par contre je savais très bien écouter... Pas vraiment…en fait ce n’est pas « Je veux faire ça » mais plutôt « J’aimerais faire ressentir ça ». Je crois que j’ai eu le déclic quand j’avais huit ans, je m’étais disputée avec Ethan et Clélia et toi vous étiez parti tous l’été, je m’ennuyais à mourir à Blue Hills quand j’ai croisé cette femme qui prenait des photos en face de la cour d’une école. Elle tenait un vieux polaroid dans ses mains et donc les photos étaient instantanées, la qualité n’était pas celle de mon argentic par exemple c’est vrai, mais le rendu était incroyable. Et puis elle a fini par voir que je l’observais et elle m’a donné une de ses photos, en voyant ces gosses un tout petit peu plus jeunes que moi courir et s’amuser d’un rien, je sais pas…ça m’a redonné le sourire. C’est là, là que je me suis dis que j’aimerais moi aussi faire ressentir ça aux autres, remonter le moral à une jeune fille qui a eut une journée pourrie rien qu’avec mes photos, ça m’enchante de me dire ça quelque part… Mais…je n’avais pas compris, j’ai réalisé plus tard en retrouvant cette photo dans des cartons au grenier, l’année dernière…En fait rien n'est plus trompeur qu'une photo. On croit fixer un moment heureux pour l’éternité alors qu'on ne crée que de la nostalgie. On appuie sur le déclencheur, et hop, une seconde plus tard, l'instant à disparu. Je crois en réalité que c’est ça que j’essaye de faire, rattraper le temps, figer les minutes…je suis comme ça… Je caressais distraitement son bras en réfléchissant à ce qu'elle disait. J'avais toujours cette impression par rapport aux photos. C'est pour ça que j'en prenais rarement, j'aimais vivre le moment, plutôt que risquait de le "casser" en prenant une photo. Désolé, je dois t’ennuyer avec tout ça Je portais sa main à ma bouche et y déposait un délicat baiser. Pas du tout, je trouve que ce que tu dis est très intéressant... C'est ce que j'ai toujours pensé sans jamais réussir à le dire... J'étais pas doué avec les mots, j'avais de la peine à exprimer ce que je ressentais. Je pouvais expliquer une maladie en long et large à un patient, mais je ne savais pas mettre des mots sur mes émotions. Etrange non? Jenna se retourna pour me regarder et à la vue de son visage et de son sourire, mon sourire stupide reprit sa place sur mon visage, effaçant les traces de la réflexion que je venais de vivre. A mon tour ! Bah oui tu ne croyais pas t’en tirer si facilement… Si elle continuait à se mordiller la lèvre de la sorte, on allait pas continuer à parler longtemps parce qu'elle était beaucoup trop attirante. C'était pas dans le deal Mademoiselle Callahan, mais je vais vous faire cette faveur... Je ris légèrement, j'étais évidement en train de plaisanter... Je la sentis passer sa main sur mon épaule tatouée. Ca… Dis moi pourquoi tu t’es fait ça… Je pris quelques secondes pour choisir mes mots. Je voulais pas que ça sorte n'importe comment... Parce que ce tatouage était important pour moi tout de même... C'est peut-être stupide mais pour moi ce tatouage, c'est un moyen de pas oublier mon côté artiste, mon côté sensible... Je caressais délicatement le visage de Jenna qui était toujours "couchée" sur moi et me regardais. J'avais envie de lui expliquer les choses correctement. Quand j'ai commencé mes études en médecine, je me suis rapidement rendu compte que j'aurai pas le temps de continuer mes cours de piano, et beaucoup moins de temps pour moi en général. Dans ma famille, tout le monde à ce côté artiste. Mais je suis le seul à faire des études, et surtout des études très scientifique. Alors je me suis fait tatoué cette rose pour me rappeler mon amour pour l'art et ce lien qui nous unissait dans notre famille. Pour ne jamais perdre cette partie de moi. Et j'ai acheté un piano pour ici, pour pouvoir continuer à jouer même si je prenais plus de cours... J'avais toujours adoré le piano, j'en jouais depuis petit. Je crois qu'on pouvait même dire que j'étais assez doué, sans me vanter. Mais j'avais choisi ma voie, la médecine, et je ne le regrettais pas... Je piquais un petit baiser sur les lèvres de Jenna en réfléchissant à ma prochaine question. Je sais pas si c'est une bonne idée de parler de ça mais... Comment tu as vécu le départ de ton frère... J'ai bien remarqué que tu venais plus chez nous et je sais que je t'ai jamais demandé comment tu allais Je m'arrêtais, un peu honteux de mon comportement de l'époque... J'en avais trop dis, à nouveau. Enfin, est-ce que cette période a pas trop été difficile? Tu lui en veux toujours d'être parti? Même si je n'aimais pas Ethan, il avait eu une place extrêmement importante dans la vie de Clélia et dans celle de Jenna...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mar 16 Avr - 19:56



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Pas du tout, je trouve que ce que tu dis est très intéressant... C'est ce que j'ai toujours pensé sans jamais réussir à le dire... lui répondit-il sincèrement ce qui provoqua de nouveau le sourire de la jeune femme, heureuse de voir qu’il l’avait écouté, de constater qu’ils ressentaient les mêmes choses et qu’au fond ils n’étaient peut être pas si différents, ils suivaient juste un schéma opposés. Alors que Jenna était très forte pour parler, de tout, de rien, pour noyer son interlocuteur dans un lot de paroles plus ou moins intéressant, pour lier des contacts facile avec les gens, Luckaël lui était plus réservé, il pesait le poids de chaque mot et allait à l’essentiel, mine de rien ils se complétaient bien, lui le garçon téméraire et elle la grande rêveuse. Pourtant elle ne se rendait pas compte de tout ce qui pouvait les relier, elle pensait juste qu’elle et lui, c’était impossible et était aveugle à tout le reste sans vraiment le faire exprès, pour elle, c’était un peu comme une évidence. C'était pas dans le deal Mademoiselle Callahan, mais je vais vous faire cette faveur... Oh trop aimable à vous mon cher ! son rire se mêla alors au sien, car Luck avait un rire communicatif, Jenna trouvait ça dommage de ne pas avoir l’occasion de l’entendre plus souvent, c’était bien une des choses qu’elle préférait chez lui et qu’elle trouvait des plus charmant, peut être aussi parce que cela était rare. Comme un trésor précieux qu’il n’offrait pas souvent, son rire en cascade était comme un médicament, et lui remontait le moral d’un seul coup. Puis elle écouta attentivement ce que le jeune homme lui avouait, trouvant son récit touchant et surtout ravie d’en apprendre plus sur lui, d’apprendre quelque chose qu’elle ignorait, quelque chose qu’elle ne pouvait pas savoir en l’observant ou en demandant à Clélia, non, seulement que lui seul pouvait lui confier car cela restait très personnel. Elle s’en sentait privilégiée d’une certaine façon. Elle avait déjà entendu Luck jouer du piano, à plusieurs reprises, mais cela faisait des années qu’elle pensait qu’il avait arrêté, elle ignorait même qu’il en avait fait installé un ici en réalité. Son regard balaya lentement la pièce et enfin se posa dessus, au fond de la pièce il trônait là, sous des manuels de physique cantique et de bio, elle n’y avait jamais prêtée attention, peut être aussi car elle ne restait jamais très longtemps dans cette chambre. C’était la première fois qu’elle y passerait la nuit entière. Ce n’est pas stupide du tout, au contraire…Je trouve même que ça a un côté très poétique ! lui répondit-elle en lui adressant un autre sourire en coin tandis qu’il déposait un baiser sur ses lèvres, mais lorsqu’il lui posa sa deuxième question Jenna détourna automatiquement le regard, elle sentit son cœur se serrer parce que voilà, il abordait un sujet beaucoup plus intime et elle n’était pas très à l’aise là dedans, quand il s’agissait de vraiment s’ouvrir Jenna était très maladroite. Enfin, est-ce que cette période n’a pas trop été difficile? Tu lui en veux toujours d'être parti? le rictus sur ses lèvres s’effaça bien vite et laissa place à une tristesse qu’elle ne s’expliquait pas vraiment, enfin elle ne pouvait pas se défiler maintenant, c’était elle qui avait lancé cette idée de questions. Plongée dans ses souvenirs elle se mit à se gratter vivement le bras sans vraiment s’en rendre compte Je ne lui en ais jamais voulu, je me suis juste sentis… la jeune femme ne savait trop que dire à propos de ça, elle avait toujours été très famille même si la sienne n’avait jamais été soudée, pas comme les Dickens qu’elle avait toujours envié au fond d’elle, les considérant comme sa deuxième famille parce qu’ils étaient tous ce qu’elle n’avait pas pu avoir. D’une voix à peine audible elle termina sa phrase difficilement …abandonnée.. ce mot représentait plutôt bien ce qu’elle était, ce qu’elle avait toujours ressentit. Abandonnée par son père, enfant non désirée, elle savait bien qu’elle l’était, puis c’est son frère qui l’avait lui aussi laissé, quand à ses relations amoureuses elles ne marchaient jamais, les gens la laissaient constamment derrière eux sans compter le fait qu’elle ne pourrait jamais s’ouvrir réellement à quelqu’un tant qu’elle aurait ce complexe d’abandon, cette dépendance envers les autres ancrée en elle. Luckaël finirait surement lui aussi par s’en aller. Jenna préféra passer rapidement à un autre sujet ne voulant plus s’attarder là-dessus, elle pourrissait l’ambiance sans oublier qu’elle n’avait pas envie que Luck voit cette facette d’elle, elle n’avait pas envie qu’il comprenne qu’elle ne correspondait en fin de compte pas l’image de la fille forte et pleine de vie qu’elle renvoyait à tout le monde. Joues moi quelque chose…s’il te plait lui demanda-t-elle l’œil humide, heureusement grâce à la pénombre il ne pouvait s’en apercevoir. Ce n’était pas vraiment une question mais elle avait très envie de l’entendre jouer du piano S’il te plait Luckaël… peut être que cela la rendrait encore plus triste, ou peut être pas, mais là, tout de suite, elle n’avait plus tellement le désir de lui parler d’elle…elle voulait seulement l’écouter.


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mar 16 Avr - 23:25



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Je n'avais jamais tellement eu l'habitude de parler de moi. Je ne saurais pas dire à quoi c'était du, mais c'était simplement comme ça. Peut-être parce que Clélia avait toujours été quelqu'un qui parlait beaucoup ou simplement parce que je n'aimais pas vraiment parler de moi. Mais à ce moment précis, je me dévoilais sans problème. Je n'éprouvais pas de gêne ni de honte, et je lui parlais de mon tatouage. Je crois que personne ne m'avait jamais posé la question de pourquoi je l'avais fait. Bien sur, j'avais eu des commentaires, ceux qui le trouvait génial et ceux qui n'aimaient pas du tout. Et puis, peu de gens savaient que je pratiquais le piano, même si actuellement j'avais moins de temps pour le faire. Non pas que j'en ai honte ou que je sois quelqu'un de spécialement secret, c'était juste qu'en médecine, j'avais pas souvent l'occasion de parler de ça. Avec mes collègues, on parlait de ce qu'on étudiait ou de nos cas. Pas tellement de nos hobbys. Mais ça m'allait très bien comme ça. Ce n’est pas stupide du tout, au contraire…Je trouve même que ça a un côté très poétique ! Je sentis tout de suite que j'abordais un sujet sensible pour elle et je m'attends presque à ce qu'elle m'envoie valser et qu'elle parte. Après tout, rien ne l'oblige à rester et c'est vrai que ce sujet là est clairement intime et sensible pour elle, et j'ai bien compris qu'elle ne voulait pas plus que ce qui se passait entre nous. Je la vis se gratter le bras, l'air un peu ailleurs... C'était étrange comme tout à coup elle semblait moins sur d'elle, plus fragile. Elle me touchais aussi beaucoup plus comme ça, j'avais envie de la serrer contre moi et de lui dire que tout aller bien, que tout se passerais bien. Mais je ne le pouvais pas, car nous n'étions pas un couple même si on se comportait presque comme tel ce soir. [color=lightcoral] Je ne lui en ais jamais voulu, je me suis juste sentis… abandonnée.. [color] La pauvre... Je ne pouvais qu'imaginer ce qu'elle avait du ressentir. Parce que j'avais été très chanceux de ce point de vu là. Ma famille était un peu la famille parfaite. Nous étions très unis tous les quatre. Je m'étais toujours senti aimé et désiré, même si je m'étais rendu compte les années passants que j'avais été un "accident". Mes parents m'avaient eu très jeune et je sais bien que c'était très rare que les familles restent soudées après une grossesse non désirée, surtout si jeune. Mais mes parents s'aimaient et avaient même agrandi la famille quelques années après. Rien que d'imaginer ma vie sans mon père ou ma mère, c'était déchirant. Je préférais donc ne rien dire, j'avais peur de dire juste ce qu'il ne fallait pas et de la blesser. Joues moi quelque chose…s’il te plait J'avais apparemment réveiller des souvenirs difficiles pour elle vu que sa voix avait maintenant quelque chose de briser à l'intérieur et j'aurai fait tout mon possible pour lui enlever cette tristesse. S’il te plait Luckaël… J'embrassais le haut de sa tête avant de la prendre dans mes bras et de la porter tel une princesse. Elle était tellement légère, c'était fou.. . Avec plaisir Jennalyn... La gardant collée contre moi, je m'approchais de mon piano, m'y assis et la poser sur mes genoux. J'envoyais prestement valsé les livres qui peuplé le dessus de mon instrument pour pouvoir y accéder. Je n'avais qu'un seul morceau en tête, une seule chose que je pouvais lui jouer à ce moment précis. J'allais peut-être passer pour un fou de jouer ça à cette fille qui ne voulait rien de plus avec moi, mais voilà, à peine avait-elle formulé sa demande que j'avais su ce que j'allais lui jouer. A part pour ma famille, je jouais rarement pour d'autres personnes. Pas par honte, mais je généralement je répétais pour moi-même et à moins de connaitre la pièce à la perfection, je ne voulais pas que quelqu'un puisse m'entendre. Ce qui fait que même Adrian ne m'entendait pratiquement jamais au piano. Je posais mes doigts sur le piano et ils se mirent à voler, jouant les premières notes de ce morceau que j'adorais, qui était si beau et si doux. J'avais vu le film à de nombreuses reprises avec Clélia et c'était sous sa demande que j'avais appris à jouer le thème musical, qui était simplement divin. Jenna toujours assise sur mes genoux, sa tête posée contre ma poitrine, je vivais un rêve. Mon rêve. Je me laissais emporter, mes doigts volant sur mon instrument, vivant pleinement le morceau. C'était toujours comme ça quand je me mettais au piano, j'oubliais tout. Pourtant, là je n'oubliais pas qu'elle était là. Au contraire, je jouais pour elle, mettant mon coeur dans le morceau. Une fois fini, je n'osais rien dire, ni la regarder. Je la sentais simplement contre moi, attendant sa réaction...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mer 17 Avr - 17:14



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Elle sentait les larmes lui monter petit à petit tandis qu’elle s’efforçait de les retenir au coin de ses yeux, elle n’était pas si émotive d’ordinaire, ou peut être que si ? L’ambiance y était propice et puis tout ceci avait fait remonter de vieux souvenirs qu’elle n’aimait pas particulièrement évoquer, pourtant elle n’était pas prête à se dévoiler à Luckaël et elle ne voulait pas craquer devant lui. Cela le mettrait sans doute mal à l’aise de toute manière et il ne serait que dire. Soudain il la souleva pour la porter jusqu’au au piano où il s’installa, la calant sur ses genoux. D’abord un peu surprise elle se sentait ensuite rassurée entre ses bras, cette simple démarche chassait un peu ses peines. Puis, quand il se mit à jouer Jenna écarquilla les yeux dans un premier temps surprise, elle reconnu de suite le morceau, qui pourrait passer à côté de cette mélodie ? Le thème au piano du film Titanic, Clélia et elle le regardaient en boucle quand elles étaient plus jeunes, qu’elle petite fille n’avait pas à jour fantasmé sur Leonardo DiCaprio ou tout simplement sur la romance parfaite et tout aussi tragique de Jack Dawson et Rose DeWitt Bukater ? Luckaël jouait le morceau à la perfection, si bien que la jeune fille se laissait totalement porter par les notes, sentant le sommeil la gagner petit à petit. L’harmonie de l’instant l’envoutait complètement, c’était presque magique, jamais elle n’aurait pensé passer une si agréable soirée, ils n’auraient pas couchés ensemble qu’elle aurait tout de même ressentit cela, elle était juste heureuse d’être avec lui, n’ayant pas été bien avec quelqu’un depuis longtemps, depuis Liam en fait…La peur qu’elle ressentait fit place à une étrange sérénité, elle aurait aimé que le temps s’arrête l’espace d’une nuit, elle ne voulait pas revenir à la réalité le lendemain matin, elle savait que tout ses problèmes la rattraperait alors et que le rêve se briserait d’un seul coup. Entre ses bras elle sentait protégée, apaisée, dans un cocon douillet ou rien d’autre ne pouvait l’atteindre, ses paupières se fermèrent lentement alors que Luckaël arrivait à la fin du morceau, ses doigts gambadant avec légèreté sur les touches. Un long silence s’installa ensuite avant que Jenna n’arrive à prononcer ces quelques mots C’était...très beau mais la jeune femme était déjà dans le monde des songes, les yeux toujours fermés elle ne parvint finalement plus à les ouvrir trouvant doucement le sommeil blottit contre lui.

Finalement elle l’avait suivi ce soir sans se soucier du reste, de toutes les questions ou soit disant obstacles qu’il pouvait y avoir entre eux. Elle était là parce qu’elle avait envie de revoir son visage. C'est tout. C'est comme les gens qui retournent dans le village où ils ont passé leur enfance ou dans la maison de leurs parents... ou vers n'importe quel endroit qui a marqué leur vie. A croire que ton visage est un endroit qui a marqué ma vie… confia-t-elle sans s’en rendre compte pensant déjà rêver, elle s’endormit définitivement après coup, exténuée en occultant tout ce qui était autour, sentant seulement la chaleur de Luckäel auprès d’elle, cela lui suffisait.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Mer 17 Avr - 21:42



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

J'avais tout oublier, comme à chaque fois que je faisais du piano je me laissais emporter par le morceau et pour le coup, ce morceau m'emmenait vraiment loin. Dans un autre monde presque. Peu à peu, je sentis la tension quitter le corps de Jennalyn, elle se décontractait à mesure que je jouais, comme si la musique la calmait. Pourquoi pas après tout, il était connu que la musique adoucie les mœurs. Je n'avais jamais senti la jeune femme comme ça, avec moi elle était toujours en contrôle, donc forcément quelque peu tendu. Il faut dire que nous venions de vivre une soirée magique. On m'aurait dis que les choses se passeraient comme ça que je ne l'aurai pas cru. Et même maintenant, mes doigts volant pour pianoter les dernières notes, je ne réalisais pas pleinement la chance que j'avais de vivre ce moment. Bien sur, une fois le morceau finit, j'étais un peu tendu face à sa réaction. Peut-être que c'était trop personnel. Je savais qu'elle aimait ce film, car en plus de le regarder avec moi, j'avais vu Clélia le regardait un nombre conséquent de fois avec Jenna. Et puis, elle avait bien dit qu'elle ne voulait pas qu'on nous voit en public, ça voulait bien dire qu'elle ne voulait définitivement rien de sérieux, non? J'avoue que je n'étais peut-être pas le meilleur interprète de la psychologie féminine, mais je ne me débrouillais pas trop mal non plus. En tout les cas, Jenna était blottie contre moi et ne semblait pas vouloir bouger de là. C’était...très beau Je compris alors qu'elle s'était endormie, c'est pour cela que je l'avais sentie se détendre. C'était tellement mignon, et en même temps tellement ça me rendait confus, qu'elle puisse s'abandonner de la sorte avec moi sans rien vouloir de plus. Mais je n'allais pas ruiner ma chance, bien au contraire, j'allais prendre ce qu'elle voulait bien me donner et en profiter au maximum. J'allais bouger pour retourner au lit, l'entrainer avec moi bien entendu, quand elle parla à nouveau, dans son sommeil cette fois. A croire que ton visage est un endroit qui a marqué ma vie… J'étais quelque peu perplexe après sa phrase, je ne savais pas trop ce que je devais y voir, ou pas d'ailleurs. J'embrassais doucement ses cheveux avant de la prendre dans mes bras et de la ramener à mon lit. Je l'y déposais délicatement, avant de m'allonger à ses côtés, passant ma main autour de sa taille et moulant mon torse contre son dos, la serrant contre moi. Je respirais son odeur et m'endormis à mon tour avant d'avoir le temps de me rendre compte de quoi que ce soit.
Je m'éveillais, apaisé, frais et reposé pour dire le peu de temps que j'avais dormi. Jenna était toujours dans mes bras et c'était le soleil qui m'avait réveillé en pointant le bout de son nez. Dans notre hâte hier soir, nous n'avions pas fermé les volets de ma chambre et le soleil s'y engouffrait à présent, laissant présager une magnifique journée. Je me redressais légèrement et jetai un œil à mon horloge. 6h00... Autant dire que nous avions bien du temps avant qu'Adrian émerge, mon coloc n'étant pas vraiment du style lève tôt. Je me laissais donc quelques instants pour observer Jenna. Elle avait l'air tellement paisible et calme, endormie dans mes bras. Elle était tellement belle aussi, mais je crois que de ce point de vu là on ne pouvait plus me trouver objectif. J'étais complètement envouté par elle, par sa beauté et sa spontanéité. Les images de la soirée de la veille me revinrent en tête et je me pris à imaginer pendant quelques instants que les choses soient différentes entre nous grâce à cette nuit. Pourtant, je savais que la belle demoiselle allait être catégorique dès son réveil. Je l'embrassais doucement dans le coup, avant de mordiller doucement le lobe de son oreille. Réveillez vous belle demoiselle... Je lui murmurais ses mots à l'oreille, puis je retournais piquer son coup de petits baisers doux et spontanés. J'étais d'humeur joyeuses ce matin, j'espérais que ça serait son cas aussi. J'avais toujours le sourire bête aux lèvres, les images de la veille dans la tête. La voir au réveille, les cheveux ébouriffés de quand nous avions fait l'amour et portant ma chemise, je ne pouvais rêver mieux.

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Jeu 18 Avr - 11:24



Si tu ne peux pas te sortir quelqu'un de la tête c'est peut être parce qu'il est supposé y rester...
Jenna dormit comme un bébé cette nuit là, apaisée, rassurée dans les bras de Luck un sommeil réparateur prit possession d’elle. La jeune femme ne dormait plus très bien depuis quelques semaines, ne fermant les yeux que quelques heures par nuit elle souffrait d’insomnies fréquentes, cependant ce ne fut pas le cas cette nuit, elle dormit d’une traite pour ne rouvrir les yeux que le matin venu, en réalité elle avait rarement aussi bien dormit. Ce n’est que lorsqu’elle sentit les baisers de Luckaël sur sa peau diaphane qu’elle ouvrit doucement les paupières, émergeant à peine de ses songes elle sentait son corps revenir petit à petit à elle tandis que la délicieuse sensation des lèvres de son ami sur son épiderme provoquait chez elle une multitude de frissons. Un fin sourire vint éclairer son visage alors qu’il lui chuchotait quelques mots à l’oreille pour la réveiller. Se faire réveiller ainsi était des plus exquis et elle se sentait déjà de bonne humeur, lentement elle se tourna dans le lit pour pouvoir faire face à Luck Si seulement je pouvais m’éveiller ainsi tous les matins…En fait non, sinon je ne sortirais sans doute jamais du lit termina-t-elle en riant tandis qu’un rayon de soleil venait éclairer son visage, elle passa ensuite sa main sur la joue du jeune homme en la caressant Bonjour… ils restèrent là à se regarder durant de longues minutes, Jenna prenant pleinement conscience qu’elle venait de passer une merveilleuse nuit, cela ne lui étant pas arrivé depuis longtemps. En pensant qu’elle était dans le lit de Luckaël, qu’elle avait dormis dans ses bras elle se sentit soudain incroyablement privilégiée et le rouge lui monta aux joues Bien dormis ? lui demanda-t-elle laissant glisser ses doigts dans les cheveux de Luck. A peine lui avait-il répondu qu’elle entendit un gargouillement venir de l’estomac du jeune homme ce qui déclencha instantanément son rire, il est vrai qu’il n’avait pas vraiment pris le temps d’avaler quelque chose hier soir. Elle se redressa soudainement et lui lança amusée Moi aussi je meurs de faim ! elle quitta alors le lit toujours emmitouflée dans sa chemise blanche et sortit rapidement de la chambre. S’engouffrant dans la cuisine elle sortit farine, sucre, œufs et autres ingrédients nécessaires pour préparer des pancakes et se mit à la tâche. Elle s’attacha brièvement les cheveux qui n’étaient en fin de compte pas réellement coiffés mais peu importe et tout en fouettant dans le saladier se mit à fredonner sans s’en rendre compte l’air de piano que lui avait joué Luckaël la veille. C’était assez étrange d’être dans cette cuisine à préparer le petit déjeuner mais Jenna ne releva même pas trop prise dans l’instant et surtout trop heureuse pour penser à autre chose. Le jeune homme ne tarda pas à la rejoindre, assit en face d’elle accoudé au bar lui non plus ne perdait rien de son sourire. Il était encore tôt mais cela ne la dérangeait pas, elle se doutait bien que son ami avait pour habitude de se lever aux aurores Tu aimes les pancakes j’espère ! lui dit-elle toujours pleine d’entrain, elle attrapa une paire de cerises dans la corbeille de fruits à côté d’elle et en fourra une dans sa bouche tandis qu’elle tendait l’autre à Luck.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar
Invité

◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    Jeu 18 Avr - 17:21



Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Je voyais des frissons apparaitre là où je posais mes lèvres et je dois dire que ce constat me réjouissais. Même si elle ne le pensais pas, je lui faisais de l'effet. Et c'était ce que je voulais, la faire vibrer, la faire rire et rougir, la voir vivre en fait. Alors ce moment à nous deux dans mon lit, c'était presque trop beau pour être vrai. Elle se tourna vers moi, un sourire sur les lèvres. Un point pour moi, elle ne regrettait pas d'avoir passé la nuit ici. Dire que j'étais soulagé était en dessous de la réalité. J'avais eu peur qu'elle ne soit plus là à mon réveil ou qu'au moment de se réveiller, elle ramasse ses affaires et parte en courant. Tout le contraire de ce qui se passait maintenant. Si seulement je pouvais m’éveiller ainsi tous les matins…En fait non, sinon je ne sortirais sans doute jamais du lit J'étais touché et heureux de ses paroles. Oui, tant pis pour mon coeur, ce matin j'allais me laisser vivre et profiter de ce qu'elle me donnait sans arrière pensée, ou du moins j'allais essayer. Mon sourire devient donc encore plus large à ses mots. J'avais toujours trouvé que Jenna avait un don avec les mots. Elle n'avait pas ce problème, comme moi, à ne pas savoir quoi dire, comment expliquer ou comment se faire comprendre clairement. Mais en même temps, j'avais aussi pu remarquer après toutes les années qu'elle avait passé chez nous qu'elle parlait très peu d'elle même. Hier soir, j'avais un peu mieux compris pourquoi. Ce matin, ses mots me faisaient plaisir, et je me rendis compte que je n'avais pas non plus très envie de sortir du lit. Avec elle dedans, il me semblait à présent comme le meilleur endroit sur terre où je pourrais me trouver. Sa main passa sur ma joue et voilà, mon cerveau beugait à nouveau. Bonjour… Je lui souris et profitais du moment. Juste elle et moi. Et les souvenirs de hier soir, le bonheur de l'avoir toujours proche de moi et de ne pas la voir stresser pour savoir si Adrian pouvait la voir, ne pas la voir s'habillait et partir en courant. Les pensées de Jenna devait aussi se diriger vers hier soir car je la vis rougir brusquement avant de reprendre la parole. Bien dormis ? Elle passa sa main dans mes cheveux. J'ai rarement aussi bien dormis et encore moins en autant charmante compagnie... Mon désir pour elle augmenta brusquement et alors que j'allais lui sauter dessus, je réussis à briser le moment tout seul. Mon estomac n'était visiblement pas prêt pour ça et il se manifesta, bruyamment même... J'entendis le rire de Jenna alors que je rougissais. Moi aussi je meurs de faim ! Et avant que je puisse faire quoi que ce soit ou que je comprenne ce qui m'arrivait, elle était hors de ma chambre, en route pour la cuisine. J'en restais bouche bée. Et Adrian qu'elle avait tellement peur de croiser hier soir? Et puis, après tout, elle était grande, elle savait ce qu'elle faisait. Je passais donc juste un boxer, dès fois que je crois ledit coloc, et me dirigeait vers la cuisine. J'avoue que je serai pas franchement ravi qu'Adri voit Jenna habillée comme ça, même si après hier soir, le secret de notre relation me pesait... Quand j'arrivais à la cuisine, je vis que Jenna s'était déjà mise à la tache. Un peu abasourdi par la tournure des événements, mais franchement ravi, je m'assis au bar, la regardant faire. Elle était tellement sexy, dans ma chemise en train de cuisiner dans ma cuisine des pancakes qu'on allait manger ensemble... Le rêve. Tu aimes les pancakes j’espère ! Elle me tendit une cerise alors qu'elle croquait elle-même dans un fruit. Je me levais, elle était beaucoup trop belle comme ça pour que je puisse lui résister. Je viens me coller à elle, plaquant mon torse contre son dos. Elle devait clairement sentir mon désir, mais c'était un peu le but en même temps. C'était une bonne chose qu'elle n'ait pas commencé à faire cuire les pancakes, ça m'aurait grandement frustré... J'adore les pancakes, mais là... j'aurai plutôt faim d'autre chose... Je commençais à embrasser son coup, libre de ses cheveux qu'elle avait attaché. Les mains de Jenna étaient toujours pleine de farine, mais j'en avais rien à faire, ou si, ça m'excitait presque encore plus. Je passais mes mains sous la chemise qu'elle portait, caressant doucement son ventre plat, sans cesser de l'embrasser. On pourra toujours manger les pancakes un peu plus tard, non? Oui, j'avais envie de lui faire l'amour là, sur le comptoir de ma cuisine, et peu m'importer si on pouvait nous surprendre ou pas. J'étais envouté par elle, par son odeur et par sa présence dans cette pièce... Non pas que je ne veuille pas prendre le petit-déjeuner avec elle, au contraire j'en avais vraiment envie, mais certaines envies sont plus présentes que d'autres dirons nous...

made by ℬlue ℐⅴy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



◇ ◇ ◇


MessageSujet: Re: [HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!    

Revenir en haut Aller en bas
 

[HOT] Jennaël ღ Hey sexy lady... O god it's you!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lady Snowblood
» [DA] Lady Oscar.
» COUCOURS FEVRIER 2009 / LADY KILLER !!!
» [Question] Doublon Lord/Lady et Entourage Royal (résolu)
» Lady Mechanika : Comics Steampunk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LMIYD :: Hors Jeu :: RP-